Pourquoi le GBTC de Grayscale chute-t-il de 45 % par rapport au Bitcoin (BTC) ?

Les véhicules d'investissement institutionnels dans les cryptomonnaies n'ont plus autant la côte que par le passé. Le Grayscale Bitcoin Trust (GBTC) affiche une décote record de - 45% par rapport au Bitcoin (BTC), auquel il est censé être corrélé. Outre le marché baissier, quelles sont les raisons de cette chute ? Quels risques pèsent sur le marché des cryptos ? On vous explique.

Pourquoi le GBTC de Grayscale chute-t-il de 45 % par rapport au Bitcoin (BTC) ?

Cacher le player

1.0x

0.75x

1.0x

1.25x

1.5x

2.0x

0:00
0:00

Le GTBC de Grayscale en discount de 45 %

Une menace pèse actuellement sur le marché des cryptomonnaies. Le Grayscale Bitcoin Trust (GBTC), considéré comme le plus grand véhicule d'investissement en cryptomonnaies dédié aux acteurs institutionnels, semble en bien mauvaise posture et pourrait s'effondrer.

Alors qu'il est supposé être corrélé au Bitcoin (BTC), le GBTC est actuellement en discount de 45% et a même passé la barre des 50% ce lundi matin. Il ne cesse d'imprimer des plus bas depuis plusieurs semaines. Concrètement, on considère cet actif en discount lorsque son prix est plus faible que le NAV (valeur nette de l'actif, ici Bitcoin) et en premium lorsqu'il est plus élevé.

chute gbtc

Le discount du GBTC ne cesse de se creuser

 

Lancé en septembre 2013, le GBTC est un titre qui offre aux investisseurs un moyen de s'exposer au Bitcoin sans en acheter réellement. L'argent des acteurs institutionnels est rassemblé et utilisé pour acheter des bitcoins, qui sont ensuite détenus dans un fonds appartenant à Grayscale.

Autrement dit, ce ne sont pas les investisseurs qui détiennent les bitcoins, mais bien Grayscale. Face à la récente chute du GBT, de nombreuses personnes ont commencé à remettre en cause la bonne gestion de Grayscale, insinuant que l'entreprise ne conserverait pas réellement les bitcoins.

👉 Vous voulez acheter du Bitcoin ? Faites-vous guider étape par étape

La plateforme qui simplifie le trading

Acheter des cryptos en quelques minutes

toaster icon
Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)

Grayscale détient-il réellement du BTC ?

C'est la question que tout le monde se pose actuellement : Grayscale détient-il réellement ses bitcoins ? Pour information, l'entreprise est censée en conserver 634 000 BTC, soit 10.2 milliards de dollars au cours actuel. Si ce n'était pas le cas, ce serait évidemment catastrophique tant le risque de contagion sur le marché est énorme.

En réponse, la société s'est exprimé ce vendredi 18 novembre dans un communiqué intitulé « Sûreté, sécurité et transparence », également publié sur Twitter sous forme de thread. L'entreprise a tenu à rassurer ses investisseurs :

« Les avoirs des produits d'actifs numériques de Grayscale sont sûrs et sécurisés. Les soldes sont reflétés dans les documents publics historiques et ont été évalués par nos auditeurs tiers. »

Toutefois, ces paroles n'ont pas convaincu, bien au contraire. En effet, Grayscale ne souhaite pas révéler publiquement les adresses détenant les bitcoins pour « des raisons de sécurité » qui semblent difficiles à justifier. Cela n'a pas tardé à mettre le feu aux poudres.

Malgré l'insistance des investisseurs depuis quelques jours, Grayscale a confirmé ce lundi matin qu'elle ne publierait pas les adresses de ses portefeuilles. Quelques heures plus tard, Coinbase Custody a expliqué vérifier régulièrement les actifs détenus par Grayscale via des validations on-chain. Pas sûr que ce garde-fou ne suffise à calmer la tempête.

👉 Comment protéger (réellement) ses cryptomonnaies ?

Le meilleur moyen de sécuriser vos cryptomonnaies 🔒

🔥 Le leader mondial de la sécurité crypto

toaster icon

Genesis, CoinDesk, Grayscale : les liaisons dangereuses

Cette situation compliquée pour Grayscale fait plus globalement partie de la crise majeure que traverse actuellement Genesis Trading. Cette société, qui s'était déjà retrouvée en difficulté suite à la débâcle de Three Arrows Capital (3AC), a récemment suspendu ses retraits à cause de sa propre exposition à FTX (à hauteur de 175 millions de dollars).

Sauf que Genesis Trading, au même titre que Grayscale (et accessoirement Coindesk), fait partie du groupe Digital Currency Group géré par Barry Silbert. Selon certaines rumeurs, les deux entités auraient potentiellement réalisé quelques opérations afin de sauver Genesis, plaçant Grayscale en situation inconfortable.

Mais cela irait même encore plus loin. Comme expliqué auparavant, cela fait plusieurs mois que les clients institutionnels réduisent leur exposition aux cryptomonnaies en vendant leur GBTC (avec un pourcentage de perte, puisque celui-ci dispose d'un discount).

Ce phénomène est d'autant plus marqué par la chute de certaines entités majeures, telles que 3AC ou BlockFi qui ont dû vendre 100% de leurs positions sur Grayscale.

Toutefois, il semblerait que le groupe Digital Currency Group ait pris la décision de racheter eux-mêmes les GBTC, profitant ainsi de la réduction, sans toutefois modifier la supply de Bitcoin détenue derrière. Une manipulation qui fait du groupe DCG le plus gros détenteur de son propre produit d'investissement.

Grayscale DGC Bloomberg

Tableau des principaux investisseurs du produit Grayscale Bitcoin Trust (GBTC)

 

Toutefois, malgré ces différentes opérations, le cours du GBTC ne s'est pas maintenu. Au contraire, il continue de chuter et entraîne par la même occasion les positions du groupe DCG vers le bas. Toutefois, face aux tourmentes de Genesis, le groupe doit trouver 1 milliard de dollars.

Face au contexte actuel, difficile d'imaginer que des investisseurs soient enclins à prêter cette somme à DCG. Autrement dit, ils devront certainement vendre leurs GBTC, accusant au passage d'énormes pertes. Cela risque évidemment de faire chuter drastiquement le cours du Bitcoin et l'emporter en dessous des 10 000 dollars.

👉 Dans l'actualité également : Genesis Trading révèle que 175 millions de dollars de fonds sont bloqués sur FTX

Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)

Grayscale met en cause la SEC

Plus tôt dans l'année, Grayscale a essayé de convertir le GTBC en un Exchange Traded Fund (ETF), un véhicule d'investissement similaire qui peut être négocié en bourse et qui suit le prix d'un panier composé d’un ou plusieurs actifs.

L'offre d'un ETF Grayscale Bitcoin permettrait notamment aux acteurs institutionnels de racheter leurs parts, ce qui aurait eu un impact sur la quantité de parts en circulation et aurait permis lentement de réduire l'écart de prix entre le GBTC et le BTC.

Mais toutes les tentatives de Grayscale ont été bloquées par la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis, qui a éliminé jusqu'à présent tous les ETF « spot » (liés au prix du marché du Bitcoin). À l'inverse, le gendarme financier américain n'autorise que les ETF à terme (liés aux contrats dérivés sur le prix futur du bitcoin).

👉 Nos réponses sur les événements liés à la faillite de FTX

Rejoignez des experts et une communauté Premium

PRO

Investissez dans vos connaissances crypto pour le prochain bullrun

toaster icon

Source : YCharts, Communiqué Grayscale

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast

Les articles les plus lus

🔴 DIRECT – Suivre l'affaire FTX en temps réel

🔴 DIRECT – Suivre l'affaire FTX en temps réel

La Banque Centrale Européenne détruit le Bitcoin (BTC)

La Banque Centrale Européenne détruit le Bitcoin (BTC)

Coinbase Wallet abandonne certaines cryptomonnaies, dont le XRP de Ripple et Bitcoin Cash (BCH)

Coinbase Wallet abandonne certaines cryptomonnaies, dont le XRP de Ripple et Bitcoin Cash (BCH)

Grand sauve-qui-peut sur les exchanges : 2,9 milliards de dollars retirés sur un mois

Grand sauve-qui-peut sur les exchanges : 2,9 milliards de dollars retirés sur un mois

Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast