Une morsure à 760 000 dollars

La culture mème s'est défensivement tournée vers l'univers de tokens non fongibles (NFTs). De nombreux individus à l'origine des phénomènes d'Internet les plus connus au monde parviennent à vendre une version numérique du mème qui leur est associé pour des montants astronomiques.

C'est notamment le cas de la famille à l'origine de l'une des premières vidéos virales, à savoir « Charlie Bit My Finger ». Cette dernière a été mise aux enchères le 22 mai sous la forme d'un NFT et s'est vendue pour 760 999 dollars.

Si vous ne connaissiez pas cette vidéo emblématique d'Internet, on y voit deux frères en train de jouer et Harry Davies-Carr, âgé de trois ans, s'amuse à mettre son doigt dans la bouche de Charlie Davies-Carr, son frère âgé d'un an. Harry se met à rire et prononce la phrase devenue célèbre : « Charlie m'a mordu ! ».

Vidéo légendaire publiée sur YouTube en 2007, celle-ci comptabilisait plus de 882 millions de vues lorsque la vente a eu lieu. Oui, « comptabilisait », puisque la vidéo originale a été retiré de YouTube par la famille de Charlie suite à la vente du NFT. Elle reste toutefois disponible en non répertoriée.

Cette vente aux enchères au succès conséquent a recueilli les offres de 11 enchérisseurs et une véritable bataille s'est engagée entre les utilisateurs « 3fmusic » et « mememaster ». Chaque offre ajoutant plusieurs dizaines de milliers de dollars à l'enchère, c'est finalement « 3fmusic » qui remporte le NFT.

« Le titulaire du NFT aura la possibilité de créer sa propre parodie de la vidéo avec les protagonistes originaux, Harry et Charlie. Mettez-vous en scène vous-même, ou confiez cet honneur au plus grand fan de Charlie Bit My Finger que vous connaissez, et recréez une version moderne et hilarante de ce grand classique, » a déclaré la famille.

Voici la vidéo en question (qui n'est pas l'originale) :

Les prémices d'une nouvelle ère pour les mèmes ?

Contactée par Business Indiser, la famille Davies-Carr a partagé quelques informations supplémentaires au sujet de cette vente historique. Celle-ci a vu le jour grâce à une collaboration avec Original Protocol, une place de marché pour NFTs. L'équipe d'Original Protocol aurait proposé à la famille une enchère personnalisée dédiée à la vente du NFT de la vidéo des deux frères, hébergée sur CharlieBitMe.com.

Harry a déclaré à Insider que la famille a fait cela parce qu'elle « voulait s'engager dans l'éthique évolutive des NFT » et « donner une seconde vie » à la vidéo originale.

Pionniers de YouTube en 2007 avec une vidéo qui aura traversé les générations d'Internet, les membres de la famille Davies-Carr ont ajouté qu'ils souhaitaient figurer parmi les premiers à utiliser cette technologie, tout comme ils l'ont été avec la plateforme de Google.

Quoi qu'il en soit, il est parfois difficile de cerner comme un montant aussi important peut-il dépensé pour un tel contenu, sachant qu'il peut être posté sur YouTube par n'importe quel individu détenant une copie de la vidéo originale. Comme la vidéo publiée ci-dessus l'atteste, c'est d'ores et déjà le cas.

👉 Sur le même sujet – « Disaster Girl » vend un NFT de son mème pour 473 000 dollars

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments