Le 13 mai 2020, Changpeng Zhao, le CEO de Binance a annoncé avoir bloqué des fonds provenant du piratage de la plateforme d’échange de cryptomonnaies Upbit.

Cette annonce a été faite à la suite d’un avertissement sur Twitter du moniteur de blockchain Whale Alert.

 

Le hack du sud-coréen Upbit

Upbit est l'une des plus grandes plateformes d'échange de cryptomonnaies de Corée du Sud. Elle a d’ailleurs été citée dans le rapport de surveillance du marché des RTC parmi les plateformes d’échanges les plus fiables - rapport publié en septembre 2019 par la Blockchain Transparency Institute.

Cependant, cette notoriété a été mise à mal lorsque l’exchange a perdu pour environ 50 millions de dollars de cryptomonnaies après un piratage.

En effet, le 27 novembre 2019, des hackers ont attaqués ses hot wallets, dérobant ainsi 342 000 éthers (ETH) qu’ils ont transférés vers un wallet inconnu.

L’exchange avait déclaré que les utilisateurs ayant été victimes de ce vol seraient remboursés et que les mesures de sécurité seraient mises à jour dans une logique préventive. Malgré toute cette bonne volonté, Upbit a perdu beaucoup de ses clients.

👉 Pour aller plus loin : L'exchange Upbit subit un hack, $50M en éthers ont été volés

 

Un Binance solidaire face au crime  

Suite à ce malencontreux événement, la plateforme Binance par le biais de son PDG, avait apporté son soutien à Upbit en déclarant sur Twitter :

« Nous allons travailler avec Upbit et d'autres acteurs du secteur pour garantir le gel immédiat de tous les fonds piratés qui pourraient parvenir à Binance. »

Ce 14 mai 2020, le compte Twitter Whale Alert a signalé à Binance un transfert de 137 éthers (environ 27 000 dollars) issu du hack de Upbit vers un de ses wallets. Binance n’a pas tardé à réagir en gelant ces fonds comme annoncé. Son PDG a d’ailleurs tweeté sur le sujet peu de temps après :

« Gelé, nous travaillerons avec UpBit pour vérifier et faire participer les forces de l'ordre et remettre les fonds. Nous attendons que quelqu'un se plaigne sur les médias sociaux du gel des fonds. Mais nous devons combattre les mauvais acteurs. ».

C’est là une belle preuve de solidarité contre les actes de pirateries entre ces acteurs de l’univers de la crypto.

Par ailleurs, Whale Alert après avoir relevé de multiples transactions suspectes, confirme qu'une partie importante des fonds volés de Upbit ont été déposés dans une bourse basée à Singapour appelée BYEX.

 

La véritable raison du transfert de ces éthers vers Binance reste mystérieuses. Tandis que certains pensent que les pirates sont en train de liquider les actifs dérobés, d’autres émettent l’hypothèse selon laquelle il s’agit pour les hackers de déterminer le temps de réponse de l’exchange après une telle transaction. L’objectif de cette dernière étant de savoir si une plus grosse transaction pourrait passer sans attirer l’attention. En tout cas, seul le temps nous le dira.

Il faut toutefois noter que cette situation nous permet de ne pas oublier que conserver des crypto-actifs sur les exchanges, expose à un risque potentiel de perte.

👉 Pour en savoir plus : Comment sécuriser et stocker ses crypto-monnaies ?

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Junie Maffock

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Avec un fort intérêt pour la blockchain et les cryptos, je souhaite contribuer à la vulgarisation de ces technologies. Je suis également très intriguée par les méthodes d'apprentissage ludiques et actives.
Tous les articles de Junie Maffock.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments