Binance investit massivement en France

Intervenant aujourd'hui dans le cadre d'une conférence avec Cédric O, secrétaire d'État chargé de la Transition numérique, Changpeng « CZ » Zhao, fondateur et PDG de Binance a dévoilé une nouvelle initiative intitulée « Objectif Lune ». Celle-ci regroupera 3 projets majeurs d'innovation en matière de cryptomonnaies et de blockchain en France.

Financée à hauteur de 100 millions d'euros par Binance, cette initiative prévoit le développement d'un pôle de recherche et de développement de Binance en France, un accélérateur de startups blockchain, ainsi que d'un nouveau programme d'éducation en ligne pour former les futurs talents de l'industrie. Ce programme éducatif sera créé en partenariat avec OpenClassrooms et Ledger.

« Chez Binance, nous reconnaissons la qualité des talents français et européens de la Tech, de la crypto et de la blockchain, et nous sommes convaincus qu'avec le lancement des opérations et des investissements majeurs de Binance en France, nous pouvons contribuer de manière significative à faire de la France et de l'Europe le premier acteur mondial de l'industrie de la blockchain et de la crypto, » a ajouté Changpeng Zhao.

Pour assurer le bon déroulement d'une telle initiative, Binance s'est associée à France FinTech, une association à but non lucratif qui œuvre pour promouvoir les acteurs de la FinTech en France, notamment en représentant le secteur auprès des pouvoirs publics et du régulateur.

« France Fintech estime que la France a un positionnement unique en termes de règlementation, de talents et d'expertise pour être le premier acteur en Europe dans le domaine de la finance décentralisée. Nous pensons que la collaboration entamée avec Binance aujourd'hui permettra à l'ensemble de l'écosystème de se développer de manière significative dans les années à venir, » a déclaré Alain Clot, président de France Fintech.

👉 Retrouvez notre tutoriel complet sur la plateforme Binance

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Binance sur le point d'obtenir l'enregistrement PSAN ?

Le lancement de cette initiative n'est pas à prendre à la légère. Il est clair que Binance souhaite se rapprocher des régulateurs français et s'installer de manière pérenne dans le pays.

Cela n'a pas été mentionné lors de la conférence, il est tout à fait envisageable que la plus grande plateforme d'échange de cryptomonnaies au monde soit sur le point d'obtenir le statut de PSAN, ce précieux sésame délivré par l'Autorité des marchés financiers (AMF) permettant d'exercer légalement sur le territoire une activité liée aux cryptomonnaies.

Bien qu'à première vue ce programme initié par Binance s'avère plutôt positif pour le développement de l'écosystème en France, l'avenir des plateformes locales pourrait grandement en pâtir.

Coinhouse, StackinSat, Paymium, Just Mining ou encore Deskoin, toutes ces entreprises françaises se sont battues pendant des années pour survivre dans un environnement très contraignant, d'autant plus lorsqu'on connaît les difficultés auxquelles elles ont dû faire face pour obtenir l'enregistrement PSAN.

Aujourd'hui, Binance arrive en France avec un investissement de 100 millions d'euros et de nombreux acteurs locaux se sentent clairement lésés par la situation. Une partie de l'écosystème s'est également insurgée que l'une des seules interventions publiques de Cédric O en lien avec les cryptomonnaies se soit déroulée avec un acteur étranger.

Pour le « crypto-député » Pierre Person, il faut se féliciter que Binance ait choisi la France pour investir massivement. Il estime d'ailleurs que cela « servira l'écosystème local » :

« Il faut plus de volonté politique sur la question de nos entreprises, car le seul capital étranger ne peut pas les financer. Nos venture capitalists et institutions doivent y prendre part, puisque la blockchain est technologie de rupture importante. Il faut également aider nos acteurs français, pour ne pas qu'ils s'exportent ou rejoignent des entreprises étrangères, » tempère-t-il.

👉 Retrouvez notre interview complète de Cédric O au sujet de l'industrie des cryptomonnaies en France

Cet article est en cours de développement et sera mis à jour avec des réactions de différents acteurs. 

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
3 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Gérard Manvussa

Il y a bien un partenariat avec Ledger ! (petite erreur sur le tweet de Paymium)

Thomas Mang

Attention à vos données si vous utilisez Binance et que vous êtes français... Un tel accord n'est pas fait au hasard, surtout quand on connaît le passif entre l'État français et l'industrie des Cryptomonnaies.... Le gouvernement en veut à vos données Binance pour vous imposer bien comme il faut !

PS : l'oligarchie française (hauts fonctionnaires et capitalistes de connivance) a peur des entrepreneurs qui réussissent avec brio car ils se souviennent que la révolution de 1789 a été menée par des bourgeois talentueux contre des nobles peut habiles...

jonas

Pff il n'y aura pas de developpement avec un règlementation fiscale française si aggresif par rapport aux autres pays stop de jouer aux hypocrites tous les cerveaux crypto français se barre à cause de ça c'est honteux toujours un train de retard j'espere que des grandes influences comme Binance pourront faire bougés les choses