Elon Musk ne fera pas partie du Bitcoin Mining Council

Malgré les rumeurs, Elon Musk ne fera pas partie du Bitcoin Mining Council (BMC). Michael Saylor, le PDG de MicroStrategy, y occupera cependant une place importante.

Elon Musk ne fera pas partie du Bitcoin Mining Council

Elon Musk et le Bitcoin : une relation compliquée

En mai dernier, Elon Musk avait déclenché une vague de panique sur les marchés de cryptomonnaies en jugeant le Bitcoin (BTC) trop peu écologique et en retirant les options d’achat de Tesla en BTC. Le geste a largement été interprété comme une pression des actionnaires de l’entreprise, qui auraient forcé la main à Elon Musk.

Toujours est-il que ce dernier s’était ensuite entretenu avec de grands mineurs nord-américains, afin de discuter de la manière de rendre plus vert le minage de cryptomonnaies. La réunion avait inclus Michael Saylor, et avait mené à la création du Bitcoin Mining Council.

Le BMC est un rassemblement d’acteurs clefs qui souhaitent promouvoir le réseau de paiement et ses principes, tout en s’interrogeant sur la pérennisation du mining. Parmi ses membres fondateurs, on trouve Marathon Digital Holdings, Galaxy Digital, et MicroStrategy.

👉 Découvrez aussi : BitMEX et Elon Musk font la course pour envoyer Bitcoin (BTC) et Dogecoin (DOGE) sur la Lune

Elon Musk ne fera pas partie du Bitcoin Mining Council

Mais comme l’a confirmé le site de cette nouvelle organisation, Elon Musk n’aura pas de lien avec le Bitcoin Mining Council :

« Elon Musk n’a pas de rôle au sein du BMC. Il a simplement participé à un appel avec des entreprises américaines pour discuter du minage de Bitcoin. »

Une autre figure bien connue de la communauté crypto occupera cependant une place d’ampleur : le PDG de MicroStrategy, Michael Saylor. La FAQ du site précise ainsi :

« [Il] est un membre clé du BMC, à la fois en tant que personne-ressource et soutien du Bitcoin. »

👉 A lire : Anonymous menace Elon Musk pour son attitude face aux cryptomonnaies

MicroStrategy persiste et signe

MicroStrategy fait régulièrement les gros titres, car l’entreprise intègre de plus en plus de BTC à sa trésorerie. Récemment, elle a vendu des obligations pour pouvoir acheter du Bitcoin, s’endettant à hauteur de 400 millions de dollars.

Son arrivée dans le monde du mining est notable : elle montre que le secteur est en train de s’organiser et de créer des appuis qui étaient jusque là inexistants. À l’heure où la Chine est en train de serrer la vis à l’industrie, c’est particulièrement notable, et cela pourrait redistribuer les influences mondiales sur le réseau Bitcoin.

👉 Retrouvez toute l’actu du Bitcoin (BTC)

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Boux

Il aurait quand même pu en faire partie pour amuser la galerie, on a toujours besoin d'un rigolo un peu simplet dans un groupe

Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Binance Earn : comment générer des gains passifs avec vos cryptomonnaies ?

Binance Earn : comment générer des gains passifs avec vos cryptomonnaies ?

Quelles sont les meilleures cryptomonnaies à acheter pour moins de 1 euro ?

Quelles sont les meilleures cryptomonnaies à acheter pour moins de 1 euro ?

EUROe : le tout premier stablecoin créé, assuré et régulé à échelle européenne débarque de Finlande

EUROe : le tout premier stablecoin créé, assuré et régulé à échelle européenne débarque de Finlande

Le TOP 5 des cryptomonnaies du metaverse

Le TOP 5 des cryptomonnaies du metaverse