Cet article est écrit en partenariat avec Uniris (en savoir plus)

Uniris (UCO), un projet français prometteur

Créé en 2017 en partenariat avec des chercheurs de l'École Polytechnique et du CNRS, le projet français Uniris (UCO) a un objectif : donner l’accès à toutes les technologies en protégeant l'identité de chacun d’un simple effleurement du doigt.

Avec sa technologie open source et basée sur la blockchain, Uniris développe une solution d'identité décentralisée, permettant de remplacer n'importe quel mot de passe et bien plus encore.

À l'aide d'un dispositif biométrique, la technologie d'Uniris est capable de générer une identité décentralisée en scannant le réseau intraveineux de l'utilisateur. Des travaux qui ont permis à la blockchain Uniris d’être certifiée par le label du CSF dans le cadre de la sécurisation des Jeux Olympiques d’été de Paris en 2024.

En misant sur l'interopérabilité, la blockchain Uniris a l'ambition de fournir un écosystème complet et ouvert, entièrement construit pour l'adoption massive. Par ailleurs, l'équipe d'Uniris est l'une des plus actives de la crypto-sphère française, redoublant d'efforts pour faire progresser son projet.

👉 Pour en savoir plus, lisez notre présentation complète du projet Uniris (UCO)

Uniris Paris 2024

L'innovation continue pour Uniris

Comme chaque semaine, l'équipe d'Uniris partage ainsi ses avancées via une newsletter. Cette semaine, elle nous dévoile en avant-première travailler à l'élaboration d'une interface de développement simplifiée pour les smart-contracts.

Cet outil fonctionne de la même manière que Blockly, un projet de Google visant à démocratiser le développement Web. En quelques mots, cet outil permet d'assembler des blocs dans un éditeur visuel pour créer une page Web. Le code généré peut ensuite être exporté sous différents langages.

À l'aide de son outil interne, Uniris souhaite donc faire de même avec les smart contracts, et offrir à tous la possibilité de se familiariser avec leur fonctionnement :

« Vous pourrez créer des smart contracts par « glisser-déposer ». Cela vous permettra de créer des blocs personnalisés en fonction de vos besoins pour ensuite vous connecter à votre propre application. L’idée étant que n’importe quelle personne et peu importe son niveau de compétences techniques puisse créer facilement ses propres smart contract, de manière intuitive, » précise Uniris.

L'adoption d'une cryptomonnaie et de sa technologie sous-jacente étant l'une des métriques les plus importantes pour le succès d'un projet, Uniris compte bien aller dans ce sens, en rendant sa technologie accessible et compréhensible pour tous.

Ensuite, l'équipe poursuit ses avancées sur le shardingou partitionnement. Ce mécanisme permet de partitionner les données de manière horizontale afin de répartir le stockage en mémoire. Pour faire simple, cela consiste à mettre en parallèle à la fois le stockage et l'exécution des smart contract sans perdre en sécurité.

« Le réseau Uniris utilise un jeu de chaînes de transactions spécifiques contenant chacune un sous-ensemble des adresses des dernières transactions pour une date donnée, » indique l'équipe.

Enfin, l'équipe du projet révèle que la création d'une bug bounty est en cours. Cette chasse aux bugs communautaire récompensera en tokens UCO les développeurs qui participeront au renforcement de l'infrastructure d'Uniris.

Pour rester à l'affut des dernières avancées du projet, retrouvez chaque semaine un compte rendu des mises à jour apportées à Uniris

👉 Et pour davantage d'informations, consultez le whitepaper d'Uniris

Réseaux sociaux & liens utiles

Twitter Telegram YouTube Reddit Facebook Site internet

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ceci est un article sponsorisé et rémunéré. Cryptoast a fait des recherches préalables sur les produits ou services présentés sur cette page mais ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments