1 milliard de dollars retirés de Binance en 24 heures : l'exchange accuse le coup

Avec les actualités des dernières 24 heures autour de Binance, l’exchange de cryptomonnaies a vu 1 milliard de dollars retirés de sa plateforme. À qui profite cette fuite des investisseurs ?

1 milliard de dollars retirés de Binance en 24 heures : l'exchange accuse le coup

Binance subit d’importants retraits de sa plateforme en marge des dernières actualités

Tandis que ces dernières 24 heures ont été particulièrement mouvementées pour Binance et son désormais ex-PDG Changpeng Zhao (CZ), la plateforme subit des dommages collatéraux en accusant des retraits massifs de fonds.

En effet, en l’espace de 24 heures, la balance nette entre les entrées et les sorties de l’exchange se solde par des retraits de 1 milliard de dollars de cryptomonnaies, selon les données de DefiLlama :

Balances entre les entrées et sorties des exchanges crypto

Balances entre les entrées et sorties des exchanges crypto

 

👉 Sur quelles plateformes acheter vos cryptomonnaies 👉 Découvrez notre sélection

Ce qui est intéressant de constater dans le top 10 ci-dessus, c’est qu’OKX bénéficie majoritairement des sorties de Binance, mais les 152 millions de dollars d’entrées ne sont pas suffisants pour compenser toutes les sorties de la plateforme centralisée.

Dans une moindre mesure, cela peut également légèrement profiter à Bybit, Bitstamp ou KuCoin, mais les chiffres suggèrent tout de même que la majorité des fonds retirés ont pu être redirigés vers des adresses de portefeuilles auto-hébergés.

Ledger : la meilleure solution pour protéger vos cryptomonnaies

Un coup dur transitoire pour mieux aller de l’avant ?

Depuis le début de l’année, nous avons pu suivre les déboires de Binance avec les régulateurs de différentes régions du monde.

Cela n’a pas été sans conséquences sur la croissance de la plateforme, car au-delà des démissions et des retraits de certains pays, la balance entrées/sorties que nous venons d’étudier n’est positive qu’à hauteur de 95 millions depuis le 1er janvier.

Avec 67,5 milliards de dollars d’actifs sous gestion, Binance reste bien entendu le plus gros exchange de cryptomonnaies au monde, mais sur la période étudiée, nous pouvons constater que certains concurrents ont connu une forte croissance.

C’est par exemple ainsi qu’OKX a accueilli près de 2,77 milliards de dollars supplémentaires pour près de 12 milliards de dollars d’actifs sous gestion. Avec 1,63 milliard de dollars supplémentaires, Bybit connaît également une forte progression en comparaison de ses 4,42 milliards de dollars d’actifs.

👉 Dans l’actualité également — Changpeng Zhao démissionne de son poste de PDG et Binance paiera 4 milliards de dollars au DOJ américain

Jusqu’ici, Binance a toujours su se relever de ses coups durs, et si ces retraits massifs sont la conséquence directe des dernières actualités, rien n’indique que c’est une fin en soi.

Avec la nomination de Richard Teng au poste de PDG, c’est une nouvelle ère qui se profile pour la plateforme, et toutes aussi importantes soient ces sanctions, cela permet néanmoins de lever une partie du flou dont souffrait l’entreprise jusque-là.

Dans le même temps, le prix du BNB était de 234 dollars l’unité lors de l’écriture de ces lignes, en chute de 9 % sur 24 heures.

Cryptoast Research : Ne gâchez pas ce bull run, entourez vous d'experts

Source : DefiLlama

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

La plus grande banque d’Amérique latine permet désormais à l'ensemble de ses clients d'acheter des cryptomonnaies

La plus grande banque d’Amérique latine permet désormais à l'ensemble de ses clients d'acheter des cryptomonnaies

Bitcoin : 2 cas de figure techniques possibles avant le bull run

Bitcoin : 2 cas de figure techniques possibles avant le bull run

Les ETF Ethereum spot disponibles cet été ? Possible, selon Gary Gensler

Les ETF Ethereum spot disponibles cet été ? Possible, selon Gary Gensler

Dénoncer les fraudeurs aux impôts : un business qui peut rapporter gros pour les particuliers français

Dénoncer les fraudeurs aux impôts : un business qui peut rapporter gros pour les particuliers français