Les « bits » : une dénomination qui précède les satoshis

Comme souvent, le débat a été lancé sur Twitter. Le créateur de Blockstream et ex-correspondant de Satoshi Nakamoto, Adam Back, a fait part de son avis. Selon lui, les « sats » (satoshis) peuvent créer de la confusion, et ne correspondent pas à la vision originale du créateur de Bitcoin.

Pour rappel, un satoshi correspond à 0,00000001 bitcoin, soit un cent-millionième de BTC. Les satoshis ont été adoptés en prévision de la croissance du prix du Bitcoin, qui frôle actuellement les 20 000 dollars. Mais à l’origine, ce sont les « bitcents » qui ont été évoqués par Satoshi Nakamoto. Un « bit » correspond à un millionième de BTC.

👉 A lire : Satoshi Nakamoto : de nouveaux indices indiquent qu’il pourrait être britannique

Binance Exchange Logo

Découvrez le BTC sur Binance »

10% de réduction sur vos frais avec le code SVULQ98B 🔥

👉 Et aussi -10% sur Binance Futures avec le code cryptoast

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués par nature (en savoir plus)

Bitcoin : faut-il abandonner les satoshis au profit des bits ?

Selon Adam Back, il faudrait revenir à ce système, qui correspond à la Genèse de Bitcoin, et qui est plus parlant pour les utilisateurs :

« Un Bitcoin est trop élevé en prix, mais les sats sont trop nombreux. Ils ont l’air peu chers et créent de la confusion sur ce qu’on achète. Les bits ont permis de trouver une solution, car ils ne sont pas chers. Même avec un BTC à 1 million de dollars ils ne représenteront que 1 dollar. »

Plusieurs personnes ont répondu favorablement à la suggestion d’Adam Back, dont David Burkett, le responsable de MimbleWimble chez Litecoin :

« Je suis entièrement d’accord. Les sats ont toujours paru trop petits et abondants pour être compréhensibles. Diviser par 100 millions est également moins naturel que de diviser par 1 million. En utilisant les bits, toute personne possédant un Bitcoin est un millionnaire, et cela fait sens. Il est temps que nous commencions à amasser des bits. »

Mais certains craignent que ce changement amène trop de confusion, maintenant que le travail d’éducation aux satoshis a déjà été fait au sein de la communauté crypto. Ce qui est certain, c’est qu’il faudra plus qu’une suggestion d’Adam Back pour changer la manière dont les petites sommes en Bitcoin sont comptabilisées, surtout si le cours du BTC continue de grimper.

👉 Retrouvez toute l’actu du Bitcoin (BTC)

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments