Le site d’échanges de crypto-monnaies LocalBitcoins connaît des volumes de transactions limités ces derniers mois. La tendance est expliquée par une série de mesures que le service d’échanges de gré à gré (P2P) a prises depuis le milieu de l’année dernière.

 

Les volumes de transactions hebdomadaires de LocalBitcoins ont chuté

Comme on le voit sur le site CoinDance, qui rapporte les volumes de transactions de la plateforme, c’est la première fois depuis sept ans que les volumes de transactions de LocalBitcoins atteignent des niveaux aussi bas. Sur la dernière semaine, LocalBitcoins a vu transiter un peu plus de 3 400 Bitcoins sur ses services. Pour comparaison, en février 2019 LocalBitcoins avait pris en charge près de 15 000 Bitcoins sur une semaine. Le record avait quant à lui été atteint en 2015, avec près de 37 500 BTC échangés.

Le volume d’échanges en dollars, la monnaie la plus utilisée sur LocalBitcoins, montre également cette tendance. Il est passé d’une moyenne de 50 millions de dollars en 2019 à une moyenne de 30 millions de dollars en 2020. Les volumes en euro, moins importants, montrent une plus grande hétérogénéité, même si la tendance est également à la baisse.

 

Essayez LocalBitcoins

 

Pourquoi les utilisateurs désertent-ils LocalBitcoins ?

Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette tendance, mais ils ont tous la même source : la régulation progressive du secteur des crypto-actifs. LocalBitcoins est situé à Helsinki : l’entreprise est donc dépendante des réglementations locales, et ce même si elle propose des échanges en pair à pair. En 2019, elle a été forcée de se conformer aux injonctions des régulateurs. Dès juin, LocalBitcoins avait commencé par discrètement retirer les transactions en espèces de ses services, à l’époque où le GAFI avait confirmé ses recommandations très strictes.

Autrefois championne des échanges de cryptos anonymes, l’entreprise avait aussi averti ses utilisateurs contre l’utilisation de Tor, le navigateur de vie privée, en septembre dernier. Plus récemment à la fin du mois de janvier 2020, on apprenait que la plateforme avait tout simplement suspendu des comptes, sans en avertir les personnes concernées. Toutes ces mesures ont donc freiné une partie des utilisateurs de la plateforme d’échanges, qui la visitaient justement pour la diversité des options proposées.

👉 Découvrez notre avis sur LocalBitcoins

 

Des concurrents aux dents longues

À cela s’ajoute l’arrivée de concurrents sur le marché, qui voient la restriction des services de LocalBitcoins comme une opportunité de grappiller quelques utilisateurs. La plateforme LocalEthereum, qui n’empiétait jusque là pas sur les platebandes de LocalBitcoins, a annoncé en novembre dernier qu’elle intégrait maintenant le Bitcoin. Devenue LocalCryptos, elle propose des échanges de BTC, ETH et prochainement de LTC.

Même Roger Ver, le controversé responsable de Bitcoin.com, s’y est également mis. Tout comme pour Bitcoin.com, il a choisi un nom volontairement proche de son concurrent : Local.Bitcoin.com. Mais contrairement à LocalBitcoins, les transferts P2P sont réservés au Bitcoin Cash (BCH).

 

Les diverses régulations qui réduisent le champ des possibilités des plateformes d’échanges ont donc mis à mal LocalBitcoins. Des solutions entièrement décentralisées, comme les DEX, pourraient également s’engouffrer dans la brèche et récupérer les utilisateurs qui souhaitent pouvoir échanger des cryptos en toute liberté, avec un anonymat garanti.

👉 Plus d’infos sur les exchanges décentralisés (DEX) dans notre dossier

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments