Fireblocks intègre la blockchain Terra à son offre

Fireblocks a officialisé ce mardi, que ses clients auraient désormais accès à l’écosystème Terra depuis sa plateforme. L’entreprise est spécialisée dans la fourniture de services liés aux cryptomonnaies, pour les investisseurs institutionnels, de manière sécurisée. Elle compte des clients donnant accès à des produits cryptos aux particuliers, comme Revolut, par exemple.

Ainsi, Fireblocks est la première entreprise de sa catégorie à s’ouvrir aux services de finance décentralisée (DeFi) présents sur la blockchain Terra.

Si cette nouveauté vient juste d’être rendue publique, certains clients de la société bénéficiaient d’un accès anticipé depuis le 18 avril. Dans les 72 premières heures, ce sont 250 millions de dollars de capitaux qui ont afflué, pour s’élever aujourd’hui à plus de 500 millions de dollars.

Michel Chaulov, le co-fondateur et PDG de Fireblocks s’est félicité de cette nouvelle intégration :

« L’ajout de la prise en charge de Terra sur Fireblocks donnera à des milliers d’entreprises et d’institutions financières la possibilité d’interagir en toute sécurité avec les dApps, les marchés monétaires, les protocoles de liquidité et plus encore, qui sont alimentés par le protocole de blockchain public. »

👉 Pour aller plus loin – Comment configurer un portefeuille Terra Station pour Luna et Anchor ?

Binance Découvrir LUNA sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le code SVULQ98B 🔥
👉 Et aussi -10% sur Binance Futures avec le code cryptoast

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)

Une nouveauté motivée par la demande des clients

Avec cette fonctionnalité, Fireblocks permet à ses clients l’accès à l’ensemble des applications présentes sur Terra via WalletConnect, directement depuis sa plateforme. Par extension, ces institutionnels pourront alors diversifier leur offre pour le compte de leurs propres clients, à savoir les investisseurs particuliers.

Cette opération répond à une demande croissante vis-à-vis d’un écosystème qui prend de plus en plus d’ampleur. Selon le site d’analyse DeFiLlama, Terra est en effet la deuxième blockchain par capitalisation totale verrouillée (TVL) sur des protocoles DeFi.

Avec 29,4 milliards de dollars de TVL à ce jour, elle se place en deuxième position derrière Ethereum (ETH), qui capitalise 113,9 milliards de dollars, et devant la BNB Chain (BNB), qui totalise 13 milliards de dollars de son côté.

Que ce soit pour les rendements élevés proposés par le populaire protocole Anchor (ANC), ou ses annonces régulières sur le stablecoin UST, Terra est incontestablement un écosystème en plein essor ces derniers mois. La demande des institutionnels semble d’ailleurs confirmer cet engouement général.

👉 Sur le même sujet – Le service de garde pour cryptomonnaies Fireblocks lève 550 millions de dollars

Sources : Fireblocks, DefiLlama

Commandez notre livre

publié aux éditions Larousse 👆

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l'auteur : Vincent Maire

twitter-soothsayerdata

Je découvre timidement le monde de la blockchain fin 2018 lors de ma quête de liberté financière. D'abord investi modérément, ce n'est que deux ans plus tard que je prends le pari de tout miser sur le mouvement qui se dessine alors. Je consacre ensuite 2021 à mieux me former pour acquérir plus de connaissances et de sérieux. Comme j'aime souvent le dire : j'ai encore un milliard de choses à apprendre. Et ce que je sais, je souhaite le partager avec vous.
Tous les articles de Vincent Maire.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments