Gemini lance sa crypto-carte aux États-Unis

L'exchange Gemini des frères Winklevoss vient d'acquérir pour un montant non divulgué la startup Blockrize. Cette dernière propose une crypto-carte accompagnée d'un cashback en Bitcoin (BTC) et d'autres cryptomonnaies.

Ainsi, Gemini reprend la tutelle de cette crypto-carte et prévoit un lancement dans les mois à venir. En utilisant cette carte, ses détenteurs pourront recevoir jusqu'à 3% du montant de leurs achats en Bitcoin, Ether (ETH), Litecoin (LTC) et Bitcoin Cash (BCH).

Pour aider à l'adoption de sa crypto-carte, Blockrize intègre une plateforme fiscale qui calcule automatiquement l'imposition de l'utilisateur. Un plus non négligeable, l'aspect fiscal des crypto-cartes étant souvent la plus importante interrogation des utilisateurs.

« La carte de crédit Gemini permettra à tout consommateur d'investir plus facilement dans le Bitcoin et d'autres cryptomonnaies sans changer son comportement actuel », a déclaré Tyler Winklevoss, PDG de Gemini. « Plutôt que de décider comment et quand acheter des cryptos, les clients pourront le faire lors de leurs achats quotidiens. »

La crypto-carte de Gemini fonctionnera comme une carte de crédit traditionnelle. Les résidents américains de tous les États pourront en bénéficier et elle sera acceptée dans la grande majorité des commerces.

En ce qui concerne les récompenses en cryptomonnaies pour chaque achat, elles seront directement déposées sur le compte Gemini du détenteur de la carte.

Pour le moment, ni les éventuels prérequis ni les frais associés à l'utilisation de la carte n'ont été révélés. De plus, Gemini n'a pas précisé si la carte sera émise par Visa ou Mastercard.

👉 Sur le même thème - Les frères Winklevoss prédisent un prix du Bitcoin (BTC) à 500 000 dollars

Bientôt une entrée en bourse ?

Il s'agit de la deuxième acquisition de Gemini, après celle de la plateforme de tokens non fongibles Nifty Gateway en novembre 2019.

Et l'entreprise des jumeaux Winklevoss ne compte pas s'arrêter là. Ils prévoient de rechercher d'autres entreprises qui s'alignent sur leurs valeurs dans les années à venir, afin de renforcer l'écosystème de Gemini.

En plus de chercher d'autres startups à acquérir, les jumeaux Winklevoss ont révélé au média Bloomberg « qu'ils envisageaient de rendre publique Gemini Trust Co. dans le contexte du regain d'intérêt pour les cryptomonnaies » :

« Nous y réfléchissons et nous nous assurons que nous avons cette option. Nous observons le marché et nous avons également des discussions internes pour savoir si cela a un sens pour nous en ce moment. Nous y sommes certainement ouverts », a affirmé Cameron Winklevoss.

L'introduction en bourse de Gemini ne serait pas si surprenante. La plateforme étant particulièrement appréciée des régulateurs, l'idée est tout à fait envisageable.

Notons également que le mois dernier, l'exchange Coinbase a entamé son processus d'introduction en bourse en déposant son dossier auprès des régulateurs. Gemini suivra-t-il d'ici quelques mois ?

👉 Découvrez aussi - Des indices sur les cryptomonnaies seront lancés en 2021 par S&P DJI

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments