La division américaine de Binance pourrait entrer en service avant novembre, selon son CEO, Changpeng “CZ” Zhao . Ce nouvel exchange réglementé servirait les clients américains qui sont de plus en plus exclus des autres exchanges en raison de la réglementation plutôt restrictive du pays.

 

La fin d'une longue attente

Dans une interview accordée à Cheddar le 16 août, CZ a déclaré que beaucoup de choses étaient en mutation, mais qu'il s'attendait à ce que le lancement de la plateforme ait lieu avant le mois de novembre prochain :

Je ne veux pas promettre de dates fixes, mais il y a encore beaucoup de travail et beaucoup de choses en perpétuel mouvement, mais je dirais dans un mois ou deux.

En raison des incertitudes liées à la situation réglementaire américaine, Binance a interdit à ses clients américains d'utiliser sa plateforme mondiale Binance.com à la mi-juin, un jour après avoir révélé qu'elle lancerait la nouvelle division américaine en partenariat avec une société dénommée BAM Trading Services.

CZ semble néanmoins plutôt confiant sur le futur de la réglementation aux États-Unis, il a ajouté ;

Historiquement, les États-Unis ont toujours établi des règlements très clairs, alors nous espérons que la situation s'éclaircira. En même temps, certains des premiers adeptes de cet environnement seront mieux récompensés. Il y a des incertitudes dans l'espace réglementaire, mais nous sommes prêts à essayer.

 

Indisponibilité pour New York

Pour le moment cependant BAM n'a pas la « BitLincese» requise pour offrir des services de trading de cryptomonnaies à New York. Changpeng Zhao a ajouté que l'exchange ne sera pas disponible pour les New-Yorkais dans un premier temps, mais qu'il a l'intention de demander la licence au Département des services financiers de l'État de New York.

BAM est réglementé par le Financial Crimes Enforcement Network (FinCEN) des États-Unis, mais cela n'inclut pas New York qui est soumis à une réglementation plus stricte par le département des services financiers de l'État. New York étant plus sévère pour donner les autorisations nécessaires aux sociétés liées aux cryptomonnaies qu'ailleurs aux États-Unis, cela a conduit un certain nombre d'exchanges à simplement y fermer leurs accès sur place.

 

Les États-Unis sont l'un des marchés les plus importants pour Binance et représentent plus de 20% du trafic sur son site Web mondial. Le pays est aussi l'une des plus grandes sources d'investisseurs au monde dans le secteur des cryptomonnaies. L'ouverture d'une plateforme réglementée gérée par Binance devrait permettre un apport massif de capitaux pour les cryptomonnaies qui y seront disponibles.

En effet, seulement 30 cryptomonnaies seront disponibles sur cette plateforme en raison de la réglementation américaine. Il s'agit notamment des principales capitalisations comme le Bitcoin (BTC), l'Ethereum (ETH), le Litecoin (LTC), le token natif de l'exchange, le Binance Coin (BNB) ainsi que d'autres altcoins.

 

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments