Oui, le Bitcoin est capable de fonctionner sans connexion Internet ! Plusieurs initiatives travaillent déjà à libérer les cryptomonnaies de leur dépendance au réseau informatique mondial. La blockchain peut notamment s'appuyer sur les ondes radio ou les satellites pour fonctionner. On fait le point sur quelques alternatives existantes.

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les scientifiques et les ingénieurs travaillent sur des alternatives à Internet pour faire fonctionner le Bitcoin, et les cryptomonnaies en général. Tout d'abord, on rappellera que toutes les régions du monde ne disposent pas d'une connexion de qualité.

Dans certains pays, comme ceux en voie de développement, les pannes ne sont pas rares, que ce soit du côté du fixe ou du mobile. De même, l'utilisation d'un réseau Internet rend les utilisateurs dépendants de l'infrastructure mis en place par les fournisseurs d'accès, comme Orange, SFR, Free ou Bouygues Télécom.

Sur décision de justice, les opérateurs peuvent théoriquement suspendre l'accès à certains usagers ou à certains sites. De plus, le réseau Internet tombe sous la surveillance des gouvernements. Dans ces conditions, certains experts travaillent actuellement sur des alternatives.

👉 Explications sur le Bitcoin

 

Des transactions de bitcoins par satellite 

Depuis plusieurs années, la firme Blockstream cherche à émanciper le Bitcoin d'Internet. Pour y parvenir, l'entreprise mise sur la communication par satellite. En 2017, la société canadienne a lancé un service satellite baptisé Blockstream Satellite.

Actuellement, il est possible de "transmettre les données de la blockchain" en passant par quatre satellites géostationnaires autour de la Terre, expliquait récemment Neil Woodfine, responsable marketing chez Blockstream. "Blockstream Satellite diffuse la blockchain de Bitcoin sur la planète entière via satellite, rendant ainsi Bitcoin moins dépendant de l'accès à Internet" annonce Blockstream sur son site web.

D'après la firme, son service gratuit offre une pléthore d'avantages. Tout d'abord, Blockstream Satellite permet aux utilisateurs de réaliser des économies. "Les blocs peuvent être reçus gratuitement", précise en effet la société. De plus, le réseau satellite s'annonce bien plus stable qu'Internet, un atout majeur pour les usagers situés dans une zone blanche par exemple. Pour profiter de ce système, il suffit de se munir d’une petite antenne satellite et d’un simple récepteur USB.

 

Utiliser le Bitcoin en passant par la radio

Il est aussi possible de réaliser des transactions de Bitcoin (ou autres cryptomonnaies) en passant par les ondes radio. C'est l'objectif du projet open source Locha Mesh.

Suite aux pannes à répétition du réseau au  Venezuela, une équipe de chercheurs a décidé de "trouver une solution pour les situations où on n’a pas du tout accès à l’Internet, soit par manque d'infrastructure ou censure", explique Randy Brito, dirigeant du projet et membre de l'organisation Bitcoin Venezuela.

Grâce à deux appareils portables dédiés, nommés Turpial et Harpia, n'importe qui peut se connecter à la blockchain en utilisant des ondes radio à longue portée. Dans le détail, Turpial est un émetteur radio capable de transmettre des informations sur des distances d'un à deux kilomètres.

Moins complet mais plus compact, Harpia a par contre besoin d'un ordinateur pour fonctionner. Malheureusement, cette alternative prometteuse n'est pas encore totalement indépendante d'Internet. Un transfert via les ondes radio avec le logiciel de Locha Mesh nécessite tout de même une connexion Internet pour se connecter aux autres nœuds.

D'après Randy Brito, l'accès aux nœuds peut aussi théoriquement passer par des antennes paraboliques. Les chercheurs travaillent encore à l'amélioration de leur système. Pour l'heure, le projet cherche encore des investisseurs.

👉 La blockchain c'est quoi ?

Le cryptographe Nick Szabo a imaginé un système analogue pour utiliser le Bitcoin grâce aux ondes radio. Selon lui, il est possible de transférer des données sur la blockchain en se servant des ondes radio haute fréquence à signal faible et d'une antenne spécifique de son cru.

Pour le moment, ce système est resté au stade théorique. Une application permet déjà d'échanger des bitcoins sans Internet.

Enfin, la start-up américaine goTenna propose déjà depuis 2018 d'échanger des bitcoins via des ondes radio longue portée sans devoir passer par une connexion Internet. En partenariat avec Samourai Wallet, un portefeuille mobile Bitcoin anonyme, la firme a lancé l'application TxTenna.

Accompagnée d'une antenne portable, l'application permet à un smartphone d'envoyer et de recevoir des cryptomonnaies via un réseau maillé décentralisé, composé des autres utilisateurs goTenna :

Les appareils goTenna dans la région relaient la transaction jusqu'à ce qu'un nœud goTenna connecté à Internet exécutant également TxTenna la reçoive et la transmette au réseau Bitcoin, explique Rich Myers, ingénieur chez goTenna.

TxTenna démontre comment le réseau maillé décentralisé peut à la fois améliorer la confidentialité des échanges Bitcoin et permettre à des personnes privées d'Internet d'y accéder" poursuit l'ingénieur.

 

Comme vous pouvez le voir, les cryptomonnaies peuvent donc déjà se passer de connexion Internet. Dans cet article, nous avons mis en évidence plusieurs alternatives. D'autres options pourraient bien voir le jour dans les années à venir.

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Alex Griset

Passionné des technologies je rédige des articles à propos du numérique et des crypto-monnaies pour plusieurs journaux en ligne.
Tous les articles de Alex Griset.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments