Une ville semi-autonome du Honduras reconnaît Bitcoin (BTC) comme unité de compte — Que cela signifie-t-il ?

Au Honduras, la ville de Próspera ZEDE a officiellement reconnu la valeur de Bitcoin (BTC) en tant qu’unité de compte. Qu’est-ce que cela implique ? Analysons cette nouvelle de plus près.

Une ville semi-autonome du Honduras reconnaît Bitcoin (BTC) comme unité de compte — Que cela signifie-t-il ?

Au Honduras, Bitcoin devient officiellement une unité de compte à Próspera ZEDE

Au Honduras, la ville de Próspera a officiellement reconnu Bitcoin (BTC) en tant qu’unité de compte vendredi dernier. Pour expliquer cela, il convient en premier lieu de revenir sur le statut spécial de la ville.

Ainsi, Próspera est une ville située sur l’île de Roatán, reconnue en tant que Zone pour l’emploi et le développement économique (ZEDE). Cela signifie que la ville dispose d’une certaine autonomie vis-à-vis de la République du Honduras, lui permettant une plus grande liberté dans son cadre réglementaire dans le but de favoriser l’emploi et les investissements de capitaux étrangers.

De ce fait, la nouvelle ne doit pas être interprétée comme une acceptation de Bitcoin comme monnaie légale au Honduras, à l’instar du Salvador par exemple.

👉 Comment acheter du Bitcoin en 2024 ? Suivez notre guide pas à pas

Ceci dit, Jorge Colindres, le secrétaire technique de Próspera ZEDE, estime ainsi que « les citoyens devraient être libres » d’échanger, tenir leur comptabilité, déclarer et payer leurs impôts, « dans la devise de leur libre choix » :

Téléchargez Bitstack et gagnez 5 € en Bitcoin avec le code CRYPTOAST5 *

* Après avoir activé un plan d'épargne et cumulé au moins 100 € d'achat de BTC

Publicité - Investir comporte des risques (en savoir plus)

 

Ce qu’implique cette nouveauté

Pour être plus précis, cette nouveauté permet ainsi à toute personne morale enregistrée sous la Loi sur le Registre des Entités de Próspera d’utiliser le BTC pour l’ensemble de ses opérations financières.

Néanmoins, cela ne pourra être fait que jusqu’au 30 janvier prochain pour l’année fiscale en cours, avec une tolérance pour les nouvelles entités à condition qu’elles n’aient pas encore fait d’échanges commerciaux en dollars. L’objectif ici est d’avoir un livre de comptes en une seule devise pour simplifier la fiscalité.

Par extension, les entreprises ayant choisi Bitcoin comme unité de compte, mais souhaitant revenir en arrière, ne pourront le faire qu’au prochain exercice fiscal.

En outre, un exchange approuvé par le gouvernement local devra être désigné lors du choix d’utiliser le BTC :

« La notification du choix doit faire référence à un exchange majeur de cryptomonnaie qui a été approuvé par la Commissaire des Taxes par publication, comme Kraken ou Coinbase. Le choix du BTC sera légalement contraignant selon ses termes énoncés. »

👉 Dans l’actualité également — Satoshi Nakamoto de retour ? La toute première adresse Bitcoin a reçu 1,17 million de dollars de BTC

Tandis que Próspera ZEDE espère attirer 500 millions de dollars de capitaux étrangers et créer 10 000 emplois directs d’ici 2025 selon son propre site Web, il s’agira de voir si le Bitcoin l’aide dans cet objectif.

Pour l’heure, ces chiffres seraient de l’ordre de 100 millions de dollars et 1 200 emplois, selon la réponse de George Colindres à un commentaire accusant la ville de ne pas respecter la constitution :

Rejoignez la communauté Cryptoast sur Discord

Source : Próspera ZEDE

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

La plus grande banque d’Amérique latine permet désormais à l'ensemble de ses clients d'acheter des cryptomonnaies

La plus grande banque d’Amérique latine permet désormais à l'ensemble de ses clients d'acheter des cryptomonnaies

Bitcoin : 2 cas de figure techniques possibles avant le bull run

Bitcoin : 2 cas de figure techniques possibles avant le bull run

Les ETF Ethereum spot disponibles cet été ? Possible, selon Gary Gensler

Les ETF Ethereum spot disponibles cet été ? Possible, selon Gary Gensler

Curve Finance : le fondateur Michael Egorov se fait liquider et perd 140 millions de dollars

Curve Finance : le fondateur Michael Egorov se fait liquider et perd 140 millions de dollars