États-Unis : que faut-il retenir des résultats trimestriels des grandes entreprises ?

Apple, Amazon, Meta, Google, Netflix ou encore Coca-Cola ont publié leurs résultats opérationnels du 3e trimestre 2022 la semaine passée. Dans un contexte géopolitique sous tensions, les grandes entreprises souffrent d’un environnement économique difficile (inflation, crise de l’énergie et risques de récession). Quelles sont les tendances à retenir pour les investisseurs particuliers ? On fait le point dans cet article.

États-Unis : que faut-il retenir des résultats trimestriels des grandes entreprises ?

Cacher le player

1.0x

0.75x

1.0x

1.25x

1.5x

2.0x

0:00
0:00

Les tendances des marchés : les points clés à connaître

Pour réaliser cet article, nous avons comparé 6 grandes capitalisations d'entreprises américaines. Vous retrouverez le détail des performances de ces derniers sur le site d'Investissons.fr

Actions Variation du chiffre d'affaires sur 1 an (en %) Variations des marges opérationnelles sur 1 an (en %) Variation des dividendes sur 1 an (en %)
Performance du cours de l’action depuis début janvier (en %)
Apple Inc (APPL) +8% -1.3% +4% -13%
Amazon (AMZN) +19% +6% -9.6% -39%
Alphabet Inc (GOOGL) +6% -7% -24% -33%
Meta (META) -4% -44% -50% -71%
Netflix (NFLX) +4.7% -7% +133% -51%
The Coca-Cola Company (KO) +4% -1% +14% +2.5%

Un outil indispensable pour les traders 📈

Essai gratuit de 30 jours

toaster icon
Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)

Les indices boursiers américains S&P 500 (500 entreprises américaines les plus capitalisées) et Nasdaq (entreprises technologiques américaines les plus capitalisées) reculent respectivement de -25 et -30% depuis le début de l’année 2022.

Si certaines entreprises comme Coca-Cola ou Apple surperforment, le cours des grandes entreprises américaines suivent globalement la tendance générale du marché boursier.

Ceci s’explique par plusieurs faits notables.

Tout d'abord, les coûts opérationnels des grandes capitalisations augmentent. Avec la hausse du coût des matières premières essentielles (pour la production ou le transport de biens), cela réduit les marges opérationnelles et par conséquent le profit potentiel de ces dernières.

De plus, la hausse du dollar pénalise les résultats opérationnels hors États-Unis. En effet, avec une hausse du dollar index (DXI) de près de 20% depuis janvier 2022, les grandes entreprises voient le produit de leurs activités à l’international reculer.

Apple et Amazon ont annoncé avoir perdu près de 6 et 4.6% de revenus respectivement avec la hausse du dollar face aux autres monnaies nationales.

👉 Résultats financiers d'Apple : un bilan mitigé pour le géant californien

En outre, les grandes entreprises optent pour une révision des dépenses (recrutement, focus sur les départements clés) pour passer l’hiver.

Dans un contexte économique imprévisible, les géants américains de la Tech comme Apple, Amazon, Google ou Meta ont conjointement affirmé que le nombre de recrutements avait été revu à la baisse.

Ils ont également annoncé qu’un remaniement stratégique de leurs liquidités serait mis en place dès le 4e trimestre 2022 pour se prémunir d’une éventuelle récession à venir.

Concrètement, une approche de réduction des coûts et de hausse des revenus est appliquée par ces entreprises pour protéger leurs activités à long terme.

Enfin, le dernier trimestre 2022 est une période clé pour les entreprises.  Comme le rappelait Jeff Bezos, PDG d’Amazon et Tim Cook PDG d’Apple, la période des fêtes de fin d’année représente une part non négligeable de leurs revenus annuels.

En effet, entre le 1er novembre et le 24 décembre, les ménages ont tendance à sur-consommer pour préparer les festivités.

Malgré une inflation de 10,7% en Europe et de près de 8% aux États-Unis, les résultats opérationnels du dernier trimestre 2022 permettront de prévoir plus précisément la tendance des marchés américains pour l’année qui suit.

En définitive, on constate une baisse de l’attractivité des actifs risqués au profit des entreprises de valeurs.

Le resserrement de la politique monétaire aux États-Unis a entraîné une fuite des capitaux des marchés à risques (-51 et -71% pour META et NFLX) vers des actifs plus résilients aux aléas économiques.

Comme présenté dans le tableau ci-dessus, Coca-Cola a enregistré une hausse de 2.5% depuis le début de l’année. Cette entreprise centenaire a certes adapté sa stratégie opérationnelle en augmentant ses prix pour combattre l’inflation mais a également bénéficié de son statut d’entreprise de valeur pour attirer des capitaux.

👉 Value Investing : Coca-Cola enregistre des résultats en hausse au 3e trimestre 2022

La plateforme qui simplifie le trading

Acheter des cryptos en quelques minutes

toaster icon
Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)

Les facteurs macroéconomiques essentiels de l’année 2022

D’un point de vue macro-économique, les marchés financiers réagissent à une situation géopolitique et économique de crise. Parmi les facteurs clés à prendre en compte on peut notamment citer :

La hausse des taux d’intérêt directeurs de la FED et de la BCE. Après avoir soutenu l’économie pour faire face à la crise sanitaire, les banques centrales, garante de la stabilité économique font face à une hausse généralisée des prix plus communément appelé inflation.

Pour éviter une dévaluation trop importante de leur monnaie, ces dernières augmentent leurs taux d’intérêt directeurs.

En théorie, tant que la croissance annuelle de l’inflation n’est pas contenue entre 1.5 et 2%, la FED et de la BCE devront continuer de relever les taux.

Ceci aura pour effet de réduire la capacité d’emprunt des entreprises nécessaire au développement de leurs activités et entraîne par conséquent une baisse de l’attractivité de ces dernières auprès des investisseurs.

De plus, on constate une situation économique chinoise sous tensions. De l’autre côté du globe, l’activité économique de la Chine est troublée par de multiples crises. La gestion du Covid-19 qui frappe encore le pays, a entraîné une baisse importante de l’activité économique du pays.

Le dérèglement de la chaîne d’approvisionnement, la baisse des exportations du pays et les tensions autour de son secteur immobilier pèsent sur l’exécutif chinois.

Lors du 20e congrès du parti communiste chinois en octobre, le leader et président Xi Jinping a renvoyé deux membres du conseil de direction pour affirmer son emprise sur la direction politique du parti.

Cette décision a entraîné une chute historique de la bourse de Hong-kong de plus de 6% soit une fuite de 2.5 milliards de dollars en une journée.

L’enclave libérale de l’empire du Milieu subit une perte de confiance des investisseurs qui craignent un durcissement de la politique communiste du pays.

Enfin on peut également observer, une crise de l’énergie et des tensions entre l’Orient et l’Occident.

Depuis février 2022, la guerre en Ukraine a profondément impacté l’économie. Une série de mesures économiques et militaires ont été mises en place par l’Europe et ses alliés pour contrer l’invasion russe.

Si l’effet de ses mesures sur l’économie russe reste encore incertain, cet évènement a entraîné une hausse significative du coût des matières premières sur les marchés financiers.

Si d’autres facteurs sont aussi à prendre en compte, plusieurs États membres de l’Union européenne comme l’Allemagne et l’Italie dépendant des exportations de gaz russe pourraient entrer en récession dès 2023.

👉 L’Allemagne en alerte : le ministre de l'Économie annonce une récession

Enfin, des tensions sino-américaines persistent autour de Taipei. En effet, le secteur technologique chinois dépend du savoir-faire américain notamment dans le cadre de la production de semi-conducteurs essentiels pour la production de produits électroniques mais aussi pour le développement de son matériel militaire.

La plateforme qui simplifie le trading

Acheter des cryptos en quelques minutes

toaster icon
Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)

Notre avis sur la situation

En définitive, en 2022, l’environnement économique et géopolitique pèse sur les marchés financiers. Si le cours des valeurs technologiques reste négatif depuis le début de l’année, ce retracement peut représenter une opportunité d’investissement intéressante pour les investisseurs long terme.

À titre d’exemple, après des baisses respectives de -56 et -57%, les fondamentaux des deux plus grosses capitalisations du marché cryptomonnaies, à savoir, le Bitcoin et l'Ether restent inchangés. Le risque d’intégrer ces actifs à votre portefeuille aujourd’hui est donc comparativement moins élevé qu’au début de l’année.

Toutefois, il est important selon nous, d’agir avec prudence et d’opter pour une gestion éclairée de ses capitaux.

Comme nous l'avons expliqué à plusieurs reprises, l’application d’une stratégie d’investissement programmée sur plusieurs semaines est selon nous la méthode la plus adaptée aux débutants qui souhaitent s’exposer à la finance traditionnelle ou au marché des cryptomonnaies.

👉 Bitcoin : pourquoi le DCA en bear market est une (très) bonne idée ? 

Alyra, des formations pour intégrer l’écosystème blockchain ⛓️

toaster icon
Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast

Les articles les plus lus

Le PDG de Telegram révèle les ambitieux projets crypto de l'entreprise

Le PDG de Telegram révèle les ambitieux projets crypto de l'entreprise

🔴 DIRECT – Suivre l'affaire FTX en temps réel

🔴 DIRECT – Suivre l'affaire FTX en temps réel

La Banque Centrale Européenne détruit le Bitcoin (BTC)

La Banque Centrale Européenne détruit le Bitcoin (BTC)

Coinbase Wallet abandonne certaines cryptomonnaies, dont le XRP de Ripple et Bitcoin Cash (BCH)

Coinbase Wallet abandonne certaines cryptomonnaies, dont le XRP de Ripple et Bitcoin Cash (BCH)

Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast