Inde - La loi interdisant les cryptomonnaies et le Bitcoin (BTC) devrait être adoptée

Le projet de loi indien visant à interdire complètement les cryptomonnaies sera probablement adopté, selon un haut responsable du ministère des finances. Les détenteurs de cryptos auront 3 à 6 mois pour liquider leurs avoirs.

Inde - La loi interdisant les cryptomonnaies et le Bitcoin (BTC) devrait être adoptée

Interdiction très probable

Selon un article de Bloomberg publié jeudi, un haut fonctionnaire du ministère des finances - sous le couvert de l’anonymat - s'est exprimé au sujet du projet de loi qui vise à interdire toutes les « cryptomonnaies privées » dans le deuxième pays le plus peuplé du monde.

La source a affirmé que l’utilisation de cryptomonnaie sous toutes ses formes sera interdite en vertu de cette loi qui devrait être très prochainement présentée au parlement. Les transactions en cryptomonnaies par l’intermédiaire d’exchanges étrangers seront également prohibées.

Les propriétaires de cryptomonnaies devraient bénéficier d’une période de transition de 3 à 6 mois pour liquider leurs avoirs après l’entrée en vigueur de la nouvelle loi, a indiqué la source. Ceux qui détiennent encore des cryptomonnaies après cette période verront leurs investissements liquidés.

Depuis début février, ce projet de loi doit passé devant la chambre basse du parlement. Le texte prévoit l’interdiction totale des « cryptomonnaies privées » et la création d’une monnaie numérique émise par la Banque centrale de l’Inde.

👉 À lire sur le même sujet : L'Inde propose une loi pour interdire toutes les cryptomonnaies « privées »

L’Inde, une longue saga

Le gouvernement indien a une relation compliquée avec les cryptomonnaies. La loi que le gouvernement tente d’introduire n’est que le dernier épisode d’une longue saga.

En avril 2018, la banque centrale de l’Inde avait demandé aux institutions financières de cesser de servir les particuliers et les entreprises qui traitaient avec des cryptomonnaies. La Cour suprême du pays avait ensuite annulé cette décision en mars 2020. Ainsi les Indiens pouvaient de nouveau acheter et vendre du Bitcoin.

Pour rappel, l’ancien projet de loi datant de juin 2020 était bien plus sévère que celui de 2021. En effet, le gouvernement avait proposé une peine de 10 ans de prison pour les traders de cryptomonnaies.

Est-ce que nous assisterons à un énième revirement de l’Inde ou est-ce la fin de cette saga ?

👉 Sur le même sujet - La France va-t-elle louper le virage des cryptomonnaies et de la blockchain ?

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Sholnak

salut,
merci pour l'article. Les vraies questions ne sont elles pas de savoir quel va etre l'impacte sur le monde crypto ? Que va t'il advenir de Warzix ? Quel impacte sur binance ? Un gouvernement qui interdit est un message fort envoyé au monde sur la privation de liberté individuelle ?
Merci d'avance si tu prends le temps de répondre.

Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Quelles sont les meilleures cryptomonnaies à acheter pour moins de 1 euro ?

Quelles sont les meilleures cryptomonnaies à acheter pour moins de 1 euro ?

EUROe : le tout premier stablecoin créé, assuré et régulé à échelle européenne débarque de Finlande

EUROe : le tout premier stablecoin créé, assuré et régulé à échelle européenne débarque de Finlande

Le TOP 5 des cryptomonnaies du metaverse

Le TOP 5 des cryptomonnaies du metaverse