Bitcoin (BTC) : Ordinals et BRC-20 représentent plus de la moitié des transactions du réseau

Pourtant déclarés morts à maintes reprises, les Ordinals continuent d'animer le réseau Bitcoin (BTC). Au cours de la semaine écoulée, près de 55 % des transactions étaient imputées au protocole Ordinals, la majorité étant des inscriptions BRC-20.

Bitcoin (BTC) : Ordinals et BRC-20 représentent plus de la moitié des transactions du réseau

Les Ordinals dominent Bitcoin

Malgré un intérêt général en déclin, la tendance des Ordinals est loin de s'être estompée. Au cours de la dernière semaine, ce protocole - tant décrié et à l'origine des fameuses inscriptions Ordinals - était encore responsable de la majorité de l'activité sur le réseau Bitcoin (BTC).

Comparons les informations on-chain. Selon les données de BitInfoCharts, Bitcoin a connu environ 3,7 millions de transactions sur les 7 derniers jours. Si l'on en croit ce rapport indépendant sur Dune, ce sont 2,1 millions d'inscriptions qui ont inondé le réseau sur la même période. 

Cela signifie donc que le protocole Ordinals pèse toujours plus de la moitié de l'activité du réseau Bitcoin à l'heure de l'écriture de ces lignes.

Pour rappel, Ordinals est un protocole qui a vu le jour au début de l'année 2023. Pour faire simple, il permet d'inscrire une donnée de manière permanente sur Bitcoin, en l'associant à un satoshi (la plus petite unité de bitcoin). Celle-ci peut être du texte, une image, un smart contract, etc.

La tendance a rapidement explosé, Ordinals étant vu comme un nouveau moyen de créer des NFTs sur Bitcoin. Ça ne s'arrêta pas là puisqu'en mai dernier, la norme BRC-20 fut créée. Permettant d'émettre des tokens sur Bitcoin, celle-ci a ouvert la voie à une vague de memecoins qui a enflammé la communauté.

👉 À lire avant d'acheter vos premiers bitcoins : Comment acheter du Bitcoin en 2023 ? Faites-vous guider étape par étape

Zengo : le wallet mobile ultra-sécurisé pour vos cryptos
Risque élevé de perte en capital (en savoir plus)

La tendance est au mint de BRC-20

Sachant qu'Ordinals permet l'inscription de toute une variété de données sur la blockchain Bitcoin, quelles sont celles qui reviennent le plus souvent ? La réponse est sans appel, puisque 90 % des inscriptions Ordinals sont issues du mint de tokens BRC-20.

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, cette information témoigne d'un essoufflement profond de la tendance des BRC-20. Pour comprendre la raison, reprenons les bases des BRC-20.

Les BRC-20 utilisent Ordinals pour inscrire des données JSON sur des satoshis. Celles-ci dépendent des opérations qui doivent être réalisées : déployer, mint, transférer. La première correspond à la création du token, la seconde au mint du token et la dernière à l'échange du token avec un autre utilisateur.

Ainsi, 90 % des inscriptions Ordinals sont liées à l'émission de nouveaux tokens BRC-20. En revanche, une infime fraction résulte des transferts : seules 1000 transactions correspondent à des reventes de tokens BRC-20 sur les 7 derniers jours.

Vraisemblablement, cela signifie que de nouveaux tokens sont créés régulièrement. Il est fort probable que leur créateur en mint une majorité et que des investisseurs se ruent dessus en quête de la nouvelle pépite. Toutefois, ceux-ci ne sont quasiment jamais revendus, signifiant que la tendance ne semble jamais réellement prendre.

👉 Pour approfondir : Qu'est-ce que les tokens BRC-20, la nouvelle révolution qui secoue Bitcoin (BTC) ?

Cryptoast Research : 50% de réduction jusqu'au 21 février
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Qu’est-ce qu’un smartphone Web3 ?

Qu’est-ce qu’un smartphone Web3 ?

« Économiquement infaisable » : Bitcoin et Ethereum seraient désormais à l’abri d’une attaque des 51 % et 34 %

« Économiquement infaisable » : Bitcoin et Ethereum seraient désormais à l’abri d’une attaque des 51 % et 34 %

Worldcoin : pourquoi le token WLD a-t-il grimpé à son prix le plus haut après avoir gagné 130 % ?

Worldcoin : pourquoi le token WLD a-t-il grimpé à son prix le plus haut après avoir gagné 130 % ?

Impôt sur les airdrops de cryptos : tout ce qu'il faut savoir en 2024

Impôt sur les airdrops de cryptos : tout ce qu'il faut savoir en 2024