Cet article est écrit en partenariat avec Uniris (en savoir plus)

Uniris (UCO), l'identité numérique revisitée

Nous avions déjà abordé la blockchain Uniris et sa cryptomonnaie UCO il y a quelques semaines. L'équipe de ce projet français continue de développer l'écosystème de sa solution d'identité décentralisée basée sur la blockchain.

Né d'une collaboration avec des chercheurs de l'École Polytechnique et du CNRS, Uniris offre une technologie ultra-sécurisée permettant de remplacer tout mot de passe, le tout grâce à une authentification biométrique.

D'un simple effleurement du doigt, la technologie open source d'Uniris peut ainsi créer une identité décentralisée pour ses utilisateurs. Les champs d'applications de cette technologie sont nombreux, comme la fourniture d'un accès sécurisé à des événements, le vote électronique, le e-commerce, etc.

Avec un marché considérable à conquérir, l'écosystème Uniris se construit autour de l'interopérabilité et de la simplicité d'utilisation. Imaginée pour l'adoption massive, la blockchain Uniris est l'œuvre d'une équipe compétente que ne cesse d'apporter des nouveautés à son projet.

👉 Pour aller plus loin, lisez notre présentation complète du projet Uniris (UCO)

Un projet en constante évolution

Toutes les semaines, l'équipe d'Uniris partage dans une newsletter ses dernières avancées. Cette semaine, l'équipe revient sur les améliorations du réseau pair-à-pair (P2P) qu'elle apporte avec la blockchain Uniris.

Les spécificités du réseau P2P d'Uniris

Trois innovations majeures sont utilisées par Uniris, dont la première est une invention brevetée par le projet, le Multicast supervisé. Mis au point par Uniris en collaboration avec l’école polytechnique et le CNRS, ce mécanisme aussi appelé multidiffusion supervisée permet d'optimiser les échanges sur le réseau.

Contrairement au gossip protocol majoritairement utilisé par les autres blockchains, le réseau Uniris envoie des informations uniquement lorsque cela est nécessaire. Cette particularité aide chaque nœud du réseau à chercher tout type de données de la manière la plus efficace qui soit.

Par conséquent, cela permet théoriquement à Uniris d'augmenter de façon linéaire le nombre de transactions par seconde sur le réseau, en fonction du nombre de nœuds.

Seconde spécificité, Uniris intègre également l'UPnP, pour Universal Plug'n Play. Cela permet à n'importe qui d'installer une machine de minage sans que la moindre connaissance technique ne soit nécessaire. Uniris souhaite faire en sorte que tout le monde puisse participer au fonctionnement du réseau. Concrètement, le simple fait de brancher la machine dédiée sur une box Internet suffira à ce qu'elle se configure d'elle-même.

Troisième et dernière amélioration apportée par l'équipe, la co-localisation. Uniris décrit cette spécificité de la manière suivante :

« À chaque fois qu’un mineur télécharge une donnée, il va calculer (à l’aide d’algorithmes heuristiques) le meilleur chemin en fonction de la position géographique et de la bande passante. Ce procédé permet d’optimiser au maximum le réseau et de répondre aux problématiques actuelles de saturations du réseau Internet. »

Des algorithmes innovants

Autres caractéristiques d'Uniris, l'implémentation d'algorithmes prédictifs que l'équipe qualifie comme étant nettement supérieurs. Les derniers développements du projet ont ainsi été axés sur deux algorithmes en particulier : l’algorithme de calcul des frais de transaction et celui permettant de détecter les nœuds malicieux.

Pour le premier, les développeurs ont fait en sorte que les frais de transaction en UCO pour l'utilisation d'Uniris soient les plus justes possible pour ses utilisateurs, tout en garantissant qu'ils soient suffisants pour les mineurs. Pour ce faire, cet algorithme prend en compte la valeur de l'UCO, la complexité du traitement d'une transaction, l'espace consommé et la valeur du transfert.

En ce qui concerne le second algorithme, Uniris cherche constamment à augmenter la sécurité de son réseau. L'équipe a alors mis au point un algorithme capable de détecter, de vérifier et d'éliminer les nœuds qui tenteraient de corrompre le réseau.

👉 Pour davantage d'informations sur le plan technique du projet, voici le whitepaper d'Uniris

Ce projet français progresse vite et toutes ses avancées en 2021 devraient lui permettre de gagner en visibilité. D'ailleurs, l'équipe continue de s'agrandir, avec la récente arrivée dans les rangs d'Uniris de Varun Deshpande, titulaire d'un doctorat en sécurité des transactions blockchain à partir de cryptoprocesseurs.

Et pour suivre en avant-première les nouveautés d'Uniris, retrouvez chaque semaine un compte rendu de l'avancée du projet

Réseaux sociaux & liens utiles

Twitter Telegram YouTube Reddit Facebook Site internet

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ceci est un article sponsorisé et rémunéré. Cryptoast a fait des recherches préalables sur les produits ou services présentés sur cette page mais ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Rdlq

Bonjour, où peut on se procurer des Uco ? Je ne trouve pas. Merci de votre réponse

Robin Berné

ProBit