FUD sur l’affaire Mt. Gox : non, 140 000 BTC ne seront pas libérés aujourd’hui

Depuis 2014, le défunt exchange Mt Gox et ses 850 000 bitcoins (BTC) perdus continuent de revenir régulièrement dans l’actualité. Alors que 140 000 de ces BTC sont entre les mains de la justice japonaise et seront prochainement rendus aux clients, une rumeur infondée est apparue comme quoi, ils devraient être intégralement libérés aujourd’hui.

FUD sur l’affaire Mt. Gox : non, 140 000 BTC ne seront pas libérés aujourd’hui

140 000 BTC de Mt Gox vont-ils réellement être débloqués ce jour ?

La justice japonaise est en passe de restituer une partie des bitcoins (BTC) perdus aux anciens clients de Mt Gox. Suivant les sources, ce montant représente entre 137 000 et un peu plus de 141 000 BTC. Mais cette procédure, qui s’est accélérée en juillet dernier, a soudainement affolé les réseaux sociaux ce week-end.

Ci et là, il est facile de trouver des tweets selon lesquels l’ensemble de ces fonds seraient libérés d’un seul coup aujourd’hui même :

Pourtant, il n’en est rien. Depuis le site Web de Mt Gox, la justice japonaise publie directement les mises à jour de cette affaire, et la dernière publication remonte au 6 juillet.

Ce dernier document expliquait la marche à suivre pour bénéficier d’un remboursement et mentionnait que ceux-ci pourraient effectivement débuter « fin août de cette année environ ». Mais le fait est qu’aucun échéancier ni aucune date précise n’ont été communiqués. Au-delà de cette déclaration évasive, il est aussi stipulé que des retards pourront aussi avoir lieu. Ce qui semble finalement être le cas.

👉 Découvrez l’histoire de Mt. Gox sur notre chaîne YouTube :

 

Découvrez eToro
Investir est risqué (en savoir plus)

La prise de parole de l’un des créanciers de Mt Gox

Sur Twitter, le blogueur Eric Wall annonce être l’un des clients en compte avec Mt Gox et donne son point de vue sur la situation :

Il affirme notamment deux éléments importants :

  • Pour le moment, il ne serait pas possible d’enregistrer d’adresse de réception pour ces BTC ;
  • Les remboursements devraient s’effectuer par paliers.

Cela étaye le fait que les clients devront malheureusement patienter encore un peu, pour recevoir une compensation.

Au-delà de cela, même si depuis 2014, les personnes concernées enregistrent effectivement un potentiel bénéfice très conséquent sur leur investissement, rien n’indique qu’elles souhaiteront toutes vendre leurs actifs dès que le remboursement sera effectué.

Cela est d’autant plus vrai que les victimes ne vont récupérer que 10 à 15 % de leurs BTC initialement achetés sur Mt Gox, selon Eric Wall. Le reste étant toujours perdu à ce jour.

Une fois de plus, nous sommes face à un nouvel exemple de la fiabilité aléatoire des réseaux sociaux. Si Twitter peut être une mine d’or en termes d’informations, c’est également un réservoir important de « fear, uncertainty and doubt » (FUD). Il convient donc de garder un esprit critique face à des nouvelles, qui peuvent paraître trop positives ou au contraire, catastrophiques.

👉 Dans l’actualité également – Le cours du Bitcoin (BTC) cède plus de 7 % depuis le discours pessimiste de Jerome Powell

Des services divers et complets

Acheter et faire travailler ses cryptos

toaster icon
Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)

Source : Mt Gox

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
jean

Bonsoir, très bon et intéressant article comme toujours, merci. Voici toutefois une petite coquille à corriger : "et terme d'informations" -> en termes. Bonne soirée

Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Bitcoin (BTC) : la crainte du piège haussier (ou bull trap)

Bitcoin (BTC) : la crainte du piège haussier (ou bull trap)

Société Générale, Banque populaire, Netflix, Apple… La longue liste des créanciers de FTX a été publiée

Société Générale, Banque populaire, Netflix, Apple… La longue liste des créanciers de FTX a été publiée

L'Ether (ETH) redevient déflationniste pour la première fois en 2023

L'Ether (ETH) redevient déflationniste pour la première fois en 2023

Aptos : le token APT explose de 230 % sur les deux dernières semaines, pourquoi ?

Aptos : le token APT explose de 230 % sur les deux dernières semaines, pourquoi ?