Cet article est écrit en partenariat avec Uniris (en savoir plus)

ArchEthic brûle 90 % de l'offre totale de tokens UCO

Portée par la startup française Uniris, la « transaction chain » ArchEthic est une blockchain qui ambitionne de créer un nouvel Internet décentralisé. Son infrastructure scalable, évolutive et économe en énergie repose sur l'implémentation d'un nouveau consensus, baptisé : « ARCH ».

Pour répondre aux normes actuelles du marché des cryptomonnaies et en profiter pour revoir ses tokenomics, le token natif d'ArchEthic, l'UCO, vient de connaitre un profond changement. En effet, ArchEthic vient de brûler 9 milliards de tokens UCO, soit 90 % de tous les tokens.

Selon l'équipe, cette opération massive vise à assurer la durabilité sur le long terme du projet, conformément à l'analyse de simulations comparant l'offre en circulation du token UCO à l'offre future entièrement diluée.

Dans un communiqué, l'équipe d'ArchEthic explique qu'après le listing du token UCO sur diverses plateformes sans vente publique, l'offre en tokens UCO en circulation comparée à l'offre totalement diluée était divergente des normes du marché, ce qui compromettait la confiance des investisseurs.

La startup précise que cette initiative ne représente pas un artifice marketing, mais qu'elle est justifiée par le travail de réflexion réalisé pour que le projet assure son autonomie économique.

« Notre engagement, avant tout, est l'autosuffisance de notre réseau sans compromettre la confiance, » a déclaré Sébastien Dupont, PDG d'ArchEthic. « Nous avons de grands objectifs de voir cette blockchain être utilisée dans le monde réel, et nous ne prendrons aucun risque qui pourrait compromettre cela. »

Avec une offre initiale de 10 milliards de tokens UCO, le réseau ArchEthic conserve donc 1 milliard de tokens UCO après ce « burn » colossal, qui ont été redistribués pour garantir un modèle désinflationniste.

👉 En savoir plus sur la transaction chain ArchEthic et ses particularités

De nouvelles tokenomics pour l'UCO

Taux d'inflation annuel moyen des UCO

En parallèle du burn des UCO, le token de la blockchain ArchEthic se dote de nouvelle tokenomics. Ces nouvelles tokenomics garantissent un taux d'inflation annuel moyen contrôlé de 10,93 % jusqu'en 2030.

Dès 2030, l'inflation sera réduite à seulement 0,5 % par an jusqu'en 2080. À ce stade, plus aucun nouveau token UCO ne sera émis.

Taux d'inflation annuel des tokens UCO

Taux d'inflation annuel moyen des UCO en circulation jusqu'en 2080

La nouvelle distribution des tokens UCO

Les équipes d'ArchEthic profitent de ce burn pour revoir en profondeur la distribution des tokens UCO.

Financement du réseau (38,2 %)

Ces fonds seront utilisés par la Fondation ArchEthic pour financer le développement du réseau. Cela comprend les 216 millions d'UCO déjà en circulation et le reste sera utilisé pour financer les futures versions du mainnet, ce qui conduira à une économie autonome.

Récompenses pour l'adoption (23,6 %)

Gouverné par une organisation autonome décentralisée (DAO), ce portefeuille est dédié à la promotion de l'utilisation de la blockchain ArchEthic via des incitations pour les développeurs, subventions pour de nouveaux services et récompenses pour les utilisateurs finaux des services.

Équipes et advisors (14,5 %)

Toutes les personnes qui se sont impliquées dans le développement de la blockchain au moyen de ce portefeuille.

Récompenses de staking (9 %)

Tous les ans, 9 millions d'UCO seront distribués aux utilisateurs réalisant du staking de leurs tokens.

Liquidités sur les exchanges (5,57 %)

Ces fonds sont utilisés pour gérer la liquidité sur les plateformes d'échange centralisées et décentralisées (CEX et DEX).

Incitations à la décentralisation (3,44 %)

Pour maximiser la décentralisation du réseau, ce portefeuille est destiné à soutenir les nœuds qui apparaissent dans les parties du monde qui ne sont pas encore connectées au réseaux. Les participants du réseau seront également récompensés pour leur temps connecté à celui-ci.

Récompenses pour les mineurs (3,34 %)

Une fois que la totalité des frais de transaction sera supérieure aux incitations nécessaires pour rémunérer tous les mineurs, l'UCO entrera dans une phrase désinflationniste. Les frais de transaction en trop seront brûlés, ce qui réduira le nombre d'UCO en circulation.

Fondation (2,13 %)

Les opérations de la Fondation ArchEthic seront soutenues par ce portefeuille, lequel sera contrôlé par la DAO, c'est-à-dire les détenteurs de tokens UCO.

Prochaine étape, le mainnet

Outre ce burn massif des tokens UCO et ses nouvelles tokenomics, la prochaine grande étape pour la blockchain ArchEthic est prévue au cours du 2e trimestre 2022.

C'est à cette période que le mainnet 1.0 d'ArchEthic sera déployé et que tout son écosystème fonctionnera de manière autonome.

👉 Retrouvez tous nos articles dédiés à Uniris et la blockchain ArchEthic

Réseaux sociaux & liens utiles

Twitter Telegram YouTube Reddit Site internet

Ceci est un article sponsorisé et rémunéré. Cryptoast a fait des recherches préalables sur les produits ou services présentés sur cette page mais ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments