Eos perd sa place dans le classement de Weiss Ratings

Pièce d'EOS

 

La société de classement Weiss Ratings a annoncé avoir fait chuter l’Eos (EOS) dans son classement des meilleures technologies blockchain. L’Eos, qui avait déjà accusé un prix en baisse ces dernières semaines, commence à susciter la méfiance de la communauté crypto, à cause d’une trop grande centralisation.

 

Un classement Weiss très observé dans la cryptosphère

Weiss Ratings offre des classements qui restent très suivis par la crypto-communauté. L’entreprise a débuté ses services de conseil en finance en 1971 pour les actions, fonds d’investissement et autres instruments. Elle figure donc parmi les rares poids lourds de la finance « classique » à s’être intéressé à la FinTech et aux crypto-monnaies.

Dans le classement global, appelé « Top Coins by Rating », Eos n’a pas chuté. L’altcoin occupe actuellement la quatrième place, derrière le Bitcoin (BTC), l’Ethereum (ETH) et le Ripple (XRP). Le classement de l’adoption des cryptos affiche Eos à la cinquième place, la quatrième étant occupée par le Litecoin (LTC). Mais c’est le classement « Top Coins by Technologie », qui récompense les technologies les plus solides, qui a fait chuter la crypto-monnaie. Il ne fait figurer Eos qu’à la 20e place.

 

Pourquoi Eos a chuté

Weiss Ratings a expliqué dans un tweet cinglant les raisons de cette chute :

Traduction : #EOS a de sérieux problèmes avec la centralisation, et leur événement la semaine dernière n’a pas aidé à mitiger ce problème. Nous avons donc décidé de rétrograder sévèrement son score dans la catégorie « technologie ». Ce sera maintenant à l’#ADA de lancer une blockchain Preuve d’Enjeu vraiment décentralisée. Aucune pression…

 

L’événement cité par Weiss Ratings a été organisé par Block.One le 1er juin. C’est celui qui avait permis d’annoncer le lancement d’un réseau social pour Eos. La cryptosphère n’avait pas grandement apprécié cette annonce, puisque le cours avait chuté de manière marquée immédiatement après :

Cours de l'EOSSource : CoinMarketCap

 

En ce qui concerne la centralisation d’Eos, Weiss Ratings n’est pas le premier à émettre des critiques. L’Eos fonctionne avec seulement 21 nodes, qui sont distribués selon les votes de la communauté. Et l’inflation de l’altcoin était jusqu’à récemment de 5 %, payée directement aux producteurs de blocs. Cela centralise donc le pouvoir et les fonds entre très peu de mains. Qui plus est, moins de 0.4 % des adresses Eos détiennent plus de 70 % des tokens. De quoi crisper légèrement la communauté…

 

Reste à savoir si le Cardano (ADA) parviendra à reprendre le flambeau d’Eos. C’est en tout cas l’avis de Cardano Nation, qui a répondu dans un tweet enthousiaste à Weiss Ratings :

Traduction : L’ADA tiendra parole !

 

Marine Debelloir

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, Marine s'est prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qu'elles créent. Elle aime dénicher les infos les plus croustillantes pour aider à démocratiser ce passionnant univers.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin


Poster un Commentaire

avatar