Neuralink a posé son premier implant cérébral sur un humain avec succès, selon Elon Musk

Tandis que Neuralink a commencé à tester ses implants cérébraux sur des humains, Elon Musk affirme que le premier volontaire se rétablit bien. Retour sur l’avancée de ce projet qui suscite de nombreux débats.

Neuralink a posé son premier implant cérébral sur un humain avec succès, selon Elon Musk

Elon Musk vante des tests concluants sur Neuralink

Lancée en 2016 et cofondée par Elon Musk, la startup entend donner la possibilité aux êtres humains de contrôler un ordinateur ou un smartphone par la pensée, au moyen d’un implant greffé sur leur cerveau.

Utopie pour les uns, dystopie pour les autres, si ce projet entraîne de nombreux débats, le fait est que les tests sur des humains ont d’ores et déjà commencé et selon Elon Musk, le premier volontaire à avoir reçu un implant cette semaine « se rétablit bien » :

👉 Retrouvez les actualités liées à l’économie et la finance

Depuis le 19 septembre dernier, il est effectivement possible de déposer une candidature pour participer aux tests, et Neuralink sélectionne en premier lieu des personnes en situation de handicap moteur, atteintes par exemple de paraplégie ou de tétraplégie.

En parallèle de ce premier implant, un shitcoin nommé Neuralink (NLINK) a enregistré une performance de plus de 200 % suite à ces annonces.

Trade Republic : touchez 4 % d'intérêts par an sur les liquidités non investies
Risque élevé de perte en capital (en savoir plus)

Un projet source de débats

Passé maître dans l’art du storytelling, Elon Musk a poursuivi en vantant l’étendue des possibilités offertes par son produit :

« Cela permet de contrôler votre téléphone ou votre ordinateur, et à travers eux, presque tous les appareils, simplement en pensant. Les premiers utilisateurs seront ceux qui ont perdu l’usage de leurs membres. Imaginez si Stephen Hawking pouvait communiquer plus rapidement qu’un dactylographe ou un commissaire-priseur. C’est le but. »

En revanche, Neuralink n’en a pas moins son côté sombre, avec toutes les interrogations que peut susciter l’implantation d’une puce sur le cerveau dans un monde de plus en plus connecté. Cela inclut des questions réglementaires, éthiques, de sécurité et bien entendu médicales.

Les conditions dans lesquelles ont été menés les tests interrogent également sur le respect de la condition animale. Par exemple, en septembre dernier, une organisation à but non lucratif nommée « Physicians Committee for Responsible Medicine » a interpellé la Securities and Exchange Commission (SEC) pour demander une enquête sur Neuralink.

L’objet du litige porte sur l’euthanasie de 12 singes, dont l’état de santé s’est dégradé à la suite de la pose d’un implant Neuralink. La lettre cite notamment des infections, des paralysies, des convulsions ou bien des gonflements du cerveau et des dépressions.

👉 Dans l’actualité également — Evergrande : le promoteur immobilier vient d’être placé en liquidation judiciaire

Dans un tweet supprimé depuis, Elon Musk avait affirmé que les singes choisis comme cobayes étaient déjà proches de la mort et qu’aucun d’entre eux n’était décédé à cause d’un implant.

C’est donc sur ces déclarations jugées trompeuses pour les investisseurs de Neuralink que s’est appuyé le Physicians Committee pour faire appel à la SEC. En effet, les singes euthanasiés étaient âgés d’à peine plus de 7 ans en moyenne, alors qu’ils peuvent vivre au moins jusqu’à 25 ans en captivité, et rien ne prouvait un état de santé dégradé avant ces tests.

Rejoignez la communauté Cryptoast sur Discord

Source : Lettre

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

La Banque centrale européenne (BCE) s'attaque encore à Bitcoin – Quels sont ses arguments ?

La Banque centrale européenne (BCE) s'attaque encore à Bitcoin – Quels sont ses arguments ?

Airdrop de Optimism (OP) : 40 millions de dollars distribués, êtes-vous éligible ?

Airdrop de Optimism (OP) : 40 millions de dollars distribués, êtes-vous éligible ?

Stellar (XLM) lance ses smart contracts - Qu'est-ce que cela change ?

Stellar (XLM) lance ses smart contracts - Qu'est-ce que cela change ?

Le volume de l'ETF Bitcoin spot de VanEck progresse de 4 400 % en une journée – Que s'est-il passé ?

Le volume de l'ETF Bitcoin spot de VanEck progresse de 4 400 % en une journée – Que s'est-il passé ?