Worldcoin (WLD), le projet crypto controversé du fondateur d'OpenAI

Le fondateur d'OpenAI et celui que l'on considère comme le père de ChatGPT, Sam Altman, est également à la tête d'un projet dans l'univers des cryptomonnaies : Worldcoin. L'ambition est claire : « construire le plus grand réseau d'identité et financier du monde ». Partons ensemble à la découverte de Worldcoin, un projet crypto aux airs dystopiques et qui soulève déjà de nombreuses polémiques.

Worldcoin (WLD), le projet crypto controversé du fondateur d'OpenAI

Worldcoin (WLD), c'est quoi ?

Si le nom Sam Altman ne vous dit rien, vous connaissez certainement l'une de ses créations : ChatGPT. Lancé à la fin de l'année 2022 par OpenAI, une startup dirigée par Sam Altman et co-fondée par Elon Musk, ce robot conversationnel basé sur l'intelligence artificielle connaît un succès retentissant.

Depuis 2020, Sam Altman est également à la tête d'une société baptisée Tools For Humanity. Derrière ce nom audacieux se cache un projet qui ne l'est pas moins, Worldcoin. Officiellement lancé en juillet 2023, ce projet a beaucoup fait parler de lui dû à son caractère controversé et à la notoriété de son fondateur.

En quelques mots, Worldcoin se définit comme : « un protocole open source, soutenu par une communauté mondiale de développeurs, d’individus, d’économistes et de technologues engagés à élargir la participation et l’accès à l’économie mondiale ». Leur devise est la suivante : « l'économie du monde appartient à tout le monde ».

L'ambition de Worldcoin est de « construire le plus grand réseau d'identité et financier du monde, en donnant à chacun la possibilité d'en être propriétaire ». Pour ce faire, Worldcoin se repose sur un mélange de plusieurs technologies : reconnaissance biométrique, blockchain, intelligence artificielle, etc. Partons explorer ensemble les dessous de ce projet dont tout le monde parle.

Worldcoin Logo

Logo de Worldcoin, stylisé par Cryptoast

👉 Découvrez comment acheter des cryptomonnaies en 2023

Acheter des cryptos sur eToro
L'investissement dans les cryptomonnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN enregistré auprès de l'AMF. L'investissement dans les crypto-actifs est très volatil. Il n'existe pas de protection des consommateurs. Investir est risqué (en savoir plus)

L'écosystème du projet Worldcoin

Rentrons un peu plus dans le détail du projet Worldcoin. En apparence, l'ambition est de construire un système de transfert d'argent accessible à tous, à la simple condition d'être un humain. Pour le vérifier, Worldcoin compte utiliser les données biométriques, jugées comme étant « le moyen le plus efficace de prouver qu’une personne est unique ».

Concrètement, Worldcoin s'articule autour de trois éléments majeurs :

  • Le World ID : un système d'identité numérique basé sur la reconnaissance biométrique ;
  • Le token Worldcoin (WLD) : distribué gratuitement à tous les utilisateurs ayant vérifié leur identité ;
  • La World App : une application universelle permettant de réaliser des paiements et transferts d'argent.

La première étape de ce projet est donc de collecter les identités des utilisateurs. Pour ce faire, la startup de Sam Altman a conçu un objet appelé « The Orb ». Tout droit sorti d'un film futuriste, si ce n'est dystopique, celui-ci est envoyé aux quatre coins du globe afin de scanner les données biométriques des individus souhaitant contribuer à Worldcoin.

the orb worldcoin

Aperçu de « The Orb », l'outil permettant de scanner les iris des utilisateurs

 

Cet outil, développé par Worldcoin, est présenté comme un « appareil d’imagerie biométrique qui vérifie, de manière privée et sécurisée, l’identité de chaque individu ». Il embarque plusieurs caméras permettant de scanner les iris et le visage des gens et une technologie de machine learning analysant leurs caractéristiques faciales afin de s'assurer que l'individu est humain et n'est pas encore enregistré.

En échange d'un scan de ses données biométriques, l'individu reçoit un World ID (passeport numérique) sur la World App ainsi que des tokens WLD en récompense. Ce passeport est associé à « un code iris » unique, que l'entreprise décrit comme une « représentation numérique des caractéristiques les plus importantes de l’œil ». C'est un concept que Worldcoin appelle la Proof of Personhood (PoP), ou preuve de personnalité en français.

Afin de s'enregistrer, il faut donc pouvoir accéder à un orbe. Néanmoins, celui-ci coûte relativement cher et il n'existe pas beaucoup d'individus ayant décidé d'en faire l'acquisition. C'est pour cette raison que Worldcoin a entamé une tournée mondiale en juillet 2023, déployant plus de 1 500 orbes à travers 35 pays, profitant de nombreux évènements à travers le monde pour scanner les yeux des personnes qui le souhaitent.

👉 Pour approfondir – Qu'est-ce que l'identité numérique décentralisée ?

Ledger : la meilleure solution pour protéger vos cryptomonnaies

Quels sont les rôles du token de Worldcoin ?

À l'heure de l'écriture de ces lignes, il n'existe que très peu d'informations publiques au sujet de l'utilité du token WLD de Worldcoin. Vraisemblablement, il devrait être la monnaie d'échange de l'application World App, bien que d'autres cryptomonnaies seraient également supportées - notamment le Bitcoin (BTC) et l'Ether (ETH) - ainsi que certaines monnaies fiduciaires.

Néanmoins, le WLD pourrait également être considéré comme un security tel que défini aux États-Unis, dans le sens où Worldcoin le décrit comme un moyen pour quiconque de « devenir propriétaire du plus grand réseau [...] financier du monde ». Ceci pourrait être un frein majeur au développement puisque Worldcoin est basé aux États-Unis.

À noter que depuis le 24 juillet 2023, il est possible d'acquérir des tokens WLD sur le marché secondaire. Désormais, le token de Worldcoin est listé sur les principales plateformes d'échanges centralisées : Binance, Huobi, OKX, Gate.io ou encore Bitget. Il reste cependant inaccessible aux États-Unis, pour des questions réglementaires.

Une autre méthode pour obtenir des WLD, sans l'acheter sur le marché secondaire, est d'être scanné par un orbe, ou de devenir un « Worldcoin Operator ». Cette dernière implique d'être un détenteur d'une orbe pouvant enregistrer les données des individus volontaires autour de soi.

À chaque nouvel utilisateur scanné, les opérateurs de Worldcoin reçoivent des récompenses en WLD. Plus ceux-ci sont actifs, plus l'ambassadeur gagne de tokens par la suite. Un système que beaucoup d'experts remettent en cause pour la similitude avec des schémas dits « Ponzi ».

D'ailleurs, même le PDG de Worldcoin, Alex Blania, n'a réussi à apporter une réponse claire à la question de l'utilité finale du token WLD :

« En raison de problématiques règlementaires et du fait que le token n’est pas destiné à être disponible aux États-Unis, je ne suis pas en mesure de répondre sur la manière dont le token pourrait potentiellement être utilisé ».

👉 Rejoignez nos experts de Cryptoast Research pour vous former aux cryptomonnaies :

Cryptoast Research : naviguer dans la crypto aux côtés d'experts

Les levées de fonds et tokenomics de Worldcoin

Les levées de fonds de Worldcoin

Au cours de son développement, Worldcoin et son fondateur Sam Altman ont déjà convaincu de nombreux investisseurs de financer le projet. Depuis sa création, la Worldcoin Foundation a réalisé 3 levées de fonds :

  • Un premier tour de financement de série A de 25 millions de dollars réalisé le 21 octobre 2021. Celui-ci a été mené par le célèbre fonds Andreessen Horowitz (a16z) et a vu la participation de 18 autres investisseurs, dont Digital Currency Group ou encore Sam Bankman-Fried, ancien PDG de FTX ;
  • Une seconde levée de fonds de type Initial Coin Offering (ICO) a eu lieu en mars 2022 et a vu la participation de Andreessen Horowitz et Khosla Ventures. Le montant collecté est de 100 millions de dollars et porte la capitalisation de la startup à 3 milliards de dollars ;
  • Enfin, un tour de financement de Série C de 115 millions de dollars réalisé le 23 mai 2023 et ayant vu la participation de Blockchain Capital et a16z. La nouvelle valorisation de l'entreprise n'a pas été communiquée.

À l'heure de l'écriture de ces lignes, Worldcoin revendique près de 1,9 million d'individus enregistrés dans sa base de données et environ 500 000 utilisateurs quotidiens. Par ailleurs, l'application mobile World App est d'ores et déjà téléchargeable et fonctionnelle dans plus de 80 pays à travers le monde.

Les tokenomics du token WLD

Longtemps inconnues, les tokenomics du WLD ont en partie été révélées lors de l'annonce officielle du lancement du token par l'équipe de Worldcoin en juillet 2023. On en apprend un peu plus sur la quantité, l'utilité, la répartition et le calendrier de distribution.

La quantité maximale de WLD sera de 10 milliards d'unité. À l'heure de l'écriture de ces lignes, il y a seulement 110 millions de tokens en circulation, soit 1,1 % de la supply totale. Il est prévu que le token soit massivement distribué à toutes les personnes qui participeront au scan des iris.

D'après les quelques données disponibles sur le site Internet du projet, on apprend qu'un peu plus de 2 milliards de WLD seront réservé aux investisseurs privés et à l'équipe de développement. Ceux-ci seront progressivement débloqués à compter de mi-2024 jusqu'à fin 2026.

Pour l'heure, la méthode de distribution des tokens WLD s'orienterait uniquement vers une distribution gratuite en échange d'un scan de l'iris ou d'un travail d'opérateur permettant de démocratiser l'application.

👉 Pour approfondir : Qu'est-ce que les Tokenomics ? Tout comprendre sur l’économie des tokens

L’équipe et les partenaires de Worldcoin

L’équipe derrière Worldcoin

Worldcoin est développé par Sam Altman et Alex Blania. Derrière ce projet se trouvent deux entités : Worldcoin Foundation et Tools For Humanity. La première a un rôle de soutien et de développement de la communauté jusqu'à ce que celle-ci devienne autosuffisante, tandis que la seconde a participé au lancement du projet et joue actuellement un rôle de conseiller auprès de la fondation et des opérateurs de World App.

À l'heure de l'écriture de ces lignes, il est impossible de trouver des informations concrètes sur l'organisation de Worldcoin. Le profil LinkedIn de l'entreprise affiche 167 employés, principalement des ingénieurs et des développeurs. Voici les informations fournies par le site Internet Crunchbase :

  • Alex Blania : PDG et co-fondateur de Worldcoin Foundation. Diplômé de Caltech en 2020 d'un master spécialisé sur les réseaux de neurones, le lancement de Worldcoin est la première expérience professionnelle d'Alex Blania ;
  • Sam Altman : Chairman et co-fondateur de Worldcoin Foundation. En 2005, Sam Altman abandonne ses études à l'Université de Stanford et fonde Loopt, un réseau social de réseautage. Après une revente pour 43 millions de dollars en 2010, il rejoint Y Combinator en tant qu'associé puis devient président en 2014. En 2017, il est dans l'équipe fondatrice d'OpenAI aux côtés notamment d'Elon Musk ;
  • Saturnin Pugnet : Membre fondateur de Worldcoin Foundation. Diplômé de Caltech en 2020, Saturnin Pugnet a vraisemblablement rencontré Alex Blania lors de ses études. C'est également sa première expérience professionnelle ;
  • Akarsh Sanghi : Directeur des produits de Worldcoin Foundation depuis janvier 2021, Akarsh est un ancien de chez Zalando et N26 où il a occupé des postes similaires ;
  • Thomas Scott : Directeur juridique de Tools For Humanity depuis janvier 2021, Thomas travaille également pour Cruise, une société produisant des véhicules autonomes. Par le passé, il fut associé dans plusieurs cabinets d'avocats.

👉 Vous pouvez retrouver plus de détails de l’équipe de Worldcoin Foundation et ses contributeurs sur son LinkedIn officiel.

Les partenaires de Worldcoin

Pour le moment, Worldcoin fonctionne en relative autonomie par rapport au reste de l'industrie des cryptomonnaies. En effet, l'équipe a vraisemblablement voulu développer elle-même la majorité des produits qui composent son propre écosystème.

Par exemple, au lieu d'utiliser une infrastructure blockchain déjà efficace pour des usages à grande échelle, telles que Optimism, Arbitrum ou encore zkSync, Worldcoin a décidé de créer la sienne. Celle-ci répond à son ambition de réaliser un airdrop de tokens à plus d'un milliard d'individus dans le monde et fonctionne sur un consensus de type Privacy-Preserving Proof-of-Personhood Protocol (PPPoPP).

Toutefois, Worldcoin a annoncé en mai 2023 un partenariat avec la solution de scalabilité Optimism (OP). Le protocole d'identité décentralisé World ID est désormais disponible sur le réseau principal d'Optimism, tout comme le portefeuille World App. C'est le seul partenaire notable depuis la création de la Worldcoin Foundation.

Notre avis sur le projet Worldcoin

Worldcoin est un projet ambitieux, visant à construire un réseau financier mondial où quiconque peut devenir contributeur à condition de prouver son humanité. Lancée en 2020 par Sam Altman, la Worldcoin Foundation a convaincu de nombreux investisseurs de placer des fonds dans le développement du projet.

Quelques mois après le lancement de son application World App, Worldcoin dénombre pratiquement 1,9 million d'individus ayant accepté de scanner leurs données biométriques à travers un orbe. Ce projet a notamment bénéficié du récent intérêt autour de l'intelligence artificielle, propulsé par ChatGPT dont Sam Altman est co-créateur.

Néanmoins, de nombreuses critiques planent autour de Worldcoin. Entre l'orbe, l'idée de scanner les iris des yeux et le fait de payer des individus pour collecter leurs identités, Worldcoin a toutes les caractéristiques d'un récit dystopique.

Pour commencer, une enquête réalisée en 2022 révélait que Worldcoin aurait pour le moment axé leur développement sur des pays africains et asiatiques, notamment le Soudan et l'Indonésie. En effet, les opérateurs auraient incité les individus à enregistrer leurs données biométriques en échange d'argent, profitant de la pauvreté des pays ciblés.

Ensuite, la principale source d'inquiétude repose sur les risques de fuite des données personnelles des utilisateurs. En effet, des problèmes de sécurité ont déjà été recensés depuis le lancement de l'application World App. D'abord, le média TechCrunch a révélé que des opérateurs se sont fait hacker leurs mots de passe, permettant aux pirates d'obtenir l'accès à toutes les informations enregistrées sur les orbes.

Plus tard, en mai 2023, un rapport du média spécialisé CoinDesk faisait état de l'existence d'un marché noir des identifiants Worldcoin en Chine, où l'entreprise a l'interdiction d'opérer. Malgré ces affaires, Worldcoin a insisté sur le fait qu'« aucune donnée sensible n’a été compromise ».

Finalement, la question que beaucoup d'individus se posent est la suivante : quelles sont les réelles ambitions de Sam Altman avec Worldcoin ? Derrière ce projet résolument ambitieux, Worldcoin prévoit d'enregistrer des données personnelles d'un maximum d'utilisateurs, tout en assurant que le stockage est sécurisé malgré des failles évidentes et sans expliquer clairement les objectifs finaux.

👉 Retrouvez plus de 100 autres analyses sur des blockchains et leurs cryptomonnaies

Quel est votre avis sur Worldcoin ?


- 10 évaluation(s)
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Yann

Oublions l'aspect financier, aujourd'hui il y a des centaines d'utilisation possible du worldID dans tout les aspects de notre vie. Qui aujourd'hui peu prouver que mon commentaire n'est pas ecrit par un bot? WorldID le pourrait.. il pourrait être la seule preuve de ce qui est de vrai source humaine sur internet.

Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Emails inédits de Satoshi Nakamoto – 5 révélations sur le créateur de Bitcoin (BTC)

Emails inédits de Satoshi Nakamoto – 5 révélations sur le créateur de Bitcoin (BTC)

4,3 milliards de dollars : c'est le montant que Binance doit désormais régler à la justice américaine

4,3 milliards de dollars : c'est le montant que Binance doit désormais régler à la justice américaine

Nvidia (NVDA), Render (RNDR), SingularityNET (AGIX)... Les actions et cryptomonnaies liées à l'intelligence artificielle (IA) explosent

Nvidia (NVDA), Render (RNDR), SingularityNET (AGIX)... Les actions et cryptomonnaies liées à l'intelligence artificielle (IA) explosent

Binance Launchpool de Portal : Comment recevoir des tokens gratuitement ?

Binance Launchpool de Portal : Comment recevoir des tokens gratuitement ?