Le fondateur d’Alibaba soutient les monnaies numériques...

Jack Ma s’est exprimé dans le cadre du Bund Finance Summit, qui se tenait ces derniers jours à Shanghaï. Comme le rapporte Bloomberg, le fondateur d’Alibaba estime que les innovations financières, dont les monnaies numériques, sont particulièrement muselées par des régulations trop contraignantes :

« [Le monde] se concentre maintenant uniquement sur le contrôle des risques, pas sur le développement, et il considère rarement les opportunités pour les jeunes et les pays en développement. »

Le fondateur d’Alibaba désigne également les monnaies numériques comme une nouveauté cruciale, qu’il faudrait développer :

« Les monnaies numériques pourraient créer de la valeur, et nous devrions penser à la manière d’établir un nouveau type de système financier avec la monnaie numérique. »

Cela sera crucial pour développer les économies des 30 prochaines années, selon Ma. L’homme critique également les accords de réglementation bancaire de Bâle, car il estime qu’ils ne sont pas adaptés à un pays « jeune » comme la Chine. L’intérêt du fondateur d’Alibaba pour les nouvelles technologies financières n’est cependant pas entièrement une surprise, puisqu’Alibaba détient déjà à 33% une filiale dédiée à la blockchain.

👉 A lire à ce sujet : Une filiale du géant chinois Alibaba lance sa structure blockchain : AntChain

...mais quelles monnaies numériques ?

La communauté crypto s’est empressée de célébrer le discours du fondateur d’Alibaba, y compris Changpeng Zhao, le PDG de Binance :

« Superbe discours par Jack Ma. Ce n’est pas simple de commenter si ouvertement les régulations en Chine. Il a beaucoup parlé des cryptomonnaies et du futur. »

On peut cependant se demander ce que le fondateur d’Alibaba inclut dans la définition de « monnaies numériques », comme l’a souligné Vitalik Buterin en réponse :

« Par “数字货币”, est-ce qu’il veut dire “cryptomonnaies”, ou bien les formes bien plus édulcorées de monnaies numériques centralisées ? »

La question se pose, puisque la Chine est effectivement sur le point de sortir son « yuan numérique »… En évinçant au passage les projets de stablecoins adossés à sa devise fiduciaire.

👉 Pour aller plus loin : Yuan numérique - La Chine admet vouloir menacer le monopole du dollar

En Chine, la prudence est de mise

Selon Changpeng Zhao, le fondateur d’Alibaba utilise le terme de monnaies numériques par prudence, mais il englobe bien les cryptomonnaies:

« La traduction littérale du mot utilisé est “monnaie numérique”. Dans la culture chinoise, le sens réel est laissé à l’interprétation. C’est à peu près aussi loin qu’il peut pousser le bouchon, sans s’attirer des ennuis à cause de son discours. Mais il est quand même allé assez loin. Respect ! »

On note en effet qu’il s’agit d’un des rares discours d’hommes d’affaires chinois à attaquer aussi frontalement les régulations en place. Que fera la Chine lorsqu’elle aura enfin sorti son yuan numérique ? Cela reste à voir, mais pour l’instant, le gouvernement est plutôt dans une politique de régulation forte du secteur des cryptomonnaies.

👉 Lisez aussi : Rapport - La Chine renforce sa domination sur l’industrie du mining

 

Source image : Foundations World Economic Forum via Wikimedia Commons (CC BY 2.0)

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

 

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments