Brésil : PicPay va lancer son stablecoin adossé au réal et permettra d’acheter des cryptomonnaies

PicPay, une société de paiement au Brésil, va proposer les cryptomonnaies à ses clients et lancera son stablecoin adossé au réal brésilien. Ses 30 millions d’utilisateurs actifs pourront acheter et transférer du Bitcoin (BTC), de l’Ethereum (ETH), et de l’USDP de Paxos, en plus de pouvoir payer avec.

Brésil : PicPay va lancer son stablecoin adossé au réal et permettra d’acheter des cryptomonnaies

La fintech PicPay se lance dans les cryptomonnaies

La société brésilienne PicPay, spécialiste du paiement, va proposer les cryptomonnaies à ses clients. L’application totalise 30 millions d’utilisateurs actifs par mois, soit 14 % de la population du pays environ.

La fintech choisit donc de répondre à une demande croissante vis-à-vis de notre écosystème. Elle estime d’ailleurs qu’au Brésil, 2 fois plus de monde s’intéresse aux cryptos qu’à la bourse. Il sera ainsi possible d’utiliser du Bitcoin (BTC), de l’Ether (ETH) et de l’USDP de Paxos pour effectuer des paiements dans les quelque 5 millions d’établissements acceptant PicPay.

Anderson Chamon, co-fondateur et directeur général de la plateforme, entend faciliter l’accès au monde de la blockchain aux Brésiliens :

« PicPay entrera sur le marché des cryptomonnaies pour mener sa vulgarisation non seulement en tant qu’investissement, mais également en tant que moyen de décentraliser les paiements et autres services financiers. »

Sans donner de date précise, la société annonce que ces actifs pourront être transférés dès cette année. L’application fonctionnera alors comme un véritable exchange, élargissant ainsi les paiements au monde entier.

? Pour aller plus loin – Retrouvez notre guide pour acheter vos premières cryptomonnaies

Acheter des cryptos sur eToro
L'investissement dans les cryptomonnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN enregistré auprès de l'AMF. L'investissement dans les crypto-actifs est très volatil. Il n'existe pas de protection des consommateurs. Investir est risqué (en savoir plus)

Un stablecoin adossé au réal brésilien (BRL)

Au-delà des trois cryptomonnaies majeures que proposera PicPay, l’entreprise mettra également à disposition un stablecoin se calquant sur le cours du réal brésilien : le Brazilian Real Coin (BRC).

Nous n’avons que peu d’informations sur la manière dont cet actif maintiendra son ancrage au BRL. Ceci dit, l’intégration de l’USDP comme principal stablecoin de la plateforme peut nous amener à établir des spéculations quant à une éventuelle collaboration avec Paxos.

Selon une étude de Gemini, 41 % des Brésiliens détenaient des cryptomonnaies en 2021. Si ce chiffre ne peut être attesté avec certitude, il est cependant avéré que l’Amérique latine est un marché porteur pour les cryptomonnaies.

Notons par ailleurs que PicPay est un acteur important au Brésil. Fondée en 2012, la plateforme génère 1,25 milliard de dollars de volumes mensuels et emploie 3 600 personnes. En proposant une solution intuitive, cette société pourra ainsi devenir un vecteur de démocratisation des cryptomonnaies.

? Dans l’actualité également – M1 Finance : Une néobanque américaine se lance dans les cryptomonnaies

Cryptoast Research : Ne gâchez pas ce bull run, entourez vous d'experts

Source : Communiqué de presse

La Newsletter crypto n°1 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque jour par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
didi

This is useless, there is no need to create. There is already on jBRL from Jarvis Network. Connection under BSC: https://app.jarvis.exchange/

Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Crise bancaire en Chine : 40 banques se sont faites absorber en 1 semaine – Que se passe-t-il ?

Crise bancaire en Chine : 40 banques se sont faites absorber en 1 semaine – Que se passe-t-il ?

Hamster Kombat prévoit un nouvel airdrop, selon ses créateurs anonymes

Hamster Kombat prévoit un nouvel airdrop, selon ses créateurs anonymes

L'Allemagne a (enfin) fini de vendre ses Bitcoins

L'Allemagne a (enfin) fini de vendre ses Bitcoins

Émirats Arabes Unis, Singapour, Turquie... Ces territoires où les cryptomonnaies s'arrachent

Émirats Arabes Unis, Singapour, Turquie... Ces territoires où les cryptomonnaies s'arrachent