DAO Maker rembourse toutes les victimes de son hack

Le 12 août dernier, la plateforme de financement participatif DAO Maker a été touchée par une attaque de grande envergure, permettant à un hacker de subtiliser 7 millions de dollars au protocole.

Rapidement, les équipes de DAO Maker ont confirmé cette attaque en expliquant les causes exactes de cette dernière. Dans cette même publication, DAO Maker a affirmé qu'un plan de compensation était en cours d'élaboration.

C'est maintenant officiel, DAO Maker a révélé les détails de son plan de compensation, et remboursera l'intégralité des utilisateurs lésés. Pour rappel, 5 512 utilisateurs avaient été touchés par cette attaque, avec une perte moyenne par utilisateur de près de 1 250 dollars.

Si vous avez été touché par cette attaque, comment ce plan de compensation sera-t-il appliqué ?

1ère phase : un airdrop d'USDC

La première étape du remboursement a lieu ce 19 août, où chaque utilisateur touché par l'attaque recevra 500 USDC dans son portefeuille DAO Maker. Ces fonds ne seront pas verrouillés et pourront être retirés de la plateforme sans délai.

DAO Maker précise que cet airdrop comble plus de 35 % des pertes engendrées par l'attaque, et que cette dépense s'élève à 2,5 millions de dollars. Ces fonds proviennent directement de la levée de fonds de DAO Maker réalisée plus tôt cette année :

« Bien que la situation soit difficile, nous sommes convaincus qu'il s'agit de la meilleure utilisation de nos ressources, car cela garantit que les utilisateurs concernés pourront participer aux SHO [ Strong Holder Offerings] sans interruption et que les activités pourront se poursuivre normalement, » explique DAO Maker.

2e phase : un airdrop de tokens DAO

Les 4,5 millions de dollars restants seront remboursés dans exactement un an, sous la forme des tokens DAO au futur prix du marché. Ce rachat futur sera accompagné d'un taux d'intérêt de 10%.

Ces tokens seront prélevés dans la tranche « incentives » des utilisateurs, laquelle représente 10 % de l'offre totale de tokens DAO.

Ainsi, si un utilisateur a perdu 1 000 dollars à cause de l'attaque, il recevra 500 dollars en USDC via l'airdrop. Les 500 dollars restants lui seront distribués sous la forme de tokens DAO, avec un bonus de 10%. Le 19 août 2022, cet utilisateur recevra donc l'équivalent de 550 dollars en tokens DAO.

Plus précisément, DAO Maker distribuera le 8 septembre prochain des tokens USDR, qui représentent un futur rachat de tokens DAO accordé dans un an. Chaque jeton USDR équivaut ainsi à 1,1 DAO Token.

De plus, toute personne détenant des tokens USDR bénéficiera d'un avantage supplémentaire de 0,2 DAO Power pour chaque token USDR détenu dans le portefeuille rattaché au DAO Pad. Ces DAO Power permettent aux utilisateurs de participer aux ventes de tokens organisées par DAO Maker, et plus le nombre de DAO Power est important, plus l'utilisateur a de chances de remporter une allocation de tokens.

Plan de compensation DAO Maker

Illustration du plan de compensation de DAO Maker

 

En ce qui concerne le hack en lui-même, DAO Maker continue son enquête et a également averti les autorités européennes. Par ailleurs, une équipe d'experts a été engagée pour retrouver le ou les pirates liés à l'attaque. DAO Maker reçoit également le soutien de plusieurs professionnels de la cybersécurité pour retrouver les traces des attaquants.

Quoi qu'il en soit, DAO Maker a rapidement mis au point un plan destiné à rembourser les utilisateurs de sa plateforme. Ceux-ci recevront même un bonus de 10% sur les fonds qu'ils récupèreront.

La plateforme fait preuve de professionnalisme et pioche dans ses propres fonds pour réparer cet incident. Une initiative louable lorsqu'on sait que de nombreuses plateformes disparaissent purement et simplement de la circulation après un hack d'une telle envergure.

👉 Sur le même thème – MISO de SushiSwap : un hacker « white hat » évite un piratage de 350 millions de dollars

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments