Libra devient Diem

Par l'intermédiaire d'un communiqué publié ce jour, l'Association Libra a annoncé changer de nom pour devenir l'Association Diem. Le projet Libra sous-jacent est lui aussi rebaptisé en Diem.

Cette modification témoigne de la volonté de l'ex-Association Libra de se détacher de l'image de Facebook. Après de nombreux déboires avec les régulateurs à travers le monde, le projet Diem espère marquer son indépendance.

De plus, le projet a à mainte reprise été remodelé, que ce soit dans sa forme, ses ambitions et même son équipe de direction. L'Association estime que sa nouvelle vision du projet ne correspondait plus avec l'ancienne, d'où cette volonté de changer de nom.

« Le nom original était lié à une première itération du projet qui a reçu un accueil difficile de la part des régulateurs. Nous avons radicalement changé cette proposition », a déclaré Stuart Levey, PDG de l'Association Diem.

Diem, qui signifie « jour » en latin, vise maintenant à lancer un stablecoin adossé au dollar. Le projet est encore en attente de l'approbation de la FINMA, le gendarme des marchés financiers en Suisse.

Cette version limitée de l'ex-Libra pourrait voir le jour dès janvier 2021, en fonction des réponses du régulateur.

👉 Pour aller plus loin - Le projet Diem serait lancé en janvier 2021 dans une version limitée

Marquer son indépendance face à Facebook

Avec Diem, l'association éponyme vise à se distinguer en se concentrant sur les aspects qui préoccupent les régulateurs, à savoir la criminalité financière et le contrôle de sanctions.

De plus, les régulateurs ont le projet de Facebook dans le viseur depuis ses débuts. Ceux-ci sont inquiets quant à ce qu'un tel stablecoin pourrait devenir, surtout car celui-ci serait sous la tutelle d'une entreprise aussi puissante.

Le remplacement de Libra par Diem n'est donc pas si anodin qu'il n'y paraît, et marque véritablement la volonté de l'Association d'aller de l'avant :

« Nous n'essayons pas de couper tous les liens, loin de là. Il (le changement de nom) doit signifier que l'association fonctionne de manière autonome et indépendante », a ajouté Stuart Levey.

Ce changement suffira-t-il à convaincre davantage de régulateurs ? Cela est peu probable. Néanmoins, l'Association Diem espère sortir de l'ombre de Facebook, et se dissocier petit à petit des actions du géant d'Internet.

La modification du nom du projet Libra ne fait probablement que déplacer le problème. Pour les régulateurs connaissant déjà le projet de Facebook, il leur sera difficile de dissocier Diem de l'empire de Mark Zuckerberg.

👉 Pour en savoir plus - Les régulateurs américains restent préoccupés par la Libra

 

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments