Le NFT de la vidéo de « Charlie Bit My Finger » s'est vendu aux enchères pour 760 000 $

« Charlie Bit My Finger », l'une des vidéos YouTube les plus virales de tous les temps et un grand classique de la culture Internet, a été vendue aux enchères sous la forme d'un token non fongible (NFT) pour 760 000 dollars. Suite à cette impressionnante vente, la vidéo originale mise en ligne le 22 mai 2007 a été retirée de YouTube par la famille de Charlie.

Le NFT de la vidéo de « Charlie Bit My Finger » s'est vendu aux enchères pour 760 000 $

Une morsure à 760 000 dollars

La culture mème s'est défensivement tournée vers l'univers de tokens non fongibles (NFTs). De nombreux individus à l'origine des phénomènes d'Internet les plus connus au monde parviennent à vendre une version numérique du mème qui leur est associé pour des montants astronomiques.

C'est notamment le cas de la famille à l'origine de l'une des premières vidéos virales, à savoir « Charlie Bit My Finger ». Cette dernière a été mise aux enchères le 22 mai sous la forme d'un NFT et s'est vendue pour 760 999 dollars.

Si vous ne connaissiez pas cette vidéo emblématique d'Internet, on y voit deux frères en train de jouer et Harry Davies-Carr, âgé de trois ans, s'amuse à mettre son doigt dans la bouche de Charlie Davies-Carr, son frère âgé d'un an. Harry se met à rire et prononce la phrase devenue célèbre : « Charlie m'a mordu ! ».

Vidéo légendaire publiée sur YouTube en 2007, celle-ci comptabilisait plus de 882 millions de vues lorsque la vente a eu lieu. Oui, « comptabilisait », puisque la vidéo originale a été retiré de YouTube par la famille de Charlie suite à la vente du NFT. Elle reste toutefois disponible en non répertoriée.

Cette vente aux enchères au succès conséquent a recueilli les offres de 11 enchérisseurs et une véritable bataille s'est engagée entre les utilisateurs « 3fmusic » et « mememaster ». Chaque offre ajoutant plusieurs dizaines de milliers de dollars à l'enchère, c'est finalement « 3fmusic » qui remporte le NFT.

« Le titulaire du NFT aura la possibilité de créer sa propre parodie de la vidéo avec les protagonistes originaux, Harry et Charlie. Mettez-vous en scène vous-même, ou confiez cet honneur au plus grand fan de Charlie Bit My Finger que vous connaissez, et recréez une version moderne et hilarante de ce grand classique, » a déclaré la famille.

Voici la vidéo en question (qui n'est pas l'originale) :

Les prémices d'une nouvelle ère pour les mèmes ?

Contactée par Business Indiser, la famille Davies-Carr a partagé quelques informations supplémentaires au sujet de cette vente historique. Celle-ci a vu le jour grâce à une collaboration avec Original Protocol, une place de marché pour NFTs. L'équipe d'Original Protocol aurait proposé à la famille une enchère personnalisée dédiée à la vente du NFT de la vidéo des deux frères, hébergée sur CharlieBitMe.com.

Harry a déclaré à Insider que la famille a fait cela parce qu'elle « voulait s'engager dans l'éthique évolutive des NFT » et « donner une seconde vie » à la vidéo originale.

Pionniers de YouTube en 2007 avec une vidéo qui aura traversé les générations d'Internet, les membres de la famille Davies-Carr ont ajouté qu'ils souhaitaient figurer parmi les premiers à utiliser cette technologie, tout comme ils l'ont été avec la plateforme de Google.

Quoi qu'il en soit, il est parfois difficile de cerner comme un montant aussi important peut-il dépensé pour un tel contenu, sachant qu'il peut être posté sur YouTube par n'importe quel individu détenant une copie de la vidéo originale. Comme la vidéo publiée ci-dessus l'atteste, c'est d'ores et déjà le cas.

💡 Sur le même sujet – « Disaster Girl » vend un NFT de son mème pour 473 000 dollars

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

ETF Ethereum spot : la SEC donne son feu vert

ETF Ethereum spot : la SEC donne son feu vert

Cette entreprise achète du Bitcoin et son cours gagne plus de 500 %

Cette entreprise achète du Bitcoin et son cours gagne plus de 500 %

ETF Ethereum (ETH) spot : dernière étape pour la validation des candidatures ?

ETF Ethereum (ETH) spot : dernière étape pour la validation des candidatures ?

Après les ETF Ethereum spot, bientôt les ETF Solana (SOL) ?

Après les ETF Ethereum spot, bientôt les ETF Solana (SOL) ?