Binance contrainte de quitter l'Autriche suite à une décision réglementaire

Depuis deux semaines, Binance se désengage d'un grand nombre de pays européens. Après la Belgique et le Royaume-Uni, l'entreprise quitte le territoire autrichien. En cause, l'exchange de cryptomonnaies n'a pas obtenu l'enregistrement nécessaire pour opérer légalement sur le territoire. On fait le point sur sa situation en Autriche et en Europe.

Binance contrainte de quitter l'Autriche suite à une décision réglementaire

Binance ferme ses portes au marché autrichien

Il y a un an, l'entreprise de Changpeng Zhao tentait d'étendre ses activités au marché autrichien. Son objectif initial était d'obtenir une licence lui permettant de déployer ses services aux citoyens locaux. Toutefois, elle s'est confrontée à l'Autorité des marchés financiers du pays (FMA).

Après des échanges avec le régulateur, Binance a fini par céder : l'exchange de cryptomonnaies a retiré sa demande d'enregistrement auprès de la FMA et compte se retirer du pays d'Europe centrale très prochainement.

Notons que, malgré la présence de sa filiale Binance Austria GmbH depuis un an sur le territoire autrichien, la société a opéré ses activités sans avoir l'enregistrement requis. Pourtant, l'un de ses concurrents, Bitpanda, a réussi à obtenir le fameux sésame pour s'implanter sur le marché local.

C'est une nouvelle défaite pour Binance qui, depuis quelques mois, rencontre de nombreuses difficultés. En février dernier, la SEC interdisait à Paxos d'émettre de nouveaux tokens BUSD, le stablecoin natif de Binance. Aujourd'hui, la société fait face à une bataille judiciaire avec la SEC, tout en quittant, un à un, les différents marchés européens.

👉 Sur le même sujet - Binance : revirement de situation concernant les cryptomonnaies d'anonymat

Ledger : la meilleure solution pour protéger vos cryptomonnaies

Pourquoi Binance quitte les pays européens ?

Tandis qu'en France, la société Binance est très bien implantée, avec l'enregistrement relatif aux prestataires de services sur actifs numériques (PSAN) délivré par l'Autorité des marchés financiers (AMF), elle rencontre toutefois des oobstacles chez nos voisins européens.

Depuis le début du mois de juin, la liste des pays dans lesquels Binance se désengage ne cesse de s'allonger. Après avoir quitté l'île de Chypre, l'entreprise s'est retirée du marché britannique : tout comme avec le régulateur autrichien, l'entreprise a annulé sa demande d'enregistrement.

De même, il y a une dizaine de jours, Binance a quitté les Pays-Bas. La société de Changpeng Zhao y menait ses activités sans autorisation de la part du régulateur local.

Plus récemment, l'autorité des services et marchés financiers belge (FSMA) a, elle aussi, demandé à Binance de cesser ses opérations sur son territoire. En cause, Binance y fournissait certains services depuis des États non membres de l'espace économique européen, une situation interdite par la FSMA.

De son côté, Binance tente de rassurer ses clients européens. Selon les déclarations de ses représentants lors de son désengagement de Chypre, l'entreprise souhaite se concentrer sur quelques pays clés comme la France, l'Italie et l'Espagne.

👉 Qui est Changpeng Zhao (CZ), le fondateur de l’empire Binance ?

Commander notre Livre pour tout comprendre aux cryptos

Publié aux Éditions Larousse

toaster icon

Source : Finance FWD

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Les 3 airdrops de cryptomonnaies faciles à obtenir pour les débutants

Les 3 airdrops de cryptomonnaies faciles à obtenir pour les débutants

Le gouvernement allemand transfère subitement 6 500 Bitcoins : que s'est-il passé ?

Le gouvernement allemand transfère subitement 6 500 Bitcoins : que s'est-il passé ?

Donald Trump rembourse en partie les dons des frères Winklevoss — Pourquoi ?

Donald Trump rembourse en partie les dons des frères Winklevoss — Pourquoi ?

Bitcoin : le milliardaire Michael Dell va-t-il emboiter le pas à MicroStrategy pour acheter du BTC ?

Bitcoin : le milliardaire Michael Dell va-t-il emboiter le pas à MicroStrategy pour acheter du BTC ?