Binance déliste 3 altcoins, dont un particulièrement surprenant

Binance a décidé, par sécurité, de procéder au delisting de 3 altcoins. Pourtant, la suppression de l'un d'entre eux en surprend plus d'un.

Binance déliste 3 altcoins, dont un particulièrement surprenant

Trois delistings annoncés chez Binance

Le 13 juillet dernier, Binance a révélé son intention de procéder à la suppression de 3 cryptomonnaies de sa plateforme d'échange. Il s'agit plus précisément de : Aeron (ARN), Etherparty (FUEL) et Lunyr (LUN).

Binance a cité entre autres « l'engagement de l'équipe dans le projet, le niveau et la qualité de l'activité de développement, le volume d'échange et la liquidité » comme faisant partie des critères justifiant ce choix. Autre contrainte très importante mentionnée par l'exchange, la constatation d'un acte de fraude, de négligence ou de conduite contraire à l'éthique.

C'est donc sur la base du non-respect de certaines de ses exigences réglementaires que Binance a décidé de supprimer les paires ARN/BTC, ARN/ETH, FUEL/BTC, LUN/BTC dès le 20 juillet prochain.

Les retraits de FUEL et LUN semblent plus ou moins logiques. Le site officiel d'Etherparty est par exemple inaccessible depuis plusieurs mois. Cela correspond à un autre critère évoqué par Binance qui est « le niveau de communication publique ». Quant à Lunyr, il est apparemment au point mort depuis près de deux ans. D'ailleurs, les dernières nouvelles sur l'avancement du projet remontent à 2018.

Jusqu'ici, tout semble témoigner de la bonne foi de l'exchange. Pourtant, celle-ci est remise en question par certains en ce qui concerne Aeron.

👉 Découvrez toutes nos actualités sur les exchanges

 

Le départ soi-disant inattendu d'Aeron

C'est ce retrait en particulier qui surprend la communauté. Aeron est un projet blockchain spécialisé dans le secteur de l'aviation donc ses activités ont plus ou moins été freinées par la pandémie de covid-19.

Pourtant, la santé économique du jeton paraissait plutôt positive avant l'annonce. En effet, le 8 juillet dernier, la paire ARN/BTC a affiché une hausse de plus de 158 % - un record depuis avril 2020 - avec une capitalisation boursière estimée à plus de 4,7 millions de dollars.

De plus, aucun des critères mentionnés ci-dessus ne semble peser lourdement contre le projet. L'équipe entretient des contacts fréquents avec la communauté et se préparerait à un staking complet à la demande de celle-ci.

Cependant, l'élément qui est difficile à vérifier à ce stade est celui de la preuve d'une activité illicite. C'est d'ailleurs ce dernier qui intéresse le plus les membres de la communauté Aeron, qui soutiennent massivement la théorie de l'arnaque. Ceux qui ne partagent pas cet avis, s'il y en a, restent pour l'instant très silencieux.

La société a indiqué à Cryptoast qu'elle ne souhaitait pas faire de commentaires sur le sujet. Nous avons à la place été redirigés vers un communiqué officiel qui indique que l'ARN « reste sur Binance Chain pour le moment ». Il y est également mentionné que le projet continuera à évoluer sur d'autres plateformes.

Mais pour la plupart des gens, il s'agit d'une tentative de manipuler les plus naïfs et collecter leur argent avant de prendre la clé des champs.

En réalité, nous n'en sommes qu'au stade des suppositions. Les tenants et aboutissants de ce mystère sont l'apanage de Binance, qui se terre sous un mutisme total sur la question.

Directement en réaction à l'annonce de Binance, le cours du token ARN a drastiquement chuté, passant de 0,21$ à 0,037$, soit une baisse de près de 83% en quelques minutes seulement. À l'heure de l'écriture de ces lignes, le token ARN s'échange autour des 0,01$.

Cours du Aeron (ARN)

Évolution du cours du token ARN suite à depuis l'annonce - Source : TradingView - ARB/USD

👉 Pour en savoir plus : Découvrez les alternatives à Binance pour l'achat de bitcoins

 

Un delisting de Binance est dévastateur pour tout projet crypto, puisque l'exchange s'impose actuellement comme le leader incontesté du marché avec la plus importante liquidité et visibilité.

👉 Sur le même thème : Binance déliste les tokens à effet de levier de FTX pour "protéger les traders"

[wd_hustle id="Newsletter" type="embedded"/]
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Than

Ils ont également retiré eazy fi. Que faire dans ces cas-là ? 😕

Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast

Les articles les plus lus

Le ministère de l’Économie a demandé l'accès au solde de tous les comptes bancaires des Français

Le ministère de l’Économie a demandé l'accès au solde de tous les comptes bancaires des Français

Celsius : les clients n’auront pas besoin de rembourser leurs emprunts

Celsius : les clients n’auront pas besoin de rembourser leurs emprunts

La plus grande société de télécommunications européenne lance un service de staking Ethereum (ETH)

La plus grande société de télécommunications européenne lance un service de staking Ethereum (ETH)

Le Bitcoin (BTC) et l'Ether (ETH) toujours sous résistances – Enfin le mouvement que tout le monde attend ?

Le Bitcoin (BTC) et l'Ether (ETH) toujours sous résistances – Enfin le mouvement que tout le monde attend ?

Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast