WeWork rejoint à son tour le « Bitcoin Club »

Et une de plus ! Le leader de la mise à disposition de locaux et de services de coworking WeWork accepte désormais les paiements en cryptomonnaies.

Selon une publication sur son site Web, WeWork s'est associé au processeur de paiement BitPay pour accepter le bitcoin (BTC), l'ether (ETH) et les stablecoins USD Coin (USDC) et Paxos (PAX) pour les paiements. Dans un futur proche, WeWork envisage d'accepter davantage de cryptomonnaies pour le paiement de ses offres.

En outre, la plateforme américaine Coinbase, qui a récemment fait son introduction en Bourse, sera le premier membre de WeWork à utiliser des cryptomonnaies pour payer son adhésion aux espaces de coworking.

Le communiqué de WeWork ne précise pas avec quelle cryptomonnaie Coinbase prévoit de payer son abonnement, bien qu'il soit probable que l'USDC soit l'actif privilégie, ce stablecoin étant fortement lié à la plateforme.

WeWork a en plus indiqué qu'elle détiendra les cryptomonnaies acceptées dans sa trésorerie, sans pour autant indiquer les proportions que prendront les quatre crypto-actifs.

« La force de WeWork réside dans notre capacité à évoluer et à répondre au mieux aux divers besoins de nos membres à travers le monde. Alors que notre base de membres continue de croître dans le secteur de la Fintech, il en sera de même pour notre capacité à nous adapter à leurs besoins et à servir une nouvelle économie. [...] Il est tout à fait logique pour nous [...] d'ajouter les cryptomonnaies comme une méthode de paiement, » a déclaré le PDG de WeWork, Sandeep Mathrani.

WeWork devient la deuxième entreprise après le constructeur automobile Tesla à accepter les paiements en cryptomonnaies et à les conserver dans sa trésorerie.

Cette initiative de la part de WeWork est-elle est tentative inespérée pour redorer son image auprès des investisseurs ? En effet, l'entreprise de coworking a, à de nombreuses reprises, frôlé la faillite au fur et à mesure que sa dette s'est accumulée. En 2020, WeWork a perdu l'équivalent de 3,2 milliards de dollars, alors que la pandémie de Covid-19 freinait grandement son activité.

Il est envisageable que WeWork souhaite donc surfer sur l'engouement grandissant autour des cryptomonnaies, lesquelles attirent les mastodontes de la finance depuis le début du bull run. 

Binance Découvrir BTC sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le code SVULQ98B 🔥
👉 Et aussi -10% sur Binance Futures avec le code cryptoast

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments