Les distributeurs de Bitcoin (BTC) bientôt tous fermés au Royaume-Uni ?

Le régulateur financier du Royaume-Uni, le Financial Conduct Authority (FCA), a décidé de s’attaquer aux distributeurs automatiques (ATM) de Bitcoin (BTC). Ceux-ci sont jugés non réglementés et sont menacés d'être fermés prochainement.

Les distributeurs de Bitcoin (BTC) bientôt tous fermés au Royaume-Uni ?

Le Royaume-Uni s'attaque aux ATM de Bitcoin (BTC)

C’est une information qui provient directement d’un communiqué officiel publié par la FCA, le gendarme financier britannique. Selon lui, toutes les entreprises fournissant des services dans le domaine des cryptomonnaies - y compris les ATM de Bitcoin (BTC) - doivent être enregistrées et vérifier les règles de lutte contre le blanchiment d’argent.

Ainsi, tous les distributeurs automatiques de Bitcoin sur le territoire du Royaume-Uni seraient actuellement en situation d’illégalité et devraient donc être fermés. C’est ce qu’a déclaré Mark Steward, directeur exécutif de la FCA :

« Les distributeurs automatiques de crypto non enregistrés opérant au Royaume-Uni le font illégalement. »

Il a d'ailleurs ajouté que le régulateur britannique ne fait que commencer sa lutte contre les ATM cryptos dans le pays. Il précise également que les produits d’investissement en cryptomonnaies sont « actuellement non réglementés et à haut risque », avertissant les investisseurs d'être prêts à perdre tout leur argent.

La FCA et l'équipe dédiée à la cybersécurité de la police du West Yorkshire auraient même déjà pris des mesures contre plusieurs sites dans la ville de Leeds et ses environs, soupçonnés d'héberger des distributeurs automatiques de cryptomonnaies non régulés et donc interdits.

Une chasse au distributeur automatique qui ne devrait pas durer très longtemps, tant leur nombre est faible au Royaume-Uni. Selon le site Coin ATM Radar, il n’en existe que 28 sur le territoire britannique, majoritairement localisés autour de Londres, Manchester et Nottingham.

? Découvrez comment acheter du Bitcoin (BTC) en 2023

Zengo : le wallet mobile ultra-sécurisé

Les ATM en voie de disparition ?

Cette initiative s’inscrit dans la suite de nombreux avertissement de la part de la FCA envers les entreprises produisant et installant ces distributeurs automatiques de Bitcoin. Celles-ci avaient déjà été averties en mars 2022 par le régulateur, leur sommant de fermer ou de se conformer aux règles de régulation sous peine de subir des sanctions.

À l'heure de l'écriture de ces lignes, environ 38 000 distributeurs automatiques de Bitcoin sont recensés à travers le globe. Ceux-ci sont répartis au sein de 79 pays est mis en fonctionnement par plus de 600 entreprises.

Cependant, le monopole est encore une fois du côté des États-Unis, qui héberge la quasi-totalité de ces ATM, avec 33 759 machines environ. Quant à la France, elle ne se situe qu'en 49ème position de ce classement avec seulement 12 distributeurs encore en activité.

Toute comme la France, le Royaume-Uni a déjà drastiquement réduit la quantité de distributeur sur son territoire, passant d'environ 200 machines en 2021 à seulement 28 aujourd'hui.

? Pour aller plus loin : Dossier — La France va-t-elle louper le virage des cryptomonnaies et de la blockchain ?

Cryptoast Research : ayez un temps d'avance sur le marché

Source : communiqué FCA, Coin ATM Radar

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Alain

Qu'es il des distributeurs en France ?

Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

FTX : le hacker commence à transférer des millions de dollars après presque un an d'inactivité

FTX : le hacker commence à transférer des millions de dollars après presque un an d'inactivité

Shiba Inu (SHIB), Ripple (XRP), Pepe Coin (PEPE)... Honda s'ouvre aux paiements en cryptomonnaies

Shiba Inu (SHIB), Ripple (XRP), Pepe Coin (PEPE)... Honda s'ouvre aux paiements en cryptomonnaies

Dépôts et retraits bloqués, fermeture de comptes... Que se passe-t-il chez Binance France ?

Dépôts et retraits bloqués, fermeture de comptes... Que se passe-t-il chez Binance France ?

Carte d’identité nouvelle génération : le Brésil adopte la blockchain

Carte d’identité nouvelle génération : le Brésil adopte la blockchain