Partager cet article :

 

 

Lancée par la plateforme de paiement Crypto.com (MCO) en partenariat avec la Metropolitan Commercial Bank de New York, cette nouvelle carte prépayée Visa permet aux utilisateurs de dépenser leurs cryptomonnaies auprès des commerces qui acceptent les cartes Visa. La nouvelle a directement été publiée via une courte vidéo sur Twitter le 17 juillet.

 

[tweet 1151388621364011008 align='center']

 

De nombreux avantages uniques

La carte sans frais annuels ou mensuels est conçue pour promouvoir l'adoption de l'utilisation massive du Bitcoin (BTC), de l'Ethereum (ETH) et d'autres cryptomonnaies populaires, en soutenant les commerçants qui veulent proposer la cryptomonnaie comme méthode de paiement pour les clients. Les transactions et les retraits aux ATMs se font sans frais jusqu'à certaines limites selon la carte en votre possession.

Les avantages pour les détenteurs de la carte sont plutôt intéressants. En plaçant des tokens MCO sur leur compte, les utilisateurs peuvent obtenir des rabais d'abonnement pour de grands services de divertissement tels que Netflix et Spotify, un accès illimité aux lounges d'aéroports (pour les cartes les plus prestigieuses) et jusqu'à 5% de remise sur toutes leurs dépenses. Certains avantages ont néanmoins des prérequis de staking assez élevés qui ne sont clairement pas accessibles au plus grand nombre.

Le nombre de cartes différentes est de 7, chacune donnant des avantages plus ou moins intéressants selon la quantité de MCO que vous gardez sur votre compte. L'offre la plus intéressante semble être celle nécessitant 500 MCO, soit près de 2000 euros lors de l'écriture de cet article. À partir de cette carte, vos abonnements Spotify et Netflix vous seront totalement remboursés et l'accessibilité aux lounges d'aéroport vous est rendue possible. Plus de détails concernant les différentes offres sont disponibles sur le site officiel.

 

S'ouvrir sur le marché américain

Tout en partageant plus de détails sur le lancement de la carte, Kris Marszalek, cofondateur et CEO de Crypto.com, a déclaré :

Nous sommes ravis d'annoncer notre date de lancement aux États-Unis et de dévoiler notre nouvelle gamme de cartes avec la carte Frosted Rose Gold. Des avantages inégalés et une application Crypto.com incroyablement puissante font de la carte Visa MCO une carte indispensable pour tous les détenteurs de cryptomonnaies aux États-Unis. Elle est expédiée aujourd'hui.

Crypto.com a également noté que toutes les transactions réalisées via cette carte se font uniquement en dollars américains. Tous les échanges des crypto-actifs en dollars ont lieu avant que les utilisateurs ne puissent charger leur carte MCO pour l'utiliser sur le réseau Visa. Kris Marszalek a ajouté :

Les commandes pour la carte MCO sont effectuées à l'aide de l'application Crypto.com qui comprend un processus d'intégration du client de trois minutes avec vérification de son identité. Grâce à l'application, les clients peuvent gérer l'utilisation de leur carte, transférer des fonds entre cryptos et fiat, et verrouiller ou déverrouiller leur carte en un seul clic. L'application permet également aux utilisateurs d'acheter, de vendre, de stocker, et d'envoyer leurs cryptomonnaies en toute sécurité vers d'autres détenteurs de la carte.

 

Les initiatives de ce type fleurissent

Dans le même mouvement, Coinbase, le bien connu exchange américain, a annoncé le mois dernier le lancement de sa carte de débit Visa, la Coinbase Card, dans six pays supplémentaires en Europe.

Les clients d'Espagne, d'Allemagne, de France, des Pays-Bas, d'Irlande et d'Italie ont maintenant un accès complet pour régler leurs achats avec des cryptomonnaies comme le Bitcoin, l'Ethereum et le Litecoin (LTC) dans les magasins en ligne ou hors ligne qui supportent les paiements Visa, mais avec un compte Coinbase certifié. Celle-ci semble néanmoins bien moins intéressante que cette nouvelle carte de Crypto.com, ne proposant aucun cashback et prenant des frais assez élevés.

 

Même si la carte Visa de Crypto.com était déjà disponible dans certains pays, le fait qu'un tel lancement sur le territoire américain soit rendu possible est plutôt de bon augure, surtout que l'entreprise émettrice n'est pas américaine. En prenant en compte la régulation assez sévère sur les cryptomonnaies qui pèsent aux États-Unis, on peut facilement penser que les initiatives de ce type vont grandement aider pour l'adoption massive de leur utilisation.

 

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdata twitter-soothsayerdata Mail de Clément Wardzala

Français expatrié en Corée du Sud, je m'intéresse depuis plusieurs années au Bitcoin, aux cryptomonnaies et aux technologies blockchain associées. Je crois fermement en ces innovations technologiques et qu’elles révolutionnent déjà de nombreux secteurs.
Tous les articles de Clément Wardzala.

Partager cet article :

Poster un Commentaire

avatar