Connu sous le nom de Zynecoin (ZYN), le projet est né en novembre 2017 et s'est majoritairement fait connaître grâce à la promotion et au soutien de l'humoriste Dieudonné. Ce dernier a en effet multiplié les vidéos sur sa chaîne YouTube où il présente le projet accompagné de membres de l'équipe, qualifiant même le Zynecoin comme la première cryptomonnaie 100% africaine.

Les controverses autour du Zynecoin ont rapidement fait surface pour plusieurs raisons : manque de réelles innovations techniques potentielles, incitation à l'achat avec promesse de gains faramineux, le passé de certains membres de l'équipe, la blockchain Wethio copiée, etc.

 


Mise en contexte : la plupart des faits présentés dans cet article sont tirés du whitepaper du Zynecoin, des informations autour de la blockchain Wethio, des nombreuses vidéos de Dieudonné accompagné du fondateur du projet Karim Benabdelkader vantant les mérites du Zynecoin ainsi que des informations publiques concernant l'équipe technique et ses conseillers.

Du fait du nombre de publications qui ont déjà relaté les raisons pour lesquelles le Zynecoin est très douteux, l'équipe du projet se serait empressée de modifier une grande quantité d'informations auparavant publiques et assumées.

Certains des faits présentés ne sont donc actuellement plus vérifiables, car modifiés ou supprimés, mais sont tirés d'une étude de Capital publiée en août 2019.


 

Qu'est-ce que le projet Zynecoin ?

Le Zynecoin (ZYN) est un token ERC-20 créé dans le but de fournir une assistance et un support aux startups du continent africain et aux initiatives humanitaires. À l'avenir, le token aura sa blockchain dédiée, supposément en cours de développement, Wethio. Cette dernière devrait être la plateforme qui accueille les applications décentralisées (dApps) et les smart-contracts de l'écosystème.

Le Zynecoin serait donc la monnaie de base pour le fonctionnement des différentes solutions développées autour de Wethio.

L'une des particularités du Zynecoin réside dans les récompenses allouées aux blocs minés. La moitié de la récompense sera allouée aux mineurs, 25% seront fournis aux fonds du Trésor public des états africains et les derniers 25% seront distribués à des organisations à but non lucratif et non gouvernementales.

L'équipe de Zynecoin prévoirait également la création d'un incubateur pour les startups blockchain en Afrique, l’Académie Zynecoin.

L'historique des transactions et des données du Zynecoin est disponible sur Etherscan. D'après ce dernier, l'offre totale de Zynecoin est fixée à 51 millions de tokens. Le Zynecoin est actuellement disponible à l'achat et la vente exclusivement sur l'exchange Bibox.

Avant l'arrivée sur les marchés, l'équipe derrière le Zynecoin a mis en place une ICO avec un prix par token fixé à 0,43 dollar.

À l'heure de l'écriture de ces lignes, les points énoncés ci-dessus correspondent à la majorité des informations communiquées par l'équipe en ce qui concerne directement le Zynecoin. Si vous avez déjà eu l'occasion de vous informer sur d'autres projets plus connus, vous en êtes sûrement arrivés à la conclusion que le Zynecoin ne reposerait sur rien de concret.

 

Les nombreux points douteux du projet

Après avoir présenté le Zynecoin, il est important d’examiner les nombreux points qui rendent ce projet si controversé auprès de la communauté crypto. De nombreuses questions restent en suspens alors que le whitepaper d'un projet de cryptomonnaie est normalement écrit pour informer et rassurer l'investisseur sur toutes les particularités du token.

Combien de transactions par seconde le réseau pourra-t-il supporter ? Quel sera le langage utilisé pour les smart-contracts ? Quels seront les frais associés aux transactions ? Quel est le temps nécessaire à l’exécution d'une transaction ? Quels sont aujourd'hui les états et organisations à but non lucratif qui se sont associés au projet ? Autant de questions que n'importe qui pourrait se poser et... qui ne trouveraient pas de réponses.

Zynecoin Trap

 

Un whitepaper vide de sens ?

Alors qu'un livre blanc a pour mission de répondre aux interrogations de son lecteur, une grande partie des 16 pages du document se concentrerait à expliquer ce pour quoi l'Afrique est un continent d'avenir. En analysant les différents graphiques que présente le whitepaper du Zynecoin, ceux-ci sont soit non interprétés ou expliqués, soit nullement liés à l'Afrique. Leur présence pourrait être considérée comme complètement désuète et commencerait déjà à embrouiller le lecteur.

Pour justifier l'existence d'un projet et sa nécessité à voir le jour, le whitepaper de ce dernier mettra toujours en avant l'existence d'un problème quelconque qui a maintenant trouvé sa solution. Le whitepaper du Zynecoin n'échappe pas à la règle et la technologie du token permettrait, selon l'équipe, de résoudre le problème des systèmes de blockchain actuels qui découragent la participation.

Selon le document, « les écosystèmes dans les principaux systèmes de blockchain sont mis en place de manière à décourager une large participation à [l']activité de minage. Dans les deux cas, ces systèmes de récompense ont tendance à créer une concurrence féroce, ce qui a pour résultat de donner la part du lion des bénéfices aux mineurs qui sont capables de créer la plus grande zone de minage et ont le temps d’extraction le plus rapide. »

Juste après ces explications sur le problème que le Zynecoin cherche à résoudre, le whitepaper met en avant les inégalités qui existent entre les mineurs utilisant la puissance de calcul de leurs téléphones mobiles (?) et les mineurs ayant de plus gros moyens (ASICs).

Quelle est donc la solution révolutionnaire qu'utilisera le Zynecoin pour répondre à ce problème d'équité des récompenses ? Le whitepaper répond à notre interrogation tout en en introduisant de nouvelles :

Afin d’encourager une large participation en minage, nous construisons une blockchain pour Zynecoin avec une caractéristique unique : exploitation en collaboration.

L'équipe affirmerait par la suite que la blockchain Wethio sera construite sur du Proof-of-stake (POS), un consensus aujourd'hui loin d'être révolutionnaire et déjà utilisé par de très nombreuses autres cryptomonnaies.

Et... c'est tout. L'intégralité des questions légitimes qu'un lecteur pourrait se poser ne trouverait donc pas de réponses dans le document. Le whitepaper n'apporterait rien de concret et définirait très brièvement et sans aucun détail technique les quelques caractéristiques du Zynecoin.

Zynecoin

 

Le passé du directeur général du Zynecoin

Karim Benabdelkader, le fondateur du projet Zynecoin, est un entrepreneur franco-algérien qui a conduit toutes ses sociétés créées en France à la liquidation judiciaire. Deux de ces entreprises, USUAL PROSPECT et KBE PROSPECTION ont fait l'objet d'une liquidation judiciaire en 2011 et ont plus tard été clôturées pour insuffisance d’actif. En outre, une troisième entreprise, All Exclusive, a été radiée du registre du commerce et des sociétés (RCS) de Lorient en décembre 2016.

À la suite d'un jugement du tribunal de commerce de Dijon en 2012, Karim Benabdelkader fait l’objet d'une interdiction de gérer, diriger, administrer ou contrôler directement ou indirectement toute entreprise commerciale ou artisanale pour une durée de 15 ans sur le territoire français.

Il est alors légitime, en tant qu'investisseur averti, de se demander si le projet Zynecoin avec toutes les ambitions qui l'accompagne serait bel et bien entre les bonnes mains.

Zynecoin Fail

De véritables advisors ?

La grande majorité de ce que le whitepaper présente comme des « conseillers spécialisés » semblerait avoir été annexée au projet pour lui offrir une crédibilité supérieure. Cependant, la plupart d'entre eux n'auraient aucun lien avec la blockchain et le Zynecoin serait leur première expérience dans le domaine.

Par exemple, le whitepaper met en avant deux thérapeutes, un bijoutier ainsi qu'un bodybuilder, des conseillers dont la preuve de leur connaissance en matière de blockchain serait totalement introuvable.

Certains des advisors dont on pouvait facilement douter des compétences en matière de blockchain auraient même tout simplement été supprimés du whitepaper après que ces particularités aient été mises en lumière.

Dans un échange de mails entre Capital et Karim Benabdelkader, ce dernier assure toutefois que « le moins expert d’entre ces représentants en sait bien plus que vous sur la crypto en général ». Permettez-nous d'en douter.

 

Et pour la blockchain Wethio ?

Présentée comme la première blockchain encourageant la coopération entre les mineurs, construite et installée en Afrique, la moindre trace technique à son sujet serait aujourd'hui complètement introuvable. Le code source de la blockchain Wethio, auparavant accessible sur GitHub, aurait été supprimé suite à une découverte de certains membres de la communauté crypto à l’œil avisé.

La blockchain révolutionnaire qui devait héberger tout l'écosystème du Zynecoin serait en réalité une pâle copie d'une autre blockchain plus connue, Tomochain (TOMO). L'équipe derrière le projet se serait contentée de remplacer les termes « tomochain » par « zynecoin » et « tomo » par « zyn ».

Ça ne serait malheureusement pas le plus consternant. Si vous observez avec précision la capture d'écran ci-dessous qui compare les deux codes sources, l'équipe du Zynecoin n'aurait même pas pris la peine de modifier dans son intégralité l'une des adresses d'un membre de l'équipe de Tomochain :

Zynecoin copie codeAlors qu'un outil pour automatiser le remplacement des termes d'un fichier aurait très probablement été utilisé, la copie pure et simple du code source de Tomochain n'aurait même pas été vérifiée manuellement.

Au début du mois de décembre, un site Web présentant le wallet associé à la blockchain Wethio fait son apparition. Ce dernier est rapidement mis hors ligne lorsque la communauté découvre avec stupeur que la page du site aurait de nouveau été copiée sur celle de Tomochain. La copie serait encore plus flagrante que pour celle qui concerne le code. Outre le design qui serait exactement le même, là où Tomochain est mentionné, l'équipe n'aurait de nouveau pas pris la peine d'au moins le modifier :

Wethio Wallet

                       La ressemblance entre les deux pages est plus qu'évidente.

 

L'onglet « Presse » du site officiel

Souvent présent sur les sites Web de projets blockchains afin d'offrir une certaine légitimité, cet onglet référence les médias qui ont vanté les mérites du projet à travers une publication dans leur fil d'actualité. Le site Web de Zynecoin met en avant 5 médias, dont certains sont écrits par l'équipe du Zynecoin elle-même :

Zynecoin Presse
Cointelegraph aurait-il réellement fait la promotion du Zynecoin ?

La présence du logo de Cointelegraph est la partie la plus surprenante. Étant l'un des médias les plus célèbres - et sérieux - de la communauté crypto internationale, il est légitime que le doute fasse son apparition. Ce dernier était tout à fait justifié.

Lorsque l'on clique sur le logo de Cointelegraph, cela renvoie vers une publication du site de « fr.coinnewstelegraph.com », qui n'est en aucun cas affilié à Cointelegraph et qui utilise même un logo différent. Ce dernier est un agrégateur de news qui traduit automatiquement tous les articles en provenance d'autres sites.

Sauf que cela ne s'arrête pas là. Si l'on vérifie la source utilisée pour l'article précédent, cela nous envoie vers « www.prdistribution.com », un site Web qui référence et distribue, moyennant un paiement de votre part, un communiqué de presse de votre choix. Ce dernier s'appuie lui-même sur une autre publication, qui est celle du communiqué original publié sur « publishedpr.com ». Sauf qu'en se rendant à cette adresse, le contenu qui y était affiché a tout bonnement été supprimé.

Aucune trace d'une quelconque publication de la part Cointelegraph en rapport avec la cryptomonnaie ne peut donc être retrouvée. Ce n'est pas vraiment étonnant, mais l'équipe a tout de même eu l'audace d'ajouter le logo du média à son insu.

En ce qui concerne Publish0x et hype-hub, ce sont des plateformes de blogging sur lesquelles n'importe qui peut poster.

Malgré cela, les liens restants semblent être véritables. Pour ICObench, la publication est authentique et présente la raison d'être du projet et les détails de son ICO et 2 contributeurs, à l'avis complètement opposé, lui attribuent à eux deux la note de 3,3 sur 5. L'autre publication réelle est celle de Blockchain Magazine qui résume ce pour quoi le Zynecoin pourrait être intéressant pour l'Afrique.

 

Les promesses de rendements extraordinaires

Ce dernier point serait très certainement celui qui viendrait confirmer les nombreux doutes qui planent autour du Zynecoin. Depuis l'annonce du projet, Dieudonné et Karim Benabdelkader ne cesseraient d'affirmer par de nombreuses vidéos que le Zynecoin atteindra des sommes extraordinaires et qu'il dépassera même le Bitcoin (BTC) à l’horizon 2027.

Les deux entrepreneurs ont multiplié les vidéos dans lesquelles ils inciteraient leurs spectateurs à investir dans le Zynecoin pour « ne pas louper le train » de l'indépendance financière qui s'offrirait à eux :

Achetez du ZYN maintenant, c'est prendre date avec ces éléments, qui vont propulser le ZYN sur des niveaux stratosphériques, on parle de 300%, 500%, 1000%, tout est possible. [...] L'objectif c'est 400 dollars, 1 Zynecoin, juin 2022.

Lors d'une diffusion en direct du 3 août 2019 sur la chaîne YouTube de Dieudonné, ils reviennent ensemble sur la promotion du Zynecoin en invoquant des arguments comme : « il y a une dimension qui est presque mystique aussi dans ce projet » ; « imaginez que, cette technologie [la blockchain], sortie de nulle part, sortit de la lumière... » ; « la blockchain c'est mystique ».

Zyneconnect

 

Un exit scam imminent ?

Le 4 janvier dernier, un appel public est lancé par un communiqué de l'équipe ainsi que par Karim Benabdelkader sur Facebook qui viserait à programmer une vente massive des Zynecoins à la fin du mois de mars prochain.

Karim Benabdelkader

La communiqué y ajoute : « Le zynecoin offre en ce moment des conditions d'achats idéales ! La campagne au Japon démarre bientôt, un moment fort où des milliers d'acheteurs nouveaux se positionneront !!! [...] Pour ceux qui ont de la liquidité mobilisable sur quelques semaines, faites un aller-retour gagnant sur le marché, en achetant aujourd'hui et revendez une fois que la campagne japonaise effectuée (soit fin mars). C'est un conseil avisé de nos traders. »

Les propos de ce genre en provenance directe de l'équipe d'un projet crypto ne devraient pas être pris à la légère. Le projet Zynecoin ainsi que ses investisseurs seraient-ils abandonnés par l'équipe dans quelques semaines ? Rien ne peut l'assurer évidemment, mais les doutes sont permis.

Il n'était pas rare d'observer ce type d'appel à l'investissement lors de l'explosion des ICOs en 2017. L'histoire nous aura cependant prouvé à de nombreuses reprises que cela ne s'est jamais bien terminé pour les cryptomonnaies concernées.

 

L'épopée mouvementée du listing

Après l'ICO du Zynecoin et plusieurs millions de tokens vendus, l'équipe a cherché une plateforme pour rendre le trading de sa cryptomonnaie possible. Malgré la promesse à ses investisseurs d'un listing sur le plus célèbre des exchanges, Binance, ce dernier n'a bien entendu pas eu lieu. L'équipe a à ce jour obtenu (ou presque) 3 différents listings sur 3 plateformes, IDAX, LATOKEN et Bibox et cela à 3 périodes distinctes.

Le premier listing sur IDAX 

Le 17 novembre 2019, l'exchange IDAX basé en Chine devient la première plateforme à lister le Zynecoin.

Malheureusement, le 29 novembre, IDAX annonce que le directeur général de l'exchange Lei Guorong est porté disparu depuis le 24 novembre. Ce dernier était le détenteur des clés privées des colds wallets de l'exchange. Par conséquent, tous les dépôts et les retraits sur la plateforme ont immédiatement été bloqués.

Lors de ce premier listing public, le Zynecoin est rapidement vendu et descend à un prix de 0,02 dollar. Son prix remonte ensuite en quelques jours à son ATH, 3,31 dollars, mais corrige tout aussi rapidement vers les 0,61 dollar.

À ce jour, l'exchange est encore bloqué, mais le trading en son sein est encore possible. Le Zynecoin y est toujours disponible, mais la liquidité y est bien entendu extrêmement faible. De plus, IDAX ne peut plus être considérée comme une place de trading officielle du Zynecoin pour les raisons précitées.

Postérieurement à cet événement, l'équipe du Zynecoin a bien entendu cherché à trouver une nouvelle plateforme où le trading du token pourrait se faire.

 

Le surprenant cas de LATOKEN

Après avoir longuement fait les éloges du retour du Zynecoin sur les marchés grâce à un listing prochain sur l'exchange LATOKEN, l'équipe serait apparemment revenue sur sa décision en décidant de suspendre les opérations de coopération avec la plateforme.

En raison des nombreuses sollicitations que LATOKEN recevait sur les réseaux sociaux, ils ont rapidement communiqué en affirmant que rien n'avait été prévu de leur côté en ce qui concerne le Zynecoin.

Il y a quelques discussions sur les médias sociaux concernant l'intention de Zynecoin d'être listé sur LATOKEN. LATOKEN n'a pas annoncé le listing ou distribué d'informations concernant ce projet, à l'exception de cette note.

Karim Benabdelkader avait pourtant assuré avoir rendu visite au CEO de l'exchange en Russie et qu'ils y avaient forgé de bonnes relations. Le Zynecoin n'a donc jamais vu le jour sur LATOKEN et tout cela ressemblerait à une opération marketing menée par l'équipe à l'insu de l'exchange russe.

En plus de ces faits, lorsque le Zynecoin était censé faire son entrée sur LATOKEN, l'équipe s'est empressée de vendre 3,46 bitcoins au prix du marché à 5 350 dollars alors que ce dernier valait 7 600 dollars. Ils ont alors vidé le carnet d'ordre alors très léger de l'exchange en vendant cette quantité de bitcoins. Une preuve supplémentaire de l'amateurisme de ceux aux manettes de l'opération.

Ils ont par la suite rejeté la faute sur LATOKEN et auraient eux-mêmes pris la décision d'annuler l'arrivée du Zynecoin sur la plateforme. L'une des raisons évoquées était également l'arrivée prochaine du Zynecoin sur une « très très très grande plateforme ».

 

L'arrivée sur Bibox

Après plusieurs semaines en dehors de tout marché, le Zynecoin fait son apparition sur Bibox le 27 décembre 2019. Même si cette plateforme est déjà plus intéressante que les précédentes, l'arrivée promise de milliers d'investisseurs d'à travers le monde ne s'est bien entendue par produite.

Les volumes du Zynecoin sont très faibles et le carnet d'ordres est presque vide depuis l'arrivée du token sur la plateforme. Par exemple, rien qu'avec seulement 2 bitcoins, il vous sera possible de vider tous les ordres d'achats sur la paire ZYN/BTC.

Le prix du token depuis son arrivée sur Bibox a d'ailleurs été divisé par 3, passant de 1,86 dollar à 0,61 dollar en seulement 1 semaine. Dans l'heure suivant le listing du Zynecoin, son prix a subitement atteint les 95 dollars avant de redescendre très rapidement à 0,90 dollar. Manipulation du cours ? Réel engouement de la part des investisseurs ? À vous d'en faire votre propre interprétation.

 

Vous avez désormais la plupart des cartes en mains pour mieux comprendre ce qu'il se trame réellement derrière le projet Zynecoin. Toutefois, alors que le Zynecoin faisait déjà beaucoup parler de lui, un autre projet tout autant, voire plus douteux, à récemment vu le jour.

Le mois dernier, l'humoriste Dieudonné a annoncé le lancement d'une nouvelle cryptomonnaie, le Sestrel. Celle-ci sera destinée à la France et devrait voir le jour en novembre 2020. Aussi surprenant que cela puisse paraître, l'aspect technique y est encore moins détaillé que celui du Zynecoin. En effet, sur les 24 pages de son « livre jaune », seule une page est dédiée à la blockchain et à son imbrication avec le Sestrel.

Plusieurs autres points peuvent rapidement être cités : absence de conditions générales de vente sur le site et de mentions légales, aucune équipe déclarée, l'utilisation des fonds qui seront récoltés reste à ce jour inconnue, toujours pas de preuve de l'existence de la cryptomonnaie (dossier sur GitHub supprimé), promesses de rendements extraordinaires, etc.

Tout aussi mystérieux que le Zynecoin, le Sestrel est également le sujet de nombreuses interrogations. Soyez d'une rare prudence si jamais l'envie d'investir dans l'un de ces projets vous prend, examinez par vous même les tenants et les aboutissants et prenez une décision mûrement réfléchie.

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Depuis 2017, je m'intéresse au Bitcoin, aux cryptomonnaies et à la technologie blockchain associée. Je crois fermement en ces innovations technologiques et qu’elles révolutionnent déjà de nombreux secteurs.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
23 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
olivier

le zynecoin a montré sa stabilité!!!!! nouvelle blockchain!!!! +500% depuis le début
sortie en tant que CRYPTO sur BIBOX ............. le cours va monter !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

HABIB

blablabla, en attendant le ZYN est à 3.50 et je l'ai acheté 0.50, j'adore être victime de ce scam 😉 si je vous avais écouté, vous, tous les détracteur du ZYN, je serais passé à côté d'une gain important.

Robin Berné

Allez-y, vendez. Pas vendu, pas perdu mais pas vendu pas gagné non plus 🙂

olivier

tu es payé par qui pour dire des commentaires comme cela ??????

Grandjean

Meme si la valeur d 1 Zyn etait a 5000 usd et que tu as 1000 Zyn penses tu que tu peux les vendre? Pour ca faut des acheteurs.. On voit bien que le cours est manipule pour rassurer les futurs et investisseurs ca saute aux yeux.

olivier

quand on a pas ZYN, on se tait !!!!!!