L'étau continue de se resserrer en Chine

Selon le journaliste chinois Colin Wu, la State Grid Corporation of China (SGCC) a récemment ordonné à toutes les provinces de Chine de mettre fin aux activités de minage de cryptomonnaies. Entreprise publique, la SGCC est le plus important gestionnaire de réseau, transporteur et distributeur d'électricité de Chine.

Pour ce faire, la SGCC s'est jointe au Conseil des affaires de l’État, la principale autorité administrative de Chine, pour « demander la fermeture de l'exploitation minière des crypto-monnaies » dans tout le pays.

Cette institution administrant la grande majorité de l'approvisionnement en électricité de la Chine, sa déclaration est prise très au sérieux par les gouvernements provinciaux.

Ainsi, à l'heure de l'écriture de ces lignes, les provinces de l'Anhui, du Henan et du Gansu ont répondu à l'appel et ont ordonné aux fermes de mining présentes sur leur territoire de cesser toute activité.

Les provinces de l'Anhui et du Henan ont invoqué des pénuries d'électricité comme principal facteur à l'origine de cette nouvelle interdiction. Cette mention est importante à prendre en compte, sachant que les interdictions précédentes touchant d'autres provinces invoquaient plutôt l'impact environnemental du mining de Bitcoin.

Quoiqu'il en soit, les mesures restrictives à l'encontre du minage de cryptomonnaies s'intensifient en Chine. À ce jour, 8 provinces du pays ont officiellement banni cette activité, et d'autres pourraient suivre dans les prochaines semaines.

Les fermes, quant à elles, continuent de migrer vers des juridictions plus clémentes à leur égard. La majorité des entreprises concernées entament une délocalisation de masse vers les États-Unis et le Kazakhstan, dans l'espoir qu'elles pourront y mener à bien leurs activités.

Cette migration historique a provoqué une chute considérable du hashrate de Bitcoin, la plus importante de son histoire sur une période aussi courte.

En parallèle, la difficulté de minage du BTC a elle aussi connu une chute record de près de 28%, et cela devrait continuer lors des prochaines échéances, jusqu'à ce que les machines soient rebranchées.

👉 Sur le même thème – La Chine intensifie sa répression des cryptomonnaies et provoque une chute du cours du Bitcoin

Nous suivre sur WhatsApp

Recevez chaque jour les actualités crypto 🔥
Mais pas que 👀

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments