Les institutionnels disent oui à Bitcoin (BTC)

Comme l’explique un rapport de Bitcoin.com, JPMorgan a comparé les trajectoires de deux types de produits financiers. D’une part les fonds négociés en bourse (ETF) basés sur l’or, et de l’autre le trust Bitcoin (BTC) de Grayscale. Pour rappel, le gestionnaire d’actifs Grayscale a montré un appétit conséquent pour le BTC ces derniers temps. Il gérait ainsi 2.4% de tout le Bitcoin en circulation pour le compte de ses clients institutionnels à la fin du mois de septembre dernier.

JPMorgan explique que cet attrait nouveau des institutionnels pour le Bitcoin a été accéléré par une nouvelle d’ampleur :

« L’intérêt des entreprises et en particulier le soutien de PayPal il y a quelques semaines semble avoir propagé une demande plus poussée pour le Bitcoin. »

Au point que l’attrait pour le Bitcoin ne vient plus seulement de la Génération Y, selon JPMorgan :

« Selon nous, l’ascension du trust Bitcoin de Grayscale suggère que la demande pour le Bitcoin n’est pas uniquement portée par les jeunes cohortes des investisseurs de détail, c’est-à-dire les Millenials. Mais elle vient aussi des investisseurs institutionnels, comme les bureaux de gestion du patrimoine et gestionnaires d’actifs. »

👉 À lire : JPMorgan crée une nouvelle unité blockchain et déploie son JPM Coin

Binance Exchange Logo

Découvrez le BTC sur Binance »

Les investisseurs institutionnels préfèrent le Bitcoin à l’or ?

Pour étayer cette analyse, JPMorgan compare donc les fonds négociés en bourse (ETF) basés sur l’or avec le trust de Grayscale pour le mois d’octobre. Et le résultat est sans appel :

« Ce contrat tend à soutenir l’idée que certains investisseurs qui investissaient autrefois dans des ETF basés sur l’or […] seraient en train de considérer le Bitcoin comme une alternative à l’or. »

Si cela est une bonne nouvelle pour le Bitcoin, JPMorgan mitige cependant la tendance. Le market cap du Bitcoin devrait être multiplié par dix « pour être équivalent à l’investissement du secteur privé sur les ETF , les lingots ou pièces d’or ». On notera quand même que JPMorgan, qui était historiquement très peu adepte des cryptomonnaies, compare maintenant ouvertement le BTC à la réserve de valeur historique, ce qui montre qu’un changement de paradigme a bel et bien eu lieu.

👉 Pour aller plus loin : JPMorgan le reconnaît, le potentiel de hausse du Bitcoin (BTC) est considérable

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation

Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments