Weibo censure les comptes de plusieurs plateformes

L'information nous provient de nos confrères de The Block, le réseau social Weibo vient de suspendre plusieurs comptes officiels de plateformes majeures de l'écosystème, notamment Binance, Huobi, OKEx ou encore MXC.

Aux alentours de 8h15 heure française, certains utilisateurs de ce réseau social considéré comme le « Twitter chinois » ont notifié que les comptes de plusieurs plateformes étaient devenus inaccessibles. Pour justifier cette action, Weibo aurait simplement déclaré que les comptes en question auraient violé les règles communautaires du réseau social, sans donner davantage de précisions.

Comment expliquer un acte aussi ciblé ? Il n'est pas rare que Weibo censure des comptes et du contenu s'il estime que ses règles sont transgressées, tout comme Twitter. Mais là où cet acte semble plus inquiétant, c'est que Weibo aurait pu agir sous la pression du gouvernement chinois, lequel surveille attentivement ce qu'il se passe sur le réseau social.

Fortement lié au gouvernement, Weibo est souvent l'objet de controverses de la sorte. En 2020, tous les contenus mentionnant le professeur de droit Xu Zhangrun ont été effacés du réseau, suite à sa publication d'un article critiquant la gestion par le pouvoir chinois de la pandémie de Covid-19.

Par ailleurs, ce n'est pas la première fois que Weibo agit de cette manière à l'encontre des cryptomonnaies, mais cet acte ciblé inquiète la communauté. En décembre 2019, la plateforme avait déjà suspendu les comptes de personnalités liées aux cryptomonnaies, notamment ceux de Justin Sun, PDG de Tron, ou de Yi He, cofondatrice de Binance.

Les plateformes ciblées par cette suspension étant toutes largement utilisées en Chine, le gouvernement préparerait-il quelque chose de plus grand à leur égard ?

👉 Sur le même thème – Twitter suspend les comptes de plusieurs crypto-influenceurs

Un effet sur le cours des cryptomonnaies ?

Un sentiment d'inquiétude s'est propagé auprès des investisseurs chinois. Le flou autour de cette suspension ciblée laisse planer le doute quant à une action de plus grande envergure à venir. Rien ne permet évidemment de l'affirmer, cette action pourrait être isolée et ne pas donner suite, mais cela a suffi pour que les tokens liés aux plateformes concernées soient légèrement impactés.

Aussitôt après que les utilisateurs de Weibo ont constaté la suspension des comptes des plateformes, les tokens BNB (Binance), HT (Huobi) et OKB (OKEx) ont enregistré une rapide, mais légère, chute de 3 à 10%. Comme à l'accoutumée, cette chute peut également être corrélée à celle du cours du Bitcoin (BTC), qui a légèrement corrigé ce matin.

À l'heure de l'écriture de ces lignes, le mystère reste entier quant aux véritables intentions de Weibo, et aucune plateforme concernée n'a commenté la situation.

👉 Pour aller plus loin – La Mongolie-Intérieure menace de bannir le mining de Bitcoin

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments