Personne ne peut rivaliser avec Ethereum, selon Weiss Ratings

Cette opinion est notable, car elle va à l’encontre de celles qui sont communément exprimées depuis quelques mois. On a en effet vu poindre à l’horizon des concurrents sérieux d’Ethereum, qui cherchent à grappiller des utilisateurs en proposant des frais de transactions bien moins élevés, et une plus grande rapidité. C’est le cas par exemple de la Binance Smart Chain (BSC) ou de Cardano (ADA), qui n’est pas encore opérationnel, mais qui suscite déjà l’engouement.

Mais selon Weiss Ratings, ces concurrents d’Ethereum ne sont pas si menaçants que cela :

« Certains disent que les solutions de première couche sont en train de “rattraper l’ETH”, mais nous sommes très sceptiques. C’est la même histoire qu’en 2017, lorsque des prétendants au trône ont sacrifié tout semblant de décentralisation afin de devenir moins chers et plus rapides. »

👉 À lire : Brave (BAT) rejoint la Binance Smart Chain (BSC) pour accélérer l’adoption de la DeFi

Une redite de 2017 ?

Weiss Ratings fait référence à des projets d’ampleur en 2017, du temps des ICO. À l’époque, des projets comme Eos ou Neo étaient particulièrement suivis, mais ils n’ont pas retrouvé leur heure de gloire, et cette nouvelle vague d’enthousiasme pour les cryptomonnaies a porté aux nues de nouvelles blockchain concurrentes. D’où cette conclusion sans appel de Weiss Ratings :

« On continue de parler de ces concurrents comme s’ils pouvaient réellement rivaliser avec Ethereum. Mais beaucoup d’entre eux ne le peuvent pas. Leur seul espoir est de devenir une sidechain de l’ETH. »

👉 Retrouvez toute l’actu des altcoins

Les concurrents d’Ethereum sont-ils à la hauteur ?

L’histoire se répète-t-elle ? Déjà, la Binance Smart Chain a été critiquée pour sa forte centralisation – mais à l’inverse d’un EOS par exemple, elle a tout le poids de Binance derrière elle, et cela commence déjà à faire la différence. D’autres rivaux d’Ethereum comme Cardano ont par ailleurs mis l’accent sur leur future décentralisation, et si le processus est en cours, cela montre quand même un changement de cap.

Ce que souligne Weiss Ratings, c’est cependant que les domaines les plus dynamiques des cryptomonnaies (dont la finance décentralisée et les tokens non fongibles) ont déployé leurs ailes sur Ethereum. Et que les utilisateurs ont continué à utiliser la blockchain alors même que les frais atteignaient des niveaux absurdes. C’est donc une marque de confiance pour le projet. Quant à savoir si cela suffira à maintenir le statut d’Ethereum, cela reste bien sûr à voir…

👉 À lire sur le même sujet : Les blocs de Cardano (ADA) sont maintenant produits de manière décentralisée

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédactrice en chef adjointe sur Cryptoast, je suis tombée dans la marmite des cryptomonnaies il y a quelques années. Je suis passionnée par les technologies novatrices qui découlent de la blockchain et j'aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Abdellah B

La blockchain Solana est un sérieux concurrent.
Et contrairement à ADA elle est déjà en service.