Lancement de la Coinbase Card en France

 

Coinbase Card

 

Coinbase, l’exchange et le gestionnaire de wallets basé aux États-Unis, a lancé sa carte de débit Visa dans six pays européens, dont la France, rapporte CNBC le 11 juin.

Dès aujourd’hui, les titulaires de cartes d’Espagne, d’Allemagne, de France, d’Italie, d’Irlande et des Pays-Bas pourront se procurer cette carte, qui se synchronise directement avec leur compte Coinbase. La carte se présente à la fois comme une application mobile pour iOS ou Android, et comme une carte physique qui peut être utilisée pour retirer de la monnaie fiduciaire aux distributeurs automatiques de billets.

La nouvelle offre de Coinbase permettrait aux utilisateurs de dépenser les cryptomonnaies qu’ils détiennent chez tout commerçant qui accepte les cartes Visa. Les utilisateurs peuvent décider quelle cryptomonnaie ils souhaitent utiliser pour effectuer leur paiement, tandis que Coinbase se charge de convertir celle-ci, moyennant des frais.

 

Zeeshan Feroz, CEO de Coinbase au Royaume-Uni, a déclaré :

« Vous pouvez faire vos courses en Bitcoin (BTC) et juste après prendre un café avec du Litecoin (LTC). »

 

La carte a été lancée pour la première fois au Royaume-Uni en avril de cette année. La carte a été émise par Paysafe Financial Services Limited, qui est réglementée par la Financial Services Authority en tant qu’émetteur certifié de monnaie électronique et d’instruments de paiement.

L’exchange de San Francisco a considérablement élargi son offre au cours de l’année. Le mois dernier, Coinbase a étendu ses services commerciaux à 50 autres pays et a ajouté le support de son propre stablecoin, l’USDC dans 85 pays. Comme annoncé hier, Coinbase a également ajouté le stablecoin Dai à son programme Coinbase Earn, qui récompense les utilisateurs avec des cryptos pour regarder des vidéos éducatives.

 

Malgré ses ajouts récents, la vice-présidente des affaires, des données et de l’international de Coinbase, Émilie Choi, a déclaré qu’elle n’investit pas actuellement dans le secteur des exchanges décentralisés, même après l’acquisition de la plateforme décentralisée d’échange de gré à gré Paradex l’an dernier. Choi a dit :

« Nous devons veiller à ce que, si nous offrons un exchange décentralisé (DEX), nous le fassions de manière sûre, sécurisée et conforme. Je pense qu’il n’y a pas beaucoup de clarté sur la façon dont cela fonctionnerait. Nous pensons que ce secteur est intéressant, mais nous n’y investissons pas activement pour le moment. »

 


Cet article est traduit de Cointelegraph dans le cadre d’un partenariat entre Cryptoast et ce média international.
Fondé en 2013, Cointelegraph couvre l’actualité des technologies blockchains, des crypto-actifs et des tendances émergentes en matière de fintech.


Clément

Achetant son premier Bitcoin en 2017, Clément se rend vite compte de son attirance pour le monde des cryptomonnaies. Il croit fermement en cette technologie et qu'elle révolutionne déjà de nombreux secteurs.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin


Poster un Commentaire

avatar