Le détenteur d'un Bored Ape à 169 000 dollars le détruit pour l'envoyer sur Bitcoin (BTC)

Une nouvelle qui devrait continuer à alimenter le débat sur les NFT Bitcoin… Le détenteur d’un Bored Ape l’a détruit sur la blockchain Ethereum (ETH), afin de l’envoyer sur celle de Bitcoin (BTC). Retour sur cet acte symbolique, et les désaccords qui en découlent.

Le détenteur d'un Bored Ape à 169 000 dollars le détruit pour l'envoyer sur Bitcoin (BTC)

Un Bored Ape qui existe désormais sur Bitcoin ?

Le détenteur du NFT Bored Ape 1626 a « brûlé » ce dernier sur la blockchain Ethereum, afin de symboliser son passage vers le Bitcoin. Pour rappel, la question des NFT Bitcoin a suscité de vifs débats ces derniers temps. Le développeur Casey Rodarmor a en effet réussi à inscrire des tokens non fongibles dans la blockchain Bitcoin, en utilisant tout l’espace d’un bloc. Cette prouesse, baptisée Ordinals, fait suite à la mise à jour Taproot, qui avait permis d’améliorer la confidentialité et la sécurité du réseau de la plus grande cryptomonnaie.

Jason Williams, qui détient ce Bored Ape numéro 1626, a donc décidé d’utiliser une inscription avec Ordinals pour représenter son NFT sur la blockchain Bitcoin. Il s’est amusé auprès de nos confrères de Decrypt de son acte, qui a de quoi susciter des réactions :

« Il s’agit essentiellement de jeter une Lamborghini dans un compacteur de déchets. Est-ce une bonne idée de jeter des jpeg gonflés sur la blockchain de base de Bitcoin ? C’est une autre discussion, mais je pense que cela va être très amusant de voir comment tout cela se déroule. »

Le Bored Ape – qui était évalué jusque là aux alentours de 169 000 dollars – n’existe donc plus sur Ethereum. Existe-t-il alors désormais sur Bitcoin ? C’est encore sujet à débat.

? Pour aller plus loin – NFT : nos explications pour tout comprendre en quelques minutes

Cryptoast lance sa 1ère collection de NFT

Des NFT associés à un journal papier collector ?

toaster icon
Risque élevé de perte en capital (en savoir plus)

Yuga Labs estime que le NFT sur Bitcoin n’est pas valide

Yuga Labs, qui gère la marque Bored Ape Yacht Club (BAYC), a estimé que ce NFT n’était en aucun cas une copie valide de sa collection. C’est en tout cas ce qu’a expliqué Greg Solano, le cofondateur de Yuga Labs. En début de semaine, il expliquait sur Twitter que le NFT envoyé sur Bitcoin n’avait plus de licence d’exploitation :

« Il n’est pas “parti” d’Ethereum de manière définitive. C’est en réalité la même chose qu’un autre transfert : si vous transférez votre ape à une adresse que vous ne contrôlez pas (y compris une adresse de burn), vous abandonnez effectivement votre licence. »

Une licence qui n’est d’ailleurs pas transférable à un nouveau détenteur éventuel, comme l’explique le cofondateur de Yuga Labs. D’autres commentateurs ont également pointé du doigt que le « transfert » de NFT ainsi effectué n’est en réalité pas un transfert des droits de propriété de ce NFT. De son côté, Jason Williams s’est amusé des réactions de rejet de la communauté BAYC sur Twitter.

Le débat fait donc encore rage, et montre que ce sujet n’est pas strictement technique, mais touche à la manière dont on considère ces deux blockchains. Reste à voir si l’idée des « NFT Bitcoin » prendra de l’ampleur dans les mois à venir.

? Écoutez cet article et toutes les autres actualités crypto sur Spotify

Cryptoast Research : 50% de réduction jusqu'au 21 février

Source : Jason Williams via Twitter, Decrypt – Image : Yuga Labs

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

« Économiquement infaisable » : Bitcoin et Ethereum seraient désormais à l’abri d’une attaque des 51 % et 34 %

« Économiquement infaisable » : Bitcoin et Ethereum seraient désormais à l’abri d’une attaque des 51 % et 34 %

Qu’est-ce qu’un smartphone Web3 ?

Qu’est-ce qu’un smartphone Web3 ?

Worldcoin : pourquoi le token WLD a-t-il grimpé à son prix le plus haut après avoir gagné 130 % ?

Worldcoin : pourquoi le token WLD a-t-il grimpé à son prix le plus haut après avoir gagné 130 % ?

Impôt sur les airdrops de cryptos : tout ce qu'il faut savoir en 2024

Impôt sur les airdrops de cryptos : tout ce qu'il faut savoir en 2024