TRON annonce une importante mise à jour de son MainNet

 

Tron

 

Odyssey, le MainNet de la plateforme basée sur la blockchain TRON, sera bientôt mis à niveau vers la version 3.6, selon un post officiel publié par la Fondation TRON le 18 juin.

Le réseau TRON se veut être une plateforme pour la création d’applications décentralisées (dApps) axées sur le divertissement. Comme indiqué dans le post, les développeurs peuvent créer des dApps à la fois sur le protocole TRON et sur la machine virtuelle Tron.

 

“ Avec des mises à jour et des itérations continues, le réseau principal TRON sera bientôt mis à niveau vers la version 3.6 d’Odyssey. Cette version permettra de réaliser un serveur d’événements intégré plus léger avec vérification des données du protocole ajouté. Merci à nos développeurs pour leur travail acharné. ”

 

Beaucoup de nouvelles fonctionnalités

La version 3.6 d’Odyssey contiendra de nouvelles fonctionnalités conçues pour faciliter la création de dApps, ainsi que pour fournir une protection réseau contre les mauvais acteurs de celui-ci. Conformément au rapport, les fonctionnalités de la mise à jour sont les suivantes :

  • De nouvelles instructions sont ajoutées pour le Tron Virtual Machine, y compris create2, le décalage binaire et extcodehash, supportant davantage de nouvelles fonctionnalités.
  • Permettre à l’agent de déploiement de contrats d’effacer l’ABI –  application binary interface – existante de son contrat, ce qui améliore encore la confidentialité du contrat.
  • Mettre en œuvre un serveur d’événements intégré plus léger, permettant aux développeurs de dApps de personnaliser leur propre service d’événements lorsqu’ils décident d’activer cette fonction.
  • Amélioration de la vérification des données du protocole pour prévenir les données malveillantes sur la chaîne.
  • Ajout des paramètres de permission de transaction pour les utilisateurs, compatible avec la multisignature ;
  • Optimiser le réseau P2P et le processus de diffusion de blocs/transactions pour l’interface gRPC/HTTP, améliorant encore la stabilité globale du réseau TRON.

 

Un concurrent de plus en plus sérieux pour l’Ethereum

Le post note également que la chaîne publique du TRON peut effectuer des dizaines de milliers de transactions par seconde (TPS). D’après son site Web, TRON effectue généralement près 2 000 transactions par seconde, ce qui concurrence grandement la blockchain de l’Ethereum (ETH) qui permet 25 transactions par seconde à l’heure actuelle.

Comme précédemment rapporté par Cointelegraph, Justin Sun, CEO de Tron, a annoncé la version 3.1 d’Odyssey comme ayant une vitesse supérieure à celle du Bitcoin (BTC) et de l’Ethereum (ETH). Sun avait ajouté sur Twitter :

“ TRON sera 200 fois plus rapide que l’ETH, 100 fois moins cher que l’EOS. Les développeurs et utilisateurs de dApps, celui-ci est pour vous ! ”

 

La Fondation Tron semble prendre de l’avance sur l’Ethereum, les développeurs de ce dernier prévoyant le déploiement de la version 2.0 pour le 3 janvier 2020. Cette mise à jour, considérée comme la plus grande à venir sur la blockchain Ethereum a pour but de répondre à la faible charge de cette blockchain concernant le nombre de transactions par seconde, mais aussi à d’autres problèmes que nous avions rapporté la semaine dernière.

 


Cet article est traduit de Cointelegraph dans le cadre d’un partenariat entre Cryptoast et ce média international.
Fondé en 2013, Cointelegraph couvre l’actualité des technologies blockchains, des crypto-actifs et des tendances émergentes en matière de fintech.


Clément

Achetant son premier Bitcoin en 2017, Clément se rend vite compte de son attirance pour le monde des cryptomonnaies. Il croit fermement en cette technologie et qu'elle révolutionne déjà de nombreux secteurs.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin


Poster un Commentaire

avatar