Bitcoin : le remboursement des 142 000 BTC de Mt. Gox repoussé à 2024

L'équipe judiciaire en charge de la réhabilitation de Mt. Gox, la fameuse plateforme d'échange de cryptomonnaies ayant fait faillite en 2014, a annoncé que le remboursement des créanciers est repoussé d'une année complète supplémentaire et aura désormais lieu le 31 octobre 2024.

Bitcoin : le remboursement des 142 000 BTC de Mt. Gox repoussé à 2024

Les créanciers de Mt. Gox attendront un an de plus

Voilà une information qui risque de décevoir les principaux concernés, qui devront patienter quelques mois de plus avant de récupérer leurs précieux bitcoins (BTC). Dans une lettre publiée ce jeudi 21 septembre, nous apprenons que le délai de remboursement des créanciers de Mt. Gox ne pourra pas être tenu.

En accord avec le tribunal du district de Tokyo, l'administrateur de réhabilitation de la défunte plateforme d'échange de cryptomonnaies a décidé de repousser d'une année complète l'échéance. Initialement prévue le 31 octobre 2023, elle est désormais fixée au 31 octobre 2024.

La raison principale invoquée est le temps requis pour effectuer correctement les remboursements. Entre la collecte des informations auprès des dizaines de milliers de créanciers, la validation des identités avec l'administrateur de réhabilitation et le déclenchement de l'opération de paiement, il semble impossible de respecter le délai prévu.

À noter que la nouvelle date pourra être amenée à évoluer si les circonstances l'imposent. Toutefois, l'administrateur de réhabilitation se montre optimiste. En effet, les créanciers ayant déjà fourni l'ensemble de leurs coordonnées et documents personnels pourront recevoir un remboursement anticipé, dont la date n'a pas encore été précisée.

👉 Pour aller plus loin – Le cours du Bitcoin (BTC) est-il proche de repartir à la hausse ?

Trade Republic : touchez 4 % d'intérêts par an sur les liquidités non investies
Publicité - Investir comporte des risques (en savoir plus)

Les fantômes de 2014 hantent encore Bitcoin

Lancée en 2010 et rachetée en 2011 par le français Mark Karpelès, Mt. Gox est une plateforme d'échange de cryptomonnaies dont le siège social est basé à Tokyo. Alors qu'elle était la bourse la plus importante du monde, traitant jusqu'à 70 % des volumes de Bitcoin en début 2014, Mt. Gox est déclarée en faillite en février 2014.

Cet effondrement brutal secoue le marché des cryptomonnaies et fait chuter le cours du BTC de plus de 75 % en quelques jours. Mais surtout, il laisse des dizaines de milliers de clients sans l'accès à leurs précieuses monnaies numériques.

En effet, la raison de la faillite est une disparition d'environ de 850 000 BTC appartenant aux clients. Un trou dans la caisse estimé à 7 % des bitcoins en circulation, plus de 700 millions de dollars au moment des faits et près de 22 milliards de dollars aujourd'hui.

Malgré une coopération active avec la police nippone, Mark Karpelès est longtemps accusé de détournement de fonds et d'être responsable de cette faillite. En réalité, bien que nous ne soyons toujours pas en capacité de comprendre exactement ce qu'il s'est passé, il est certain que la plateforme ait été victime d'un piratage informatique.

D'après les dernières informations de l'entreprise en charge de la réhabilitation de Mt. Gox, il resterait près de 142 000 bitcoins (BTC) et environ 435 millions d’euros dans les caisses de l'entreprise. C'est cette somme qui devrait être redistribuée aux créanciers au cours de l'année à venir.

👉 Tout savoir sur Mt. Gox et Mark Karpelès, l'ex-baron du Bitcoin :

Source : Lettre de Mt. Gox

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Des investisseurs de FTX proposent à Sam Bankman-Fried d'annuler les poursuites à son encontre – Pourquoi ?

Des investisseurs de FTX proposent à Sam Bankman-Fried d'annuler les poursuites à son encontre – Pourquoi ?

Shiba Inu (SHIB) lève 12 millions de dollars pour créer un layer 3 basé sur l'anonymat

Shiba Inu (SHIB) lève 12 millions de dollars pour créer un layer 3 basé sur l'anonymat

L'USDT de Tether débarque sur Telegram grâce à la blockchain TON

L'USDT de Tether débarque sur Telegram grâce à la blockchain TON

Bitcoin : les mineurs se tourneraient-ils vers l’intelligence artificielle (IA) suite au halving ?

Bitcoin : les mineurs se tourneraient-ils vers l’intelligence artificielle (IA) suite au halving ?