Le mastodonte Alipay s'intéresse aux NFTs

Le média chinois 8BTC et le journaliste Colin Wu rapportent sur Twitter qu'Alipay, le plus grand fournisseur de services de paiement de Chine, s'ouvre au monde des tokens non fongibles (NFTs).

Créée en 2004 par Alibaba Group, l'une des plus importantes entreprises Internet de Chine, Alipay compte près de 1,2 milliard d'utilisateurs à travers le monde, dont 800 millions sur le territoire chinois. Autant de personnes qui sont désormais directement exposées aux NFTs.

Cette place de marché pour NFTs est alimentée par Ant Chain, la plateforme blockchain développée par Ant Group, une ancienne filiale d'Alibaba. Fournissant des solutions blockchain pour les entreprises, Ant Chain répond rigoureusement aux directives du pays en matière d'utilisation de la technologie blockchain, les cryptomonnaies étant totalement ignorées de leurs produits.

Ainsi, contrairement à d'autres fonctionnalités de ce type lancées à travers le monde, ces NFTs n'ont pas le moindre lien avec les cryptomonnaies. Aucun crypto-actif n'est accepté par l'application pour l'achat de ces NFTs, seul le yuan peut être utilisé. Cette particularité n'est pas réellement surprenante et prouve une fois de plus que la Chine limite l'utilisation des crypto-monnaies.

Le tout premier lot d'œuvres d'art numériques présenté par Alipay comprenait des représentations de la grotte de Mogao, dans la ville chinoise de Dunhuang. Les 8 000 NFTs de ces deux œuvres d'art se sont vendues en quelques minutes, et les acheteurs ont pu les acquérir en utilisant 10 points Alipay et 9,90 CNY, soit près de 1,5 dollar.

Comme le précise 8BTC sur Twitter, l'aspect spéculatif des NFTs est totalement écarté par Alipay. Pour le moment, le propriétaire d'un NFT acquis depuis Alipay ne peut pas le revendre :

« Les utilisateurs peuvent télécharger ces NFTs, ou les définir comme image de fond de leur page de paiement Alipay, mais ils ne peuvent pas les échanger avec d'autres personnes. Il n'est donc pas possible de réaliser des profits potentiels comme avec NBA Top Shot. Certains ont dit qu'acheter les NFTs d'Alipay, c'est comme acheter une image JPG protégée par des droits d'auteur. »

Pour le moment, ce nouveau service est fortement limité et diffère véritablement des autres places de marchés pour NFTs. Toutefois, il est envisageable que cette application se destine à servir de projet pilote pour le yuan numérique. À l'heure de l'écriture de ces lignes, le crypto-yuan n'est pas mentionné par Alipay, bien que tout porte à croire que ce dernier sera prochainement intégré.

👉 Retrouvez notre dossier sur le yuan numérique de la Chine : l’atout majeur de la nouvelle grande puissance économique

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments