Bitcoin peut-il soutenir la puissance du dollar ? Un candidat aux élections américaines y croit

Le Bitcoin (BTC) semble s'être trouvé un allié de taille pour son adoption aux États-Unis : Robert Francis Kennedy Jr., candidat à la présidence américaine, présente la première cryptomonnaie au monde comme un vecteur de liberté d'expression et d'égalité économique. La fin des taxes sur les plus-values ? Soutenir le dollar américain par du BTC ? Découvrons ensemble les mesures phares qu'il propose d'instaurer s'il réussit à se hisser à la première place des élections présidentielles.

Bitcoin peut-il soutenir la puissance du dollar ? Un candidat aux élections américaines y croit

Du Bitcoin (BTC) dans les bons au Trésor

Pendant que Joe Biden a entamé la seconde moitié de son mandat depuis janvier dernier, certains candidats à l'élection américaine de 2024 commencent à présenter leurs programmes. Parmi eux, un candidat sort du lot par ses positions atypiques sur le Bitcoin (BTC) : Robert Francis Kennedy Jr.

Candidat à la présidence du côté des démocrates, il souhaite soutenir l'économie américaine à l'aide du Bitcoin. L'une de ses principales mesures est la création d'un système de soutien au dollar américain par un panier composé de devises, de métaux rares et de bitcoins :

« Mon plan serait de commencer très, très petit, peut-être que 1% des bons du Trésor émis seraient soutenus par des devises fortes, par de l'or, de l'argent, du platine ou du Bitcoin. »

Si cette stratégie s'avère concluante pour l'économie américaine, le candidat à la présidence prévoit d'accroitre la présence de ces actifs sur les obligations des États-Unis.

Toujours selon le candidat à la présidence, les monnaies fiduciaires, à l'instar du dollar, peuvent avoir un impact significativement négatif sur les populations locales. En outre, il cherche son inspiration chez le 35e président des États-Unis, John Fitzgerald Kennedy, en revendiquant une transformation des politiques monétaires actuelles, aujourd'hui réalisable à l'aide du Bitcoin :

« Mon oncle, le président Kennedy, lorsqu'il était au pouvoir, a compris l'importance de la monnaie forte et les dangers d'avoir une monnaie fiduciaire pure sans autre option [...] Il a compris la relation entre la monnaie fiduciaire et la guerre, la monnaie fiduciaire et… des projets environnementaux très, très destructeurs, ainsi que ces agrégats géants de richesse et le déséquilibre, les disparités de richesse qui sont le rendement ultime de chaque monnaie fiduciaire. »

En outre, son projet de réforme monétaire se positionne en faveur d'une plus grande égalité économique entre les ménages américains. Bien que Bitcoin soit souvent décrié comme un simple outil financier dédié à la spéculation, son intégration dans les bons du Trésor pourrait bien faire basculer les préjugés à son encontre.

👉 Faites-vous guider pas à pas dans l'achat de vos premiers bitcoins (BTC)

Acheter des cryptos sur eToro
L'investissement dans les cryptomonnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN enregistré auprès de l'AMF. L'investissement dans les crypto-actifs est très volatil. Il n'existe pas de protection des consommateurs. Investir est risqué (en savoir plus)

Pour une meilleure compétitivité des États-Unis ?

Actuellement, la première puissance mondiale se trouve à un moment de bascule. D'un côté, le pays a fait émerger des géants de l'industrie des actifs numériques comme Coinbase, Ripple, Yuga Labs et OpenSea. De l'autre, elle mène une politique répressive, par l'intermédiaire de la Securities and Exchange Commission (SEC), poussant un certain nombre de sociétés à se délocaliser.

Pour éviter la fuite des entreprises vers des territoires plus propices, Robert Francis Kennedy Jr. a annoncé deux mesures phares : ne pas considérer le Bitcoin comme un titre financier (« securities ») et ne plus taxer les plus-values qui lui sont associées. Selon lui, ces deux positions devraient largement accentuer l'attractivité des États-Unis :

« Les avantages incluent la facilitation de l'innovation et la stimulation des investissements, la protection de la vie privée des citoyens, l'incitation des entreprises à développer leurs entreprises et leurs emplois technologiques aux États-Unis plutôt qu'à Singapour, en Suisse, en Allemagne et au Portugal »

D'ailleurs, le candidat à la présidence ne mâche pas ses mots lorsqu'il convient de traiter le sujet du dollar et des monnaies fiduciaires. Selon lui, la fin des taxes sur le roi des cryptomonnaies serait un vecteur de liberté d'expression pour les Américains :

« Les événements non imposables ne peuvent pas être déclarés et cela signifie qu'il sera plus difficile pour les gouvernements d'armer la monnaie contre la liberté d'expression, qui, comme beaucoup d'entre vous le savent, est l'un de mes principaux objectifs. »

En faisant la promotion du Bitcoin, le neveu de John Fitzgerald Kennedy s'engager dans une double mission. Tout en améliorant la compétitivité économique et industrielle des États-Unis, il souhaite faire de la première cryptomonnaie au monde un vecteur de démocratie et de liberté pour tous.

👉 Découvrez tous les secrets du Bitcoin (BTC), la première cryptomonnaie au monde

Ledger : la meilleure solution pour protéger vos cryptomonnaies

Source : TheStreet

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

L'USDT pourrait être retiré des plateformes d'échange européennes avant juin 2024

L'USDT pourrait être retiré des plateformes d'échange européennes avant juin 2024

Baisse du Bitcoin (BTC) : presque 1 milliard de dollars liquidés sur le marché des cryptomonnaies

Baisse du Bitcoin (BTC) : presque 1 milliard de dollars liquidés sur le marché des cryptomonnaies

Venezuela : l'ancien ministre de l’Économie et d'autres ex-dirigeants arrêtés pour blanchiment en cryptomonnaies

Venezuela : l'ancien ministre de l’Économie et d'autres ex-dirigeants arrêtés pour blanchiment en cryptomonnaies

Date et compte à rebours du halving Bitcoin de 2024

Date et compte à rebours du halving Bitcoin de 2024