La Biélorussie va interdire les échanges de cryptomonnaies entre particuliers

Lutter contre la criminalité, en interdisant les échanges de cryptomonnaies entre particuliers. C’est le positionnement du gouvernement de Biélorussie, qui vient d’annoncer un futur cadre législatif. Mais dans les faits, l’interdiction pourrait être difficile à mettre en place.

La Biélorussie va interdire les échanges de cryptomonnaies entre particuliers

Les échanges de cryptomonnaies entre particuliers bientôt interdits en Biélorussie ?

Le ministère de l’Intérieur a annoncé cette initiative dans une publication Telegram parue dimanche. L’interdiction des échanges de cryptomonnaies entre particuliers permettrait de mieux contrôler les flux illégaux, selon le gouvernement :

« De tels services sont utilisés par les escrocs qui encaissent et convertissent ainsi des fonds volés, transfèrent de l’argent à des organisations ou à des participants à des activités criminelles. »

D’où deux propositions : d’une part, l’interdiction de l’échange de cryptomonnaies de pair-à-pair (P2P). De l’autre, les citoyens de Biélorussie ne pourront se procurer des cryptomonnaies que par le biais de plateformes d’échanges sélectionnées. C’est-à-dire celles faisant partie du « Belarus High Tech Park », la Silicon Valley biélorusse, où sont situées plusieurs entreprises crypto.

👉 Ne manquez pas notre guide – Les meilleurs sites pour acheter des cryptomonnaies en 2023

Acheter des cryptos sur eToro
L'investissement dans les cryptomonnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN enregistré auprès de l'AMF. L'investissement dans les crypto-actifs est très volatil. Il n'existe pas de protection des consommateurs. Investir est risqué (en savoir plus)

Renforcer les contrôles à la sortie

En plus de cela, la Biélorussie compte introduire des contrôles plus poussés lors des échanges de cryptomonnaies contre des devises fiat, dont le rouble biélorusse local (BYN). Cela afin de surveiller les échanges comme s’il s’agissait de devises étrangères :

« L’introduction d’une pratique similaire à la procédure de change des devises étrangères rendra impossible le retrait d’argent obtenu par des moyens criminels. Dans de telles conditions, il deviendra tout simplement non rentable pour les fraudeurs des technologies de l’information d’opérer en Biélorussie. »

Dans les faits, c’est bien sûr plus compliqué que cela. Il est très complexe d’interdire les échanges de cryptomonnaies entre particuliers, ces dernières ayant justement été historiquement créées pour résister à la censure. Par ailleurs, l’utilisation de plateformes en dehors de la Biélorussie, qui sont plus décentralisées, est également difficile à contenir. La Chine en a fait l’expérience lors de l’interdiction des transactions en cryptomonnaies, avec un marché noir qui avait explosé.

L’on rappellera également que les transactions illégales ne représentaient plus que 0,15% du volume des cryptomonnaies en 2022, selon un rapport de Chainalysis. On peut donc s’interroger sur la nécessité d’interdire un pan entier des nouvelles technologies de finance, pour contenir ce qui ne représente au fond qu’une fraction de l’écosystème.

👉 Écoutez cet article et toutes les autres actualités crypto sur Spotify

Cryptoast Research : ayez un temps d'avance sur le marché

Source : ministère de l’Intérieur via Telegram

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Le cours du Bitcoin SV (BSV) bondit de +37% suite à un tweet de « Satoshi Nakamoto »

Le cours du Bitcoin SV (BSV) bondit de +37% suite à un tweet de « Satoshi Nakamoto »

Shiba Inu (SHIB), Ripple (XRP), Pepe Coin (PEPE)... Honda s'ouvre aux paiements en cryptomonnaies

Shiba Inu (SHIB), Ripple (XRP), Pepe Coin (PEPE)... Honda s'ouvre aux paiements en cryptomonnaies

Carte d’identité nouvelle génération : le Brésil adopte la blockchain

Carte d’identité nouvelle génération : le Brésil adopte la blockchain

« Les gens sont bêtes » – Do Kwon a admis avoir falsifié le volume de trading de Terra (LUNA)

« Les gens sont bêtes » – Do Kwon a admis avoir falsifié le volume de trading de Terra (LUNA)