En France, une première vente aux enchères de NFT

Débuts timides ? Si la presse étatsunienne a depuis le début de l’année 2021 compris l’intérêt des NFT, la presse française s’est montrée plus frileuse. Tout au plus avait-on noté l’initiative de 20 Minutes, qui annonçait en juillet dernier une vente prochaine d’un NFT représentant une édition. Le choix du numéro avait été laissé aux lecteurs, qui avaient voté pour « Les folles années 2020 ».

La vente aux enchères a eu lieu hier soir, elle était portée par Piasa. Le NFT s’est vendu contre 3 000 euros, après que deux acheteurs se soient positionnés. C’est finalement un acheteur italien qui a emporté l’enchère. Les équipes de 20 Minutes rapportent qu’elles-mêmes n’étaient pas certaines de l’intérêt pour leur NFT :

« Jusqu’à mardi, le suspense était à son paroxysme. C’était quitte ou double. Soit on parvenait à vendre le NFT, soit on devenait la risée du monde des crypto-arts. »

👉 Lisez aussi – Fiscalité des cryptomonnaies en France – L'imposition bientôt allégée ?

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Une vente qui révèle des limitations françaises ?

De manière peut-être plus notable, 20 Minutes rapporte que la vente a dû être articulée pour éviter un obstacle juridique de taille. En France, il est en effet interdit de vendre un objet immatériel dans une vente aux enchères publique. Pour contrer cela, 20 Minutes et Piasa ont donc proposé une plaque d’impression, qui contient les premières pages de l’édition, et qui a été vendue en même temps que le NFT.

Au-delà de ces limitations juridiques, le secteur des NFT doit aussi apprivoiser une culture française qui n’est pas particulièrement ouverte à ces nouveaux usages, selon le président de Piasa, Frédéric Chambre :

« C’est une première dans un marché français qui découvre avec prudence les NFT. Les maisons de vente ont un rôle à jouer pour cet apprentissage. Les NFT ne sont pas un effet de mode, ni vraiment spéculatif, mais il y a besoin d’un apprentissage. Les acheteurs potentiels sont sans doute rassurés par une vente aux enchères. »

Si la vente n’atteint donc pas les faramineux prix des NFT de journaux internationaux, elle marque donc un premier pas. Reste à voir si d’autres journaux français suivront l’exemple.

👉 Retrouvez toute l’actualité des NFT

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédactrice en chef adjointe sur Cryptoast, je suis tombée dans la marmite des cryptomonnaies il y a quelques années. Je suis passionnée par les technologies novatrices qui découlent de la blockchain et j'aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments