Circle souhaite que la FED conserve une part des réserves de l’USDC

En revenant sur la manière dont était collatéralisé son stablecoin USDC, Circle a indiqué qu’elle voudrait que la FED conserve une partie de ses réserves. Malgré tout, le chemin réglementaire est encore long avant d’en arriver là.

Circle souhaite que la FED conserve une part des réserves de l’USDC

Vers un USDC sécurisé par la FED ?

Cette semaine, Circle est revenu sur la collatéralisation des liquidités de l’USDC, et a indiqué qu’elle aimerait qu’une partie de celles-ci soit stockée auprès de la Réserve fédérale des États-Unis (FED).

En fait, il s’agit d’une ambition de long terme, mais il faut pour cela qu’un long chemin soit parcouru en matière de régulation :

« Nous avons toujours aspiré à détenir la partie en espèces de la réserve de l’USDC directement auprès de la Réserve fédérale, réalisant ainsi notre vision de l’USDC en tant que véritable monnaie symbolique. Pour ce faire, il faudra une législation sur les pièces stables. Depuis la création de Circle en 2013, nous avons été à l’avant-garde des appels à la réglementation […], et nous sommes optimistes quant à l’action du Congrès. »

La part concernée est les liquidités qui sont détenues directement en dollars. C’est ce même pourcentage dont une partie avait été temporairement bloquée dans la faillite de Silicon Valley Bank (SVB), causant un depeg du stablecoin le temps d’un week-end avant un retour à la normale le lundi.

? Pour aller plus loin — Apprenez-en plus sur le fonctionnement du stablecoin USDC

Trade Republic : touchez 4 % d'intérêts par an sur les liquidités non investies
Publicité - Investir comporte des risques (en savoir plus)

Écoutez cet article et toutes les autres actualités crypto sur Spotify

De la transparence sur les réserves

Dans l’attente de la réalisation d’un scénario où l’USDC serait adoubé par la FED, Circle prend d’autres mesures pour stocker lesdites réserves. Bank of New York Mellon (BNY Mellon) gère ainsi la quasi-totalité de ce pourcentage en espèces.

La banque fait partie des 30 Global Systemically Important Banks (GSIB) identifiées en 2022 par le Financial Stability Board (FSB), à savoir des institutions bancaires dont l’importance est telle qu’une faillite conduirait à un risque systémique : les fameux « to big to fail ».

Par ailleurs, BNY Mellon détient également les bons du Trésor américain à court terme et ceux-ci sont gérés par BlackRock. Ces obligations constituent la majeure partie de cette collatéralisation, soit près de 89 % au 30 mars dernier :

Réserves USDC

Répartition des réserves de Circles en comparaison de la capitalisation de l’USDC

 

En outre, Circle rappelle qu’elle est une entreprise rentable, et qu’elle dispose de 800 millions de dollars de trésorerie propre. Ces avoirs pourraient alors venir au secours de l’USDC dans un cas extrême où une part de sa collatéralisation venait à être perdue pour une raison ou une autre.

De plus, si Circle venait à faire faillite, le fait qu’il existe une dissociation claire entre les fonds propres de la société et la collatéralisation de ses stablecoins permet que ces derniers puissent malgré tout être échangés au ratio d’un pour un.

💡 Sur le même sujet — Circle mise sur la France pour développer son activité au sein de l’Union européenne

Cryptoast Research : Ne gâchez pas ce bull run, entourez vous d'experts

Source : Circle

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Mt. Gox transfère 140 000 BTC, soit la totalité de ses Bitcoins – Que se passe-t-il ?

Mt. Gox transfère 140 000 BTC, soit la totalité de ses Bitcoins – Que se passe-t-il ?

Le Pepecoin (PEPE) a grimpé de 83 % sur les 7 derniers jours - Comment expliquer cette hausse du memecoin ?

Le Pepecoin (PEPE) a grimpé de 83 % sur les 7 derniers jours - Comment expliquer cette hausse du memecoin ?

3 millions de dollars : des enquêteurs accèdent à un portefeuille de 2013 dont le mot de passe avait été perdu

3 millions de dollars : des enquêteurs accèdent à un portefeuille de 2013 dont le mot de passe avait été perdu

Pectra : la prochaine grande mise à jour d’Ethereum (ETH) pourrait intervenir au 1er trimestre 2025

Pectra : la prochaine grande mise à jour d’Ethereum (ETH) pourrait intervenir au 1er trimestre 2025