Standard Chartered optimiste sur l’avenir de l’ETH

La banque britannique a fait part de son avis dans une note de recherche publiée hier. Standard Chartered explique que l’ETH reste très lié au Bitcoin (BTC) en termes de cours, mais que la seconde cryptomonnaie dispose de plusieurs avantages sur sa grande sœur.

La banque estime que la proposition de valeur d’Ethereum le distingue des autres, grâce aux applications décentralisées qui sont construites sur la blockchain. Elle note également son adaptabilité, avec l’introduction de la Proof-of-Stake et du sharding.

Du point de vue des performance, Standard Chartered rappelle qu’Ethereum 2.0 traitera bien plus de transactions à la seconde que ses concurrents en Proof-of-Work, et que son nouveau modèle de « burn » lui a permis d’être davantage déflationniste.

Tout cela fait que Standard Chartered est très optimiste sur l’avenir de l’ETH :

« Structurellement, nous donnons à Ethereum [sic] une valeur de 26 000 à 35 000 dollars. »

👉 Plus d'infos sur Ethereum et sa cryptomonnaie ETH

Un succès qui repose partiellement sur Bitcoin

Mais pour que cela arrive, il faudra que Bitcoin surperforme également. Selon Standard Chartered, l’ETH n’atteindra ce prix que si le BTC s’échange au-delà de 175 000 dollars. Ce seuil est le plus optimiste prévu pour le Bitcoin, toujours selon la banque.

Le cas échéant, la capitalisation boursière de l’Ether finirait par rattraper celle du Bitcoin, soit le « flippening » tant attendu par une partie de la crypto-communauté. Standard Chartered note cependant que faire le pari de l’ETH est plus risqué :

« Bien que les retours potentiels puissent être plus importants pour l’ETH que pour le BTC, les risques sont aussi plus élevés. »

👉 À lire – Ethereum (ETH) : les solutions de seconde couche traitent désormais plus de transactions que Bitcoin

Nous suivre sur WhatsApp

Recevez chaque jour les actualités crypto 🔥
Mais pas que 👀

« StanChart » toujours favorable cryptomonnaies

Standard Chartered s’était déjà distinguée par son ouverture aux cryptomonnaies – une chose relativement rare dans le milieu bancaire. En début d’été, elle avait annoncé vouloir proposer une plateforme d’échange destinée aux institutionnels européens.

A l’époque, la banque avait réitéré sa grande confiance dans ces nouveaux actifs :

« Nous sommes fermement convaincus que les actifs numériques sont là pour rester et seront adoptés par le marché institutionnel comme une classe d'actifs très pertinente. »

👉 Sur le même sujet – Les institutionnels se tournent vers l’ETH et l’ADA et délaissent le Bitcoin

L’Ether (ETH) se remet doucement de sa chute

Pour l’instant, l’ETH s’est surtout fait une grosse frayeur. Il a chuté de concert avec les autres cryptomonnaies dans la journée d’hier, perdant -23 % en quelques heures :

Cours ETH Ether

Source : TradingView, ETH/USDT

La capitalisation de l’ETH affiche ce matin 400 milliards de dollars. L’altcoin s’échange contre 3 400 dollars, soit un niveau 21 % moins élevé que son record précédent établi en mai dernier.

On note que sur les dernières 24h, toutes les cryptomonnaies du top 10 affichent des chutes entre -12 et -23 %. Sur la semaine, seul Solana (SOL) parvient à compenser la chute, grâce à sa percée fulgurante des derniers jours.

👉 Retrouvez tous les cours de cryptomonnaies en direct

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédactrice en chef adjointe sur Cryptoast, je suis tombée dans la marmite des cryptomonnaies il y a quelques années. Je suis passionnée par les technologies novatrices qui découlent de la blockchain et j'aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments