L'extension de domaine « .NFT » vaut une petite fortune

Sur la place de marché Namebase, l'extension de domaine « .NFT » vient d'être achetée pour 84 000 dollars par Jehan Chu, un investisseur chevronné de l'industrie blockchain.

Namebase est un bureau d'enregistrement de domaines et une place de marché pour les noms Handshake, ce dernier étant un protocole décentralisé pour les noms de domaine de premier niveau, ouvrant la voie au Web 3.0 et au Web décentralisé. L'achat et la vente de domaines se font notamment avec du HNS, la cryptomonnaie native du protocole.

Comme le rappelle le communiqué de Namebase, les extensions de domaine comme .com, .org ou .net sont actuellement détenues par des entreprises, des pays et des organisations à but lucratif. Là où Handshake permet à quiconque de posséder sa propre propre extension de domaine, laquelle prend la forme d'un token non fongible (NFT), comme .satoshi, .defi, et bien sûr .nft.

Et puisque .nft est un domaine de premier niveau au même titre que .com ou .fr, Jehan Chu a la possibilité de créer autant de sous-domaines qu'il le souhaite. À ce sujet, il a ajouté :

« Les possibilités du domaine .NFT sont infinies, des galeries de NFTs décentralisées à la mise à disposition de sous-domaines NFT comme art.nft et crypto.nft pour la location ou la vente. »

Collectionneur de domaines de longue date, Jehan Chu détient aujourd'hui plus de 1 300 domaines Handshake. Il a également co-créé « Nifty » en 2018, la première conférence internationale sur le NFT :

« Je pense que les NFTs sont le véritable chaînon manquant entre les objets en ligne et hors ligne, et qu'ils transformeront non seulement l'art, mais aussi la finance, la société et la culture. Un domaine NFT non censurable sur Handshake est un atout et une opportunité inestimable pour l'avenir de l'art et de la propriété intellectuelle, » a-t-il affirmé.

Notez que l'ancien propriétaire du domaine .nft l'avait initialement acheté pour 4 096 HNS, soit près de 490 dollars le jour de son achat. Un bon retour sur investissement donc.

👉 Pour en savoir plus - Qu'est-ce que Ethereum Name Service ?

Un secteur en devenir

Pionner de son secteur aux côtés d'Unstoppable Domain, Handsake a levé un total de 10,2 millions de dollars en 2018 auprès d'investisseurs comme Andreessen Horowitz (a16z), Sequoia Capital ou encore Polychain Capital.

Cet achat fait d'ailleurs suite à une série de ventes record réalisées ces derniers temps au sein de l'écosystème Handshake. En juillet 2020, le domaine « .wallet » s'était trouvé un nouvel acquéreur pour près de 40 000 dollars.

Le mois dernier, d'autres ventes toutes aussi importantes ont eu lieu, comme le domaine « .xx » pour 28 500 dollars, « .cardano » pour 3 500 dollars et « .usdt » pour 4 500 dollars. Résistants à la censure, les extensions et noms de domaine blockchains ont de plus en plus la cote.

On y retrouve également les noms de domaines .crypto construits sur le réseau Ethereum (ETH) par Unstoppable Domains. Ceux-ci ont largement gagné en intérêt ces derniers mois. En août dernier, le nom de domaine « sex.crypto » s'était notamment vendu pour 230 ETH, soit près de 90 000 dollars lors de la vente.

👉 Pour aller plus loin - Coinbase Wallet supporte le domaine « .crypto » d'Unstoppable Domains

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments