Pourquoi les frais sur Ethereum (ETH) ont-ils été multipliés par 4 depuis octobre ?

La mise à jour The Merge a eu lieu avec succès en septembre dernier, marquant le passage de la blockchain Ethereum d’un consensus fonctionnant par la preuve de travail (PoW) à la preuve d’enjeu (PoS). Tandis que la mise à jour Shapella arrive ces prochaines semaines, qu’en est-il de l’état du réseau sur ces six derniers mois ? Étudions cela de plus près.

Pourquoi les frais sur Ethereum (ETH) ont-ils été multipliés par 4 depuis octobre ?

Les frais de transactions sur Ethereum sont en hausse

Alors que les frais moyens de transactions sur Ethereum ont touché un plus bas pluriannuel à 0,97 dollar le 2 octobre dernier, ceux-ci ont largement augmenté depuis et s’élevaient à 4,21 dollars en date du 20 mars :

Frais de transactions moyens sur Ethereum

Figure 1 — Frais de transactions moyens sur Ethereum

 

Ce qui est intéressant à observer, c’est que certaines données telles que le nombre de transactions quotidiennes ou encore la quantité d’adresses actives journalières sont certes en augmentation, mais pas dans des proportions qui expliquent ce retour à la hausse des frais.

En réalité, le dernier plus bas de l’activité du réseau a même eu lieu le 1er janvier avec 742 785 transactions. Factuellement, le Nouvel An est très certainement la raison principale de cette baisse d’activité soudaine et éphémère. Si le mois de décembre présente une activité légèrement inférieure aux autres mois, ces données restent sensiblement les mêmes entre aujourd’hui et l’été 2022, dépassant aisément le million de transactions par jour :

 

Transactions journalières Ethereum

Figure 2 — Transactions journalières sur Ethereum

 

L’étude du nombre d’adresses actives quotidiennes présente un range similaire, avec des bornes comprises plus ou moins entre 380 000 et 480 000. Sur cette même période, nous observons quelques pics ou chutes au travers de ces bornes, mais aucune réelle tendance haussière.

Pour ce qui est du nombre total d’adresses créées sur le réseau, Ethereum en compte désormais plus de 225,5 millions.

? Retrouvez notre guide pour acheter de l’ETH

Acheter des cryptos sur eToro
L'investissement dans les cryptomonnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN enregistré auprès de l'AMF. L'investissement dans les crypto-actifs est très volatil. Il n'existe pas de protection des consommateurs. Investir est risqué (en savoir plus)

Une réponse du côté des smart contracts ?

Avant d’aller plus loin, il convient de noter que le nombre de transactions n’explique pas à lui seul une hausse de frais. En fait, tout dépendra de la nature desdites transactions : un transfert entre deux adresses coûtera moins cher qu’un échange sur Uniswap (UNI) par exemple.

Pour exprimer cela, il faut regarder le nombre de GWei que consomme le smart contract auquel nous faisons appel. En simplifiant, plus le code d’un smart contract utilise de fonctions, plus il consommera de GWei pour une transaction, et un GWei correspond à 10-9 ETH.

Alors que depuis le 2 octobre, le cours de l’ETH est passé de 1670 dollars à 1808 lors de l’écriture de ces lignes, cette progression n’explique que 8,2 % de la hausse des coûts de transactions.

Toutefois, une piste intéressante se trouve dans le nombre de smart contracts créés. Sur Dune Analytics, une compilation de données établies par l’analyste répondant au pseudo de Dexy, montre que sur les 365 derniers jours, la création de nouveaux smart contracts a très fortement augmentée dès le mois d’octobre. En effet, sur une période d’un an, 77,6 % des nouveaux smart contracts ont été créés à partir un 1er octobre 2022 :

Création journalière de smart contracts

Figure 3 — Création journalière de smart contracts

 

Au moins deux pistes de réflexion pourraient expliquer cela. La première serait que les créateurs de smart contracts aient voulu profiter des faibles coûts de transactions pour procéder au déploiement sur le réseau, faisant alors mécaniquement monter les frais.

Mais une raison plus subtile peut également être envisagée : le succès de la mise à jour The Merge. Le changement de consensus a été un lourd chantier, et il est probable qu’une partie des développeurs aient choisi de retarder la sortie de leurs applications pour savoir si cela aller fonctionner après The Merge.

Observer la création de smart contracts en données hebdomadaires peut donner du crédit à ces deux possibilités, car la période comprise entre l’été 2021 et l’automne 2022 est particulièrement vide :

Création hebdomadaire de smart contracts

Figure 4 — Création hebdomadaire de smart contracts

? Comment fonctionne le gas sur Ethereum ?

Cryptoast Research

Notre service dédié aux investisseurs en cryptomonnaies. Obtenez des analyses en temps réel et optimisez votre portefeuille crypto.

toaster icon

Le point du côté des applications décentralisées

Dans cette étude, il est aussi important de se pencher sur les applications décentralisées qui génèrent le plus de frais de transactions. Dans le classement journalier, nous voyons régulièrement les mêmes applications revenir, et en l’occurrence, Uniswap, OpenSea et Blur sont des habituées du podium.

Sur les dernières 24 heures, ces trois-ci représentent à elles seules 18 % du gas consommé sur la blockchain Ethereum :

Applications consommation gas

Figure 5 — Applications consommatrices de gas

 

La marketplace de tokens non fongibles (NFT) Blur a beaucoup fait parler d’elle ces dernières semaines, en raison de son airdrop. De nombreux investisseurs ont alors généré d’importants volumes sur la plateforme, dans l’espoir de s’y rendre éligibles.

Pour juger de la sollicitation du réseau par les applications de finance décentralisée (DeFi), nous pouvons nous pencher sur l’une d’elles : Uniswap. Le smart contract Universal Router n’a vu son activité réellement démarrer qu’en janvier, il sera donc plus juste de se pencher sur « Uniswap V2 : Router 2 » en 6e position, qui offre un plus grand historique :

Transactions sur Uniswap Router 2

Figure 6 — Transactions sur Uniswap Router 2

 

Après un creux à la fin du printemps 2022 l’activité a doucement redémarré durant l’été avant d’accélérer au début de l’automne, dépassant souvent les 20 000 transactions par jour.

Comme nous avons pu le voir, il est difficile de ne citer qu’une seule raison à la hausse des frais de transaction sur la blockchain Ethereum. En fait, chacun des éléments cités précédemment peut avoir son rôle à jouer et au-delà du simple nombre de transactions, il est important de se concentrer sur ce qui se cache derrière celles-ci.

Quoiqu’il en soit, cette activité de réseau se répercute sur le nombre d’ETH en circulation. Depuis The Merge, ceux-ci ont diminué de près de 67 000 et depuis la mise à jour London, ce sont plus de 3 millions d’ETH qui ont été brûlés :

Réduction des ETH en circulation

Figure 7 — Réduction des ETH en circulation

? Dans l’actualité également — Ethereum (ETH) — La tant attendue mise à jour Shanghai débarquera le 12 avril

Sources : Etherscan, Dune Analytics, Ultra sound money

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Le président du Kenya appelle l'Afrique à abandonner le dollar

Le président du Kenya appelle l'Afrique à abandonner le dollar

France : Binance va suspendre les cryptomonnaies à l'anonymat renforcé au mois de juin

France : Binance va suspendre les cryptomonnaies à l'anonymat renforcé au mois de juin

Le Bitcoin (BTC) et l'Ether (ETH) dans le rouge en mai : à quoi s'attendre pour ce mois de juin ?

Le Bitcoin (BTC) et l'Ether (ETH) dans le rouge en mai : à quoi s'attendre pour ce mois de juin ?

Le volume de trading journalier sur les CEX est au plus bas depuis 2020 : qu'est-ce que cela signifie ?

Le volume de trading journalier sur les CEX est au plus bas depuis 2020 : qu'est-ce que cela signifie ?