Un faux hack de la plateforme Africrypt ?

D’après des informations partagées par Bloomberg, les utilisateurs de la plateforme Africrypt auraient engagé une firme d’avocats locale, afin de faire valoir leurs droits. Cette dernière confirme que les frères Cajee se sont évanouis dans la nature, depuis plusieurs semaines.

Les fondateurs d’Africrypt avaient pourtant rapporté un hack de la plateforme au mois d’avril, alors que le cours du Bitcoin (BTC) atteignait des sommets.

Ce qui a attisé les soupçons des investisseurs, ce sont les communications des deux frères. Ces derniers ont incité les utilisateurs à ne pas signaler ce hack aux autorités, car cela aurait selon eux ralenti le processus de récupération des fonds.

Autre signe suspect : les employés d’Africrypt avaient perdu l’accès aux systèmes de gestion de la plateforme, une semaine avant l’attaque présumée. Par ailleurs, les fonds perdus ont été envoyés sur des mixeurs de Bitcoin, afin de les rendre moins aisément traçables. Le site officiel d’Africrypt est quant à lui vide, affichant simplement un message de l’hébergeur.

Tous ces éléments font que le hack est maintenant considéré comme un exit scam par les investisseurs lésés.

👉 À lire également – Les fonds des 4 500 membres de l'association dijonnaise RR Crypto « disparaissent » : plus de 60 millions de dollars perdus ?

Frères Cajee exit scam AfriCrypt

Les frères Cajee, qui sont soupçonnés d'exit scam

3,6 milliards de dollars en Bitcoin s’envolent d’Africrypt

Fondé en 2019, Africrypt promettait aux investisseurs des retours sur investissement conséquents : jusqu’à 10 % par jour. L’entreprise avait sous gestion 54 milliards de rands sud-africains en Bitcoin, soit plus de 3,6 milliards de dollars au moment où les fonds se sont envolés. La plateforme se concentrait sur des investisseurs fortunés, qui étaient invités à miser des sommes conséquentes.

Si ces 69 000 BTC avaient effectivement été dérobés par les deux frères, cela correspondrait au plus gros exit scam de l’histoire, ainsi qu’à la perte la plus importante de l’histoire des arnaques aux cryptomonnaies.

La perte a été rapportée à la Direction des Investigations Prioritaires des Crimes d’Afrique du Sud, qui enquête sur ce type d’arnaques.

Il convient bien sûr d’attendre d’avoir de nouvelles informations pour déterminer s’il s’agit ou non d’un exit scam, mais pour l’instant, les signes pointent vers un gigantesque coup effectué par les frères Cajee.

👉 Découvrez comment vous prémunir des arnaques

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédactrice en chef adjointe sur Cryptoast, je suis tombée dans la marmite des cryptomonnaies il y a quelques années. Je suis passionnée par les technologies novatrices qui découlent de la blockchain et j'aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments